Bateaux à vapeur et bateaux à aubes

En 1783, le bateau à aubes s'exhibe sur la Saône en France. Le premier à naviguer en Amérique du Nord emprunte le fleuve Delaware en 1787.

Bateau à aubes
Un vieux bateau à aubes dont se servaient les chercheurs d'or du Yukon, au XIXe siècle (avec la permission de Colour Library Books Ltd.).

Bateaux à vapeur et bateaux à aubes

  Les bateaux à vapeur et les bateaux à aubes, généralement affectés à la navigation intérieure, sont des bâtiments à fond plat et à faible tirant d'eau, par opposition aux navires océaniques à fort tirant. Inventée en 1685 par le physicien français Denis Papin, la roue à aubes (actionnée par vapeur sous pression dans des chaudières alimentées au bois ou au charbon) est fixée à la coque du bateau soit sur le côté (bateau à roue latérale), soit à l'arrière (bateau à roue arrière), et lui permet d'avancer et de reculer.

En 1783, le bateau à aubes s'exhibe sur la Saône en France. Le premier à naviguer en Amérique du Nord emprunte le fleuve Delaware en 1787. Après l'inauguration du réseau fluvial du Mississippi à la Nouvelle-Orléans, en 1811, par Robert Fulton, des centaines de bateaux y assurent un service régulier de 1830 à 1870. Premier bateau à roue à naviguer dans les eaux canadiennes, l'ACCOMMODATION, un bateau à roue latérale, est lancé en 1809 lors d'un voyage inaugural de 36 heures, entre Montréal et Québec. Parmi les autres lancements de bateaux à roue au Canada, citons le Frontenac, sur le lac Ontario (1816); le General Stacey Smyth, sur le fleuve Saint-Jean (1816); le Union, dans les biefs d'aval de la rivière des Outaouais (1819); le Richard Smith, qui se rend à l'Île-du-Prince-Édouard (1830); le ROYAL WILLIAM, qui navigue de Québec à Halifax (1831); le BEAVER, premier vapeur océanique à naviguer sur la côte de la Colombie-Britannique (1836); le Spitfire, premier bateau à vapeur à pénétrer dans le port de St. John's (1840); et le ANSON NORTHUP, premier bateau à roue à traverser la frontière internationale sur la rivière Rouge (1859).

  Les vapeurs à roue jouent un rôle important dans l'histoire du Canada. Le Swiftsure transporte des troupes sur le Saint-Laurent durant la Guerre de 1812. Le Royal William, construit à Québec, devient, en 1833, le premier bateau à traverser l'Atlantique en fonctionnant presque tout le temps à la vapeur. Les bateaux à vapeur de la Colombie-Britannique transportent des milliers de chercheurs d'or dans les vallées du fleuve Fraser (1858), de la rivière Caribou (1862) et du fleuve Yukon (1898). Entre 1836 et 1957, 300 vapeurs font le service sur les voies maritimes de la Colombie-Britannique et du Yukon. L'International, bateau à vapeur de la rivière Rouge, est réquisitionné par les troupes de Louis Riel à Fort Garry, en 1870, et le Northcote, bateau à roue arrière de la rivière Saskatchewan, attaque les Métis de Gabriel Dumont lors de la bataille de BATOCHE.

Les vapeurs à roue transportent les premières cargaisons de blé exportées du Manitoba et hâtent la construction d'un système avancé de canaux intérieurs et d'écluses en Ontario. Ils transportent à Winnipeg la première locomotive du Canadien Pacifique, assurent le premier courrier postal au Klondike, amènent les premiers missionnaires et apportent les premiers fruits frais dans le Grand Nord. Ces bâtiments utilitaires remplissent aussi un rôle social. Les cabines de luxe, les pianos à queue et les bons vins sont compris dans le tarif de première classe, même à bord des vapeurs de l'arrière-pays. Les cabines sous le pont et la chaufferie ont leur violoneux, leurs danses folkloriques et leurs parties de cartes. Après 1900, lorsque le train devient le principal moyen de transport de fret, les vapeurs offrent des excursions, des voyages de chasse et des croisières au clair de lune. Le dernier bateau à roue arrière pleinement opérationnel, le Samson V (construit en 1936 pour desservir le Fraser), est retiré du service en 1981.


Lecture supplémentaire

  • Ted Barris, Fire Canoe: Prairie Steamboat Days Revisited (1977); Peter Charlebois, Sternwheelers & Sidewheelers, The Romance of Steamdriven Paddleboats in Canada (1978); Art Downs, Paddlewheels on the Frontier; The Story of British Columbia and Yukon Sternwheel Steamers (1972).