Alert

Alert, Nunavut. Base militaire canadienne située à l'extrémité Nord de l'Île D'Ellesmere, sur un terrain accidenté entouré de collines et de vallées.
Alert, Nunavut. Base militaire canadienne située à l'extrémité Nord de l'Île D'Ellesmere, sur un terrain accidenté entouré de collines et de vallées.


Alert, au Nunavut, est une base militaire canadienne stationnée à l’extrémité sud de l’île d’Ellesmere. Située à 817 km du pôle Nord, Alert est l’endroit habité en permanence le plus au nord de la planète. Quelque 55 personnes vivent à Alert. Celles-ci sont des membres des Forces armées canadiennes, des employés du ministère de la Défense nationale et d’Environnement et Changement climatique Canada, ainsi que des travailleurs contractuels.

Géographie

Construite sur le terrain accidenté de l’île d’Ellesmere, la base militaire est entourée de collines et de vallées. La rive est composée d’ardoise et de schiste argileux, et la mer est recouverte par la banquise durant les mois d’été.

Alert, Nunavut

Histoire

Un des endroits les plus isolés de la planète, l’île d’Ellesmere a connu peu de présence humaine (voir Exploration de l’Arctique). Toutefois, des découvertes archéologiques indiquent que les fjords du plateau de Hazen, au sud d’Alert, ont été habités il y a quelque 4 000 ans. Les peuples de la culture de Dorset ont vécu sur les côtes de l’est de l’Arctique pendant à peu près 2 000 ans, jusqu’à ce qu’ils disparaissent vers 1400 de notre ère. Les peuples de la culture de Thulé (ancêtres des Inuits) arrivent dans la région autour du 12e siècle. L’excavation de maisons hivernales de la culture de Thulé sur la presqu’île de Bache (au milieu de l’île), remontant aux années 1250-1350 de notre ère, a permis de découvrir plusieurs artefacts vikings, dont des lames de couteau et une épave.

Sir George Nares visite la région d’Alert en 1875-1876 en tant que commandant du HMS Alert. Le HMS Alert est le premier vaisseau européen à avoir accosté sur les côtes du nord de l’île d’Ellesmere.

Base militaire

Station météorologique d’Alert

En 1950, le gouvernement du Canada installe une station de météo à Alert. En 1958, les militaires établissent une unité de renseignement électromagnétique. L’observatoire de veille de l’atmosphère du globe du docteur Neil Trivett est aussi situé à Alert. L’observatoire participe aux recherches sur le changement climatique et sur la qualité de l’air. Alert joue aussi un rôle pour préserver la souveraineté du Canada dans l’Arctique.