Comédie-Canadienne, La

Voir aussi THÉÂTRE DE LANGUE FRANÇAISE.

G\u00e9linas, Gratien
La marionnette Fridolin cr\u00e9\u00e9e par Gratien G\u00e9linas est le personnage principal de la revue annuelle \u00ab Fridolinons \u00bb, 1945 (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/PA-122724/Office national du film/Ronny Jacques).

Comédie-Canadienne, La

La Comédie-Canadienne, fondée en 1957 par Gratien GÉLINAS pour encourager la mise en scène de pièces canadiennes, est florissante de 1958 à 1969. Après la rénovation du cinéma Radio-City, à Montréal, la compagnie y présente des pièces d'auteurs comme Marcel DUBÉ, Jacques Bobet, Jacques Languirand et Gélinas. Afin d'attirer un plus vaste public, elle innove avec un lever de rideau plus tôt dans la soirée, une section de fauteuils à bas prix et des sous-titres sonores pour la traduction des pièces. En 1961, Gélinas comprend que les pièces canadiennes ne peuvent rentabiliser, à elles seules, une salle de théâtre de 1200 places. Il diversifie alors ses productions et présente des pièces étrangères, des spectacles de danse et de chant. À la fin des années 60, la compagnie tente de consacrer tous les ans 43 semaines à la musique et au théâtre québécois. Toutefois, elle cesse ses activités en 1973, et le THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE s'installe dans ses locaux.

Voir aussi THÉÂTRE DE LANGUE FRANÇAISE.