Welland, canal

Le premier canal Welland, qui ouvre en 1829, est une voie vitale d'échange et de commerce au cœur de l'Amérique du Nord. Sa réalisation revient surtout à un homme d'affaires de St. Catharines, William Hamilton MERRITT.

\u00c9cluses en escalier, canal Welland
(Corel Professional Photos).

Welland, canal

Le canal Welland est un canal de navigation de 43,5 km de long, qui traverse la PÉNINSULE DU NIAGARA dans le sud-ouest de l'Ontario, de Port Weller sur le lac Ontario, à PORT COLBORNE sur le lac Érié. Il franchit une dénivellation de 99,4 m entre les deux lacs et contourne la turbulente RIVIÈRE NIAGARA ainsi que les CHUTES NIAGARA.

Le premier canal Welland, qui ouvre en 1829, est une voie vitale d'échange et de commerce au cœur de l'Amérique du Nord. Sa réalisation revient surtout à un homme d'affaires de St. Catharines, William Hamilton MERRITT. Une série de nouveaux travaux de construction d'envergure suivent à des moments divers, souvent sur des voies différentes. On peut voir les vestiges du deuxième canal (ouvert en 1845), du troisième canal (ouvert en 1887) ainsi que le canal moderne, ou quatrième canal (ouvert en 1932), avec son canal de dérivation (long de 13,4 km) à WELLAND (ouvert en 1973).

Depuis 1959, le canal Welland fait partie de la VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT. Il compte sept écluses-ascenseurs entre THOROLD et le lac Ontario, le long de sa partie nord, et un sas de sécurité à Port Colborne, près de son entrée sud. Les écluses 4, 5 et 6 sont une série, mondialement réputée, d'écluses jumelées superposées, dont la longueur atteint 1249,7 m, et la hauteur, 42,5 m. Le canal est profond de 8,2 m et large de 94,5 m en moyenne. Le canal de dérivation à Welland est profond de 9,1 m, et large de 106,7 m. Les navires qui l'empruntent ne peuvent pas excéder une longueur de 222,5 m, une largeur de 23,8 m, un tirant d'eau de 8 m et une hauteur de 35,5 m au-dessus du niveau d'eau. Le canal compte 11 ponts levants, 3 tunnels, un pont de haut niveau et un traversier saisonnier pour piétons.

L'administration du canal Welland de la Voie maritime du Saint-Laurent, qui est une société d'État, est maintenant une compagnie sans but lucratif gérée par des compagnies de transport et par les usagers de la voie maritime, conjointement avec les représentants des gouvernements fédéral et provincial.

Circulation

Le volume des marchandises s'accroît de 25 millions de tonnes en 1959 à un maximum de 66,2 millions de tonnes en 1979. Par la suite, la récession et l'évolution des besoins du secteur des transports entraînent une forte diminution jusqu'à un minimum de 31,8 millions de tonnes en 1993 et 2003. En moyenne, environ 37 millions de tonnes de marchandises sont transportées sur le canal chaque année, surtout du minerai de fer, du blé, de la houille bitumineuse, du fer transformé, de l'acier et du ciment. On observe une transition vers des navires plus gros mais en plus petit nombre; à titre d'exemple, en 1959, 7966 navires transportaient un tonnage inférieur à celui transporté aujourd'hui par seulement 3300 vaisseaux.

Développement régional
Le canal Welland a entraîné la création et l'expansion d'agglomérations le long de ses rives. Il est le principal facteur de leur développement urbain et industriel. La municipalité régionale de Niagara construit actuellement une route qui longe le canal sur toute sa longueur, de Port Colborne à Port Weller. Toutefois, ce projet d'amélioration touristique est financé par la collectivité plutôt que par les taxes régionales, ce qui soulève des doutes quant au moment de son achèvement


Lecture supplémentaire

  • Hugh G.J. Aitken, The Welland Canal Company (1954); Skip Gillham, The Welland Canal: A Visitor's Guide (1986, rev 1999); John N. Jackson, The Welland Canals and Their Communities: Engineering, Industrial, and Urban Transformation (1997); Jackson and Fred A. Addis, The Welland Canals: A Comprehensive Guide (1982); St Lawrence Seaway Authority, The Welland Canal Section of the St Lawrence Seaway (1993); Roberta M. Styran and Robert R. Taylor, The Welland Canal: The Growth of Mr. Merritt's Ditch (1988), Mr. Merritt's Ditch: A Welland Canals Album (1992) and The Great Swivel Link: Canada's Welland Canal (2001).

Liens externes