Pointe-Claire

 Pointe-Claire, ville du Québec; pop. 30 161 (recens. 2006), 29 286 (recens. 2001); const. en 1911. Banlieue résidentielle de MONTRÉAL et membre de la Communauté urbaine de Montréal, Pointe-Claire de l'ouest de l'île est située entre DORVAL à l'est et BEACONSFIELD à l'ouest. Pointe-Claire est à environ 20 km du centre-ville de Montréal.

D'abord une municipalité de village du nom de Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire en 1854, elle raccourcit son nom au moment de sa constitution. Dès 1684, Nicolas Perrot, un traiteur de fourrures et un explorateur, donne le nom de Pointe-Claire à la paroisse catholique originale de Saint-Joachim (1714) située sur une pointe de terre qui avance sur le lac Saint-Louis. La vue sans obstacle sur le lac à partir de la pointe de terre est à l'origine de son nom. L'église (1884), le couvent (1867) et le moulin (1708) existent toujours.

Pointe-Claire est d'abord un petit village et un endroit où les Montréalais se retirent l'été. L'ancien village conserve toujours son charme d'antan, avec le Stewart Hall devenu le centre culturel de la ville. Pointe-Claire est le centre commercial de l'Ouest de l'île.