Raid de St. Albans

Le raid de St. Albans est un des nombreux incidents qui ravivent les tensions entre la Grande-Bretagne et les États-Unis durant la GUERRE DE SÉCESSION. Le 19 octobre 1864, un groupe d'agents confédérés établis au Canada lancent un raid contre la ville de St. Albans, au Vermont.

Raid de St. Albans

Le raid de St. Albans est un des nombreux incidents qui ravivent les tensions entre la Grande-Bretagne et les États-Unis durant la GUERRE DE SÉCESSION. Le 19 octobre 1864, un groupe d'agents confédérés établis au Canada lancent un raid contre la ville de St. Albans, au Vermont. Après avoir pillé les banques, ils fuient au Canada, où 13 d'entre eux sont arrêtés et détenus afin d'être extradés.

Leur libération pour des raisons de procédures par un magistrat de Montréal sème la consternation des deux côtés de la frontière. De tels incidents contribuent à alimenter les tensions le long de la frontière et à créer un climat de peur dans les colonies britanniques, ce qui favorisera l'avènement de la CONFÉDÉRATION.