Stephen Teeple

Stephen Teeple, architecte (né le 17 avril 1954 à St. Thomas, en Ontario).
Stephen Teeple, architecte (né le 17 avril 1954 à St. Thomas, en Ontario).


Teeple, Stephen
Stephen Teeple, architecte (avec permission de Stephen Teeple).

Stephen Teeple, architecte (né le 17 avril 1954 à St. Thomas, en Ontario). Plusieurs fois lauréat de la Médaille du Gouverneur général en architecture, Stephen Teeple est devenu l'un des architectes les plus renommés de Toronto. Il est connu pour sa production d'ouvrages à la linéarité affirmée et aux compositions expressives, comprenant une riche palette de matériaux détaillés tels que la brique, la pierre et le bois.

Formation et début de carrière

Stephen Teeple obtient un baccalauréat en architecture à l'Université de Waterloo en 1980, puis une maîtrise en conception des bâtiments à l'Université Columbia en 1989.

Même si son œuvre, comme l’œuvre de John et Patricia Patkau de Vancouver, peut être considérée comme une combinaison d'éléments d'un modernisme magnifiquement travaillés qui s'inspirent des réalisations tardives de Ron Thom, il utilise une géométrie expressive. C'est sa conception de l'immeuble du service de garde de l'Université Trent (1992) qui fait d'abord découvrir son habileté dans l'utilisation d'une composition élaborée de pierre, de bois et de verre et qui lui vaut la reconnaissance de la maturité et de l'élégance exceptionnelles de son architecture. C'est aussi ce projet qui lui vaut le premier de ses cinq Médailles du Gouverneur général en architecture.

Teeple Architects

En 1989, Stephen Teeple fonde à Toronto son cabinet, Teeple Architects. Le pavillon du service de garde et centre communautaire Burt C. Matthews (1996), le service de garde Birkdale (1996) et le centre communautaire Glen Long (1996) viennent confirmer le succès remporté par l'immeuble de l'Université Trent.

Ses réalisations doivent souvent s'adapter à des sites difficiles. La bibliothèque Ajax Main (2002) doit harmoniser les fonctions de l'édifice avec une artère de banlieue très animée. La résidence d'étudiants Graduate House de l'Université de Toronto (1999, en collaboration avec Morphosis Architects de Santa Monica) comprend un panneau qui suscite la controverse; tenu par une console en porte-à-faux, celui-ci surplombe la rue qui mène au campus de l'Université de Toronto.

L'utilisation spectaculaire du verre et de l'acier peut faire considérer l'œuvre de Stephen Teeple comme revêtant des pratiques contemporaines, mais ses édifices témoignent souvent d'un soin et d'un goût du détail inspiré d'une architecture plus traditionnelle. Le revêtement de pierre du service de garde de l'Université Trent est travaillé de façon traditionnelle en une composition linéaire dans laquelle l'ajout de petites rangées de fenêtres tout en longueur et de puits de lumière semble protéger le bâtiment de la rue animée et permet une expression spectaculaire de formes élémentaires.

Un grand nombre des projets de Stephen Teeple se distinguent par leur linéarité, qu'on retrouve exprimée par les changements de hauteur et l'accentuation des lignes d'ombre. Cette caractéristique est particulièrement évidente à la bibliothèque publique d'Eatonville (1999) et dans le cas de l'immeuble du Centre communautaire et de la bibliothèque publique de Pickering West (1999). Il prouve sa grande compréhension des matériaux dans sa conception du nouveau pavillon de physique (1997) de l'Université Trent qui s'harmonise au contexte grâce à l'usage du béton durci à l'air, ce qui donne de la profondeur et de la texture à un bâtiment qui se situe dans l'environnement moderniste caractéristique d'une université conçue dans les années 1960.

Stephen Teeple continue à remporter de prestigieux prix dès le début du XXIe siècle. La Scarborough Chinese Baptist Church (2007), avec ses formes hautes, abruptes et toute en courbe, remporte la Médaille du Gouverneur général en architecture ainsi que le Design Excellence Award de l’Ordre des architectes de l’Ontario. La coopérative d’habitation au 60, rue Richmond Est, à Toronto, est initialement créée, en 2010, pour abriter les travailleurs du secteur de l’accueil et leur famille à la suite du réaménagement des logements communautaires de Regent Park qui datait des années 1940. En plus de ses élégantes façades en ardoises dotées de profondes ouvertures au centre, l’édifice comporte un restaurant géré par les résidents, une cuisine de démonstration et un jardin communautaire. Il a obtenu la certification Or du programme LEED et a remporté la Médaille du Gouverneur général en architecture ainsi que le Design Excellence Award décerné par l’Ordre des architectes de l’Ontario.

60, rue Richmond Est
No. 60, rue Richmond Est, vu depuis la rue.
Coopérative d
Vue du jardin sur le balcon.

Prix et distinctions

Parmi la longue liste d'honneurs et de prix qu'il a reçus figurent cinq Médailles du Gouverneur général en architecture pour les projets suivants : le service de garde de l'Université Trent, le pavillon Burt Matthews de l'Université de Waterloo, le College of Physical and Engineering Sciences de l'Université de Guelph, la Scarborough Chinese Baptist Church et la coopérative d’habitation au 60, rue Richmond Est à Toronto.