Columbia, champ de glace



Columbia, champ de glace
Le champ de glace Columbia
Columbia, champs de glace
Vue aérienne des champs de glace Columbia, au parc national de Jasper (Corel Professional Photos).

Columbia, champ de glace

Le champ de glace Columbia, une masse de glace qui recouvre un haut plateau entre le mont Columbia (3747 m), point le plus élevé de l'Alberta, et le mont Athabasca (3491 m), est situé entre les parcs nationaux Banff et Jasper, le long de la frontière séparant la Colombie-Britannique et l'Alberta. À cheval sur la LIGNE CONTINENTALE DE PARTAGE DES EAUX, il représente le sommet hydrographique de l'Amérique du Nord. Baptisé « mère des fleuves », ses eaux de fonte alimentent les réseaux hydrographiques des rivières SASKATCHEWAN Nord et ATHABASCA, et des fleuves COLUMBIA et FRASER. Il abrite environ 30 glaciers distincts, les plus importants étant ceux de la Saskatchewan et de l'Athabasca. Vestige du grand bouclier glaciaire qui recouvrait jadis la majeure partie du Canada, le champ de glace Columbia constitue la plus importante accumulation de glace dans les ROCHEUSES, avec une superficie de quelque 325 km2 de neige et de glace d'une profondeur de 365 m. Des études dendrométriques révèlent que le champ de glace progresse et recule par cycles, sa dernière avancée étant survenue vers 1840. Le champ de glace offre un panorama spectaculaire d'étendues blanches onduleuses, de pics rocheux élancés et de cavernes glacielles profondes. La CAVERNE Castleguard s'étend sur 23 km au-dessous du champ. Sur ses faces sud et nord, il se perd dans des vallées boisées. On peut l'atteindre à partir de la Promenade des glaciers, une route panoramique qui relie LAKE LOUISE et JASPER, et les alpinistes expérimentés peuvent en faire l'ascension jusqu'à sa crête, appelée Snow Dome (3520 m), à partir de laquelle, affirme-t-on, les eaux coulent vers trois océans.