Vers plats

Les vers plats (Plathelminthes) constituent un embranchement d'INVERTÉBRÉS mous à symétrie bilatérale. Leur forme varie entre celle d'une feuille et celle d'un ruban. Certaine espèces ont une taille microscopique tandis que d'autres mesurent plus de 15 cm de longueur (certains parasites).

Vers plats

Les vers plats (Plathelminthes) constituent un embranchement d'INVERTÉBRÉS mous à symétrie bilatérale. Leur forme varie entre celle d'une feuille et celle d'un ruban. Certaine espèces ont une taille microscopique tandis que d'autres mesurent plus de 15 cm de longueur (certains parasites).

Les vers plats ont une « tête » caractéristique qui parfois, chez les espèces parasitiques, est grandement modifiée en organe d'attachement. Ils n'ont pas de cavité coelomique et les organes internes sont suspendus dans un tissu spongieux appelé parenchyme. Ils n'ont pas de systèmes circulatoire et respiratoire, mais leurs systèmes reproducteurs et excréteurs sont bien développés. La plupart des espèces ont un tube digestif ou intestin simple, mais les cestodes et certains vers plats libres (Acoela) n'en ont pas. Sauf chez les douves où il existe des exceptions, le tube digestif a une seule ouverture sur la face ventrale, généralement près de l'extrémité avant, qui sert de bouche et d'anus.

La majorité des vers plats sont hermaphrodites, mais la fécondation croisée entre deux individus est la règle. On trouve des vers plats dans le monde entier. La plupart des quelque 15 000 espèces connues sont parasitiques. Il en existe probablement des milliers d'espèces au Canada, mais peu sont connues. Les Plathelminthes se subdivisent en cinq classes : les Turbellariés, les Temnocéphales, les Monogéniens, les Trématodes et les Cestodes. Certains zoologistes incluent les Temnocéphales dans la classe des Turbellariés.

Turbellariés

Les Turbellariés sont principalement des vers libres qui vivent dans les eaux douces et les eaux salées côtières. Certaines espèces vivent en milieu tropical terrestre et d'autres sont commensales ou parasitiques d'Invertébrés aquatiques ou, rarement, de poissons. Leur corps est pourvu de cils vibratiles formant une pilosité permettant de nager ou de glisser sur le substrat. Certaines espèces ont des couleurs éclatantes, mais la plupart sont blanchâtres, brunes, grises, noires ou incolores et plutôt difficiles à voir.

Temnocéphales

Les Temnocéphales ont des tentacules et un organe adhésif postérieur et n'ont pas de cils vibratiles. La majorité des espèces vivent attachées à des Invertébrés d'eau douce, plus particulièrement des CRUSTACÉS, dans les milieux tropicaux et subtropicaux.

Monogéniens

Les Monogéniens sont essentiellement des parasites de la surface du corps et des branchies des poissons dulçaquicoles et marins. La partie postérieure de leur corps forme un organe d'attachement qui porte des crochets, des ventouses ou des crampons.

Trématodes

Les Trématodes ou douves sont des parasites internes de Vertébrés dulçaquicoles, marins et terrestres, certains causant des pathologies chez les humains et les animaux. La majorité des espèces sont pourvues d'une ventouse musculaire sur les faces antérieure et ventrale pour s'attacher. Les Trématodes n'ont pas de cils vibratiles, mais ils ont parfois des épines. Leur principale caractéristique est un cycle de vie complexe qui nécessite un développement dans au moins deux hôtes intermédiaires, parmi lesquels il y a presque toujours un Mollusque.

Cestodes

Les Cestodes sont des parasites intestinaux de Vertébrés et ils ont aussi des stades de développement dans des hôtes intermédiaires. En général, le corps en forme de ruban est segmenté et l'extrémité antérieure est modifiée en un organe d'attachement qui porte souvent des ventouses ou des crochets. Chaque segment contient un ou plusieurs ensembles d'organes reproducteurs femelles et mâles. Les Cestodes n'ont pas de tube digestif et absorbent les éléments nutritifs par la surface du corps. Comme les douves, certaines espèces de Cestodes causent des pathologies chez les humains et les animaux.

Némertiens

Les Némertiens (Némertes ou vers à trompe) ressemblent aux vers plats, mais possèdent une trompe ou proboscis rétractile, qui peut être dévaginée afin de capturer de la nourriture. De plus, ils ont un système circulatoire et un anus, et des organes reproducteurs portés par des individus mâles ou femelles. La plupart des espèces sont libres et vivent dans des milieux littoraux marins, mais certaines habitent des milieux d'eau douce ou des milieux terrestres humides, et quelques-unes sont commensales d'Invertébrés. Leur longueur varie de moins de un millimètre à plusieurs mètres. Ils ont souvent des couleurs éclatantes. On en connaît environ 500 espèces.


En savoir plus

Liens externes