Alex Harvey

Alex Harvey (Saint-Ferréol-les-Neiges, QC, 7 septembre 1988). Alex Harvey est un athlète qui a participé aux Jeux Olympiques D'Hiver et qui sillonne le circuit de la Coupe du monde de ski de fond.

Alex Harvey

Alex Harvey (Saint-Ferréol-les-Neiges, QC, 7 septembre 1988). Alex Harvey est un athlète qui a participé aux Jeux Olympiques D'Hiver et qui sillonne le circuit de la Coupe du monde de ski de fond.

À l'instar de son père Pierre Harvey, qui s'est illustré sur la scène mondiale en cyclisme et en ski de fond, le jeune Alex pratique le vélo et le ski de fond en bas âge. En hiver, il passe sa jeunesse sur les flancs du mont Sainte-Anne en ski de fond et en ski alpin, et l'été, il dévale les sentiers en vélo de montagne. Très souvent, le paternel n'est pas loin et les deux s'amusent lors de compétitions amicales. Mais plus le temps passe, plus le fils prendra la mesure de son père.

À l'âge de douze ans, Alex participe à un cours de ski « Jack Rabbit » tiré du surnom du célèbre skieur de fond Herman Smith Johannsen. Cette formation deviendra l'élément déclencheur d'une carrière internationale. La même année, en 2001, lors des Jeux du Québec de Rimouski, les journalistes remarquent qu'un athlète est le fils de Pierre Harvey. Intrigué par le jeune skieur, Alex est le centre de l'attention médiatique et il fait alors ses premiers pas avec les journalistes.

Quelques années plus tard, en 2004, Alex remporte la médaille d'or chez les juvéniles lors des Championnats canadiens de ski de fond. L'année suivante, chez les juniors, il remporte le premier de trois Championnats canadiens consécutifs. En 2006, il délaissera la compétition en vélo de montagne pour se consacrer uniquement au ski de fond.

Lors de sa troisième année chez les juniors, en 2007, il obtiendra deux médailles de bronze (en poursuite et au 10 km) lors des Championnats du monde de Tarvisio en Italie. En 2008, lors de sa dernière année chez les juniors, il se classera deuxième au 10 km lors des Championnats du monde de Malles, en Italie.

L'année suivante, victime d'un déséquilibre à quelques mètres de l'arrivée, il passe à un dixième de seconde de remporter la médaille de bronze en U-23 lors d'un 30 km (poursuite) à Praz de Lys, en France. Qu'à cela ne tienne, le 18 janvier 2009, en compagnie du vétéran George Grey, il parviendra à remporter son premier podium chez les seniors en terminant en troisième place lors du sprint par équipe lors d'une Coupe du monde qui se déroule sur la future piste olympique de Vancouver. Cette habile performance démontre fort bien les talents et la détermination du jeune skieur de fond québécois.

Quelques semaines plus tard, le 14 mars 2009, il remporte sa première médaille en épreuve individuelle en terminant troisième lors du 50 km (classique) de Trondheim, en Norvège. Cette performance remarquable survient 21 ans après que son père ait décroché la médaille d'or lors du 50 km de Holmenkollen, une localité située en Norvège également. À cette époque, Pierre Harvey était en fin de carrière. Pour sa part, lorsqu'Alex signe son premier podium en solo, il n'est âgé que de 20 ans. Ainsi, l'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges se retrouve donc au seuil d'une carrière qui s'annonce exceptionnelle pour un skieur de fond canadien.

Le Québécois réalise un rêve de jeunesse au début de l'année 2010 en portant les couleurs de l'équipe canadienne lors des Jeux olympiques de Vancouver. Il terminera son odyssée olympique avec une neuvième place en poursuite et une quatrième place en sprint en équipe avec son ami Devon Kershaw.

La saison suivante sera exceptionnelle alors qu'Alex se classera en dixième place au classement général de la Coupe du monde. Ce brillant résultat sera obtenu par une première place en poursuite lors des Championnats du monde U-23 et une médaille d'or au sprint par équipe lors des Championnats du monde d'Oslo, en Norvège.

En 2012, loin de dormir sur ses lauriers, Alex Harvey continue son étonnante progression avec une sixième place au classement général de la Coupe du monde. Au mois de mars, lors des Finales de la Coupe du Monde à Falun, en Suède, il termine en deuxième place en poursuite et obtient sa première Coupe du monde avec une victoire lors du prologue style libre, une épreuve de 3,3 km. Encore une fois, les destins sportifs du père et du fils semblent liés, car 25 ans plus tôt, Pierre Harvey remportait également sa première Coupe du monde à cet endroit.

Champion canadien à de multiples reprises, Alex Harvey est membre de l'équipe nationale de ski de fond depuis 2009. À l'âge de 23 ans, en 2012, ce jeune athlète s'inscrit déjà comme le plus grand fondeur canadien de tous les temps.


Liens externes