Beurling, George Frederick

Il s'insurge contre la discipline militaire et est renvoyé en octobre 1944. Ne parvenant à trouver sa place au sein d'un monde sans combat, il déclare :« C'est la seule chose que je sais faire correctement, c'est la seule chose que j'ai faite qui me plaise ».

Beurling, George Frederick

George Frederick Beurling, dit « Buzz », pilote de chasse (Verdun, Qc, 6 déc. 1921 -- Rome, Italie, 20 mai 1948). Il abat 28 avions ennemis en quatre mois alors qu'il est sergent-pilote dans l'escadron 249 des Forces aériennes royales (RAF) à Malte en 1942, et est nommé et promu lieutenant d'aviation. Blessé en 1942, il est transféré à l'Aviation royale du Canada (ARC) à titre de capitaine d'aviation. Alors qu'il vole avec les escadrons 403 et 412, on lui attribue trois nouvelles victoires, ce qui porte le total à 31.

Il s'insurge contre la discipline militaire et est renvoyé en octobre 1944. Ne parvenant à trouver sa place au sein d'un monde sans combat, il déclare :« C'est la seule chose que je sais faire correctement, c'est la seule chose que j'ai faite qui me plaise ». Il joint donc les rangs de l'armée de l'air israélienne en 1948 et meurt dans l'écrasement de l'avion qu'il convoie en Palestine.