Vancouver Art Gallery

Après la guerre, les modernistes de Vancouver, dont Lawren HARRIS, donnent à la galerie une nouvelle direction.

Vancouver Art Gallery
Vancouver Art Gallery, place Robson. Ce b\u00e2timent d'architecture néo-classique, qui abrite aujourd'hui la galerie d'art de Vancouver, fut le palais de justice de la ville pendant soixante-dix ans; il conserve toujours sa splendeur (avec la permission de Colour Library Books Ltd.).

Vancouver Art Gallery

 La Vancouver Art Gallery, fondée en 1931, possède une collection d'environ 10 000 peintures, sculptures, photographies, estampes, dessins et objets d'art, la majorité représentant l'art canadien de style contemporain. Le fonds Emily CARR constitue un des éléments les plus importants de cette collection, et une salle tout entière est consacrée en permanence à l'exposition de son oeuvre. À l'origine, la galerie est un petit édifice de style art déco de la rue Georgia Ouest. Elle abrite une modeste collection d'oeuvres britanniques achetée par sir Charles Holmes et la plus grande partie de son programme d'expositions est consacrée à l'art de style britannique. En 1938, la galerie est occupée par un groupe de chômeurs protestant contre les politiques du gouvernement, mais aucun tableau n'est endommagé.

Après la guerre, les modernistes de Vancouver, dont Lawren HARRIS, donnent à la galerie une nouvelle direction. En 1950, la rénovation et l'agrandissement de l'édifice lui confèrent un style international et, au cours des années 1960, sous la direction de Doris Shadbolt et de Tony Emery, la galerie est reconnue pour ses programmes innovateurs et accessibles. En 1983, elle déménage dans de plus grands espaces, dans l'ancien palais de justice fraîchement rénové par Arthur ERICKSON. Le budget des acquisitions de la Vancouver Art Gallery est actuellement l'un des plus élevés du Canada. Tout en ayant un programme d'expositions efficace, la galerie offre aussi une bibliothèque, une banque de diapositives et des programmes éducatifs. De 1976 à 1984, elle publie Vanguard, une revue de critique d'art canadien. Au début des années 1970, la Vancouver Art Gallery participe également à la mise sur pied de la Pacific Cinémathèque and Video Inn.

En 2008, le premier ministre de la Colombie-Britannique Gordon Campbell annonce que le gouvernement avancera 50 000 $ pour la construction d'un nouveau bâtiment qui fera doubler le volume des installations actuelles. Le conseil est en train de choisir un bureau d'architectes et un emplacement.


Liens externes