Achillée

Des fleurons jaunâtres (3 à 10 petites fleurs) constituent la partie centrale du capitule qui est entouré de 5 fleurs ligulées, en forme de pétale. Elle fleurit de mai à octobre. L'achillée produit un fruit sec à graine unique.

Achillée
Aussi connue sous le nom de millefeuille, l'Achillée est une plante aromatique vivace dont les tiges sont souterraines (oeuvre de Claire Tremblay).

Achillée

Nom commun de 200 espèces de plantes herbacées du genre Achillea de la famille des Composées (Astéracées). Au Canada, on en trouve trois espèces : l'achillée millefeuille (Achillea millefolium), l'achillée ptarmique (A. Ptarmica) et l'A. sibirica. L'achillée millefeuille ou herbe à dindes (A. millefolium var. lanulosa), aussi connue sous le nom de millefeuille commune, est une vivace aromatique à port érigé, qui possède des rhizomes (tiges souterraines). Elle croît partout au Canada, dans les champs et les zones herbeuses et les bords de routes, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve, dans le nord jusqu'au Grand lac de l'Ours, dans les Territoires du Nord-Ouest. Le nom générique vient du nom du héros grec Achille, qui aurait utilisé la plante pour guérir les blessures de ses soldats. Le nom de la variété Lanulosa vient du latin lana, « laine ». La tige velue, de 30 à 100 cm de haut, porte des feuilles alternes et finement divisées qui font penser à un plumage (latin millefolium, mille feuilles). Les fleurs, insérées dans des capitules groupés en inflorescences denses et aplaties, sont des structures composées.

Des fleurons jaunâtres (3 à 10 petites fleurs) constituent la partie centrale du capitule qui est entouré de 5 fleurs ligulées, en forme de pétale. Elle fleurit de mai à octobre. L'achillée produit un fruit sec à graine unique. Au cours les âges, on a utilisé l'achillée pour arrêter l'écoulement sanguin, d'où son nom, herbe à la saignée. Les Pieds-Noirs l'utilisaient pour faciliter les accouchements, pour soigner les problèmes de foie, la gastro-entérite, les maux de gorge, les problèmes de peau et comme diurétique. On trouve l'herbe à éternuer (A. Ptarmica) partout au Canada, du sud de la Colombie-Britannique à l'Île-du-Prince-Édouard. On trouve l'A. sibirica du Yukon jusque dans l'est du Québec, et dans le centre de la Colombie-Britannique. Voir aussi PLANTES, UTILISATION PAR LES AUTOCHTONES DES.


En savoir plus

Liens externes