Bradan, Tony

Tony ou Anthony (Antonio Alfredo) Bradan (né Bradanovich). Professeur, guitariste, arrangeur (Ladner, sud de Vancouver, de parents yougoslaves canadiens, 6 octobre 1913).

Bradan, Tony

Tony ou Anthony (Antonio Alfredo) Bradan (né Bradanovich). Professeur, guitariste, arrangeur (Ladner, sud de Vancouver, de parents yougoslaves canadiens, 6 octobre 1913). Il étudia à Vancouver avec Roy Barry (guitare) et Pasquale Fiore (harmonie, contrepoint et composition) et à Toronto avec John Weinzweig (harmonie). Bradan commença sa carrière à 14 ans dans l'orchestre de danse de Percy Smith et fit partie des Western Gentlemen de Mart Kenney à Vancouver et Toronto (1937-42). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il fut dir. mus. en Europe de l'Army Show et aussi arrangeur pour l'orchestre canadien des Forces expéditionnaires alliées. Après la guerre, il joua dans des orchestres de la SRC à Toronto sous la direction de Lucio Agostini, Bert Niosi, Ivan Romanoff, Geoffrey Waddington et d'autres. Il donna des cours particuliers à Toronto pendant plus de 30 ans et fut surnommé « le père de la guitare moderne au Canada » (Danny Marks, Newsletter de la Toronto Blues Society, février 1989). Parmi ses élèves figurent Marks, Neville Barnes, Gary Benson, Ed Bickert, Art DeVilliers, Bobby Edwards, Kenny Gill, Peter Harris, Andy Krehm, Lorne Lofsky, Kim Mitchell et Rob Piltch. Lorsque Bradan prit sa retraite en 1979, Bobby Edwards reprit ses méthodes d'enseignement

Sa femme, la chanteuse Judy Richards (Calgary, 15 octobre 1922), se produisit avec l'ensemble de Kenney (1940-43) et, plus tard, avec des orchestres de danse torontois, dont ceux de Frank Bogard, Trump Davidson et Ellis McLintock, avant de prendre sa retraite dans les années 1950.