Stettler

La nouvelle ville est prospère jusqu'à la Première Guerre mondiale, puis son économie se stabilise jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Stettler connaît alors une autre croissance soutenue stimulée par l'exploitation pétrolière et gazière.

Stettler, ville de l'Alb.; pop. 5418 (recens. 2006), 5215 (recens. 2001); const. en 1906; chef-lieu du comté de Stettler; située dans la prairie vallonnée du Centre-Sud de l'Alberta, à 203 km au sud-est d'Edmonton, et aux abords d'un ruisseau coulant vers le nord pour se jeter dans la rivière Battle. C'est en 1903 que Carl Stettler, d'origine suisse, s'établit dans la région avec les colons qui l'accompagnent. Le hameau de Blumenau, aux habitants majoritairement suisses, est fondé en 1905, mais déserté à l'automne de la même année en faveur du nouvel emplacement de Stettler établi par le Canadien Pacifique.

La nouvelle ville est prospère jusqu'à la Première Guerre mondiale, puis son économie se stabilise jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Stettler connaît alors une autre croissance soutenue stimulée par l'exploitation pétrolière et gazière. Elle demeure le centre de services le plus important pour l'économie diversifiée de sa région, qui comprend les céréales et l'élevage ainsi que la production de pétrole et de gaz.