Murray, Alexander

Alexander Murray, géologue, explorateur (Crieff, Écosse, 2 juin 1810 -- id., 18 déc. 1884). Murray sert dans la Marine royale de 1824 à 1835, puis, en 1837, il immigre avec sa jeune épouse à Woodstock, dans le Haut-Canada. Leur arrivée coïncide avec la Rébellion de1837.

Murray, Alexander

Alexander Murray, géologue, explorateur (Crieff, Écosse, 2 juin 1810 -- id., 18 déc. 1884). Murray sert dans la Marine royale de 1824 à 1835, puis, en 1837, il immigre avec sa jeune épouse à Woodstock, dans le Haut-Canada. Leur arrivée coïncide avec la Rébellion de 1837. Murray fait partie de la brigade navale qui détruit le vapeur américain Caroline. Les Murray retournent en Angleterre en 1841, année où le Parlement canadien autorise le levé géologique des Provinces unies. En apprenant cela, Murray entreprend d'étudier la géologie. En 1842-1843, il obtient une nomination au sein de la Geological Survey of Great Britain. Lorsque William Logan est nommé directeur de la Commission Géologique Du Canada, il choisit Murray comme assistant.

En mai 1843, les Murray reviennent au Canada. En 1851, Murray découvre des suintements de pétrole près du ruisseau Black, dans le Canada-Ouest, un lieu qui deviendra plus tard l'emplacement du premier puits de pétrole foré à la sondeuse au monde. En 1856, il repère la première minéralisation de nickel connue dans le bassin de Sudbury. Murray dresse pratiquement seul la carte géologique du Canada-Ouest publiée dans le Geology of Canada (1863). En 1864, il devient le premier directeur de la Geological Survey of Newfoundland, à une époque où l'île est pour ainsi dire inexplorée. Malgré un handicap causé par une blessure, en 10 ans, Murray dresse une carte topographique et géologique complète de l'île et coédite un rapport ayant pour titre Geological Survey of Newfoundland (1881), qui montre la présence de ressources minérales, forestières et agricoles dans les terres intérieures de l'île.