Tagish (Y.T.)

Le nom Tagish vient apparemment de « Ta-Gish-Ai » qui signifie « piège à poisson » et désigne la bande autochtone de la région.

Tagish

Tagish, peuplement du Yn.; pop. 391 (recens. 2011), pop. 222 (recens. 2006). Tagish est situé au passage qui réunit les lacs Tagish et Marsh, entre Jakes Corners, sur la route de l'Alaska, et Carcross, sur la route de Skagway. L'armée américaine construit cette route lors de l'aménagement d'un oléoduc allant de Skagway, en Alaska, à Watson Lake, au Yukon. Tagish s'est développé autour d'un pont érigé à cette époque. À 3 km au sud, sur le lac Tagish, se trouve une localité plus ancienne, parfois connue aussi sous le nom de Tagish.

Le nom Tagish vient apparemment de « Ta-Gish-Ai » qui signifie « piège à poisson » et désigne la bande autochtone de la région. Durant la RUÉE VERS L'OR DU KLONDIKE, la Police montée du Nord-Ouest dispose d'un poste à Tagish où elle inspecte le matériel de tous ceux qui naviguent sur le lac, en route vers les champs aurifères du Klondike. Les inspecteurs des douanes canadiennes utilisent aussi ce poste pour percevoir des droits de douane. La Police montée du Nord-Ouest nomme le poste Fort Sifton, du nom de Clifford SIFTON, alors ministre de l'Intérieur.