Viau, Albert

Albert Viau. Baryton, chanteur folklorique, professeur, compositeur (Montréal, 6 novembre 1910 - 27 juin 2001). B.Mus. (Montréal) 1966, brevet d'enseignement (ministère de l'Éducation du Québec) 1966. Albert Viau étudie le piano avec Arthur Caron puis, à 17 ans, il choisit de préférence l'art vocal.

Viau, Albert

Albert Viau. Baryton, chanteur folklorique, professeur, compositeur (Montréal, 6 novembre 1910 - 27 juin 2001). B.Mus. (Montréal) 1966, brevet d'enseignement (ministère de l'Éducation du Québec) 1966. Albert Viau étudie le piano avec Arthur Caron puis, à 17 ans, il choisit de préférence l'art vocal. Ses professeurs sont Victor Brault et Arthur Laurendeau (chant), Conrad Letendre (prosodie), dom Georges Mercure (chant grégorien), Oscar O'Brien, Michel Perrault et Roland Van de Goor (harmonie). Il aborde d'abord le répertoire classique, mais ne tarde pas à se spécialiser en folklore et anciennes chansons.

Représentations et enregistrements

Il débute au théâtre Loew's de Montréal (1931) dans Roméo et Juliette puis à la CCR (1934) aux émissions « La Petite histoire » et « Le Chanteur de lied », cette dernière avec les accompagnateurs Léo-Pol Morin et Jean-Marie Beaudet. Paul-Émile Corbeil l'engage aussitôt pour son quatuor vocal Les Grenadiers impériaux. Soliste à de nombreuses émissions radiophoniques, parmi lesquelles « Le Réveil rural » à la SRC pendant 21 ans et « Le Quart d'heure de La Bonne Chanson » pendant 15 ans à la SRC puis à la station CKAC.

Viau enregistre une cinquantaine de 78 tours (dont une liste se trouve dans Pionniers du disque folklorique québécois), la plupart pour La Bonne Chanson. De plus, il grave entre autres « Le Rêve passe » avec la musique des Canadian Grenadier Guards (RCA 216605) et, sous le pseudonyme de Jacques Dupont, il enregistre « Partons, la mer est belle », « Le Soir sur l'eau » et « Le Lac des amours » (Musica CT 12095-96). Comme compositeur, il a à son crédit plus de 200 chansons et chansonnettes, des cantiques et deux messes pour les défunts. En 1954, il publie aux Éditions Albert Viau Six Chansonnettes pour bambins et bambines et, en 1958, Six Chansons enfantines.

Producteur, maître de chœur et professeur

Il est également réalisateur à la station CJMS (1953-1954) et il continue à donner des récitals au Canada et aux États-Unis, tout en s'occupant d'ensembles vocaux à titre de directeur et arrangeur. Maître de chœur à l'église Saint-Sixte à Ville Saint-Laurent, Montréal (1950-1983), il est aussi professeur de musique à la Commission des écoles catholiques de Montréal (1965-1985) jusqu'à sa retraite en 1986. Les archives de Viau sont conservées par la Société d'histoire de la Haute Yamaska.