Dancemakers

Le 17 septembre 1974, la compagnie, composée alors principalement de diplômés de l'U. York, donne sa première représentation au Bathurst Street Theater, à Toronto. Elle présente un répertoire varié d'oeuvres de DANSE MODERNE. Cette formule durera pendant 14 ans.

Dancemakers
Dancemakers (de gauche \u00e0 droite) : Gary Tai, Julia Sasso, Carolyn Woods, Shannon Cooney (avec la permission de Dancemakers; photo de Tony Hauser).

Dancemakers

Dancemakers est une troupe d'une dizaine de danseurs, basée à Toronto. À l'origine, il s'agit d'une initiative ponctuelle cogérée par les participants sous la direction de deux diplômées du département de danse de l'U. York, Marcy Radler et Andréa Ciel Smith. Le TORONTO DANCE THEATRE et le BALLET NATIONAL DU CANADA sont alors les seules compagnies professionnelles de danse à Toronto dont les spectacles s'adressent à un public adulte. Dancemakers veut offrir un choix plus varié et permettre aux nombreux jeunes talents locaux de s'exprimer.

Le 17 septembre 1974, la compagnie, composée alors principalement de diplômés de l'U. York, donne sa première représentation au Bathurst Street Theater, à Toronto. Elle présente un répertoire varié d'oeuvres de DANSE MODERNE. Cette formule durera pendant 14 ans. Dancemakers se fait remarquer comme troupe de danse moderne grand public offrant un mélange éclectique d'oeuvres bien structurées et très accessibles. Elle présente des oeuvres de chorégraphes canadiens tels que Grant STRATE, Anna Blewchamp, Jennifer MASCALL, James KUDELKA, Carol ANDERSON, Karen JAMIESON, Judith MARCUSE, Paula Ravitz et Conrad Alexandrowicz, ainsi que des chorégraphies de l'Anglais Norman Morrice et des Américains, Paul Taylor, Doris Humphrey, Lar Lubovitch et Robert Cohan.

Durant les trois premières années, la troupe fonctionne comme une coopérative mais, en 1977, Peggy BAKER et Patricia Miner sont nommées codirectrices. Anna Blewchamp occupe brièvement les fonctions de directrice artistique en 1979, mais elle démissionne avant de présenter sa première saison et est remplacée par Baker. À l'automne 1980, Carol Anderson, membre fondatrice de la compagnie, et la danseuse Patricia Fraser remplacent Baker et deviennent codirectrices artistiques. En 1985, Anderson assume seule la direction artistique.

Elle démissionne en 1988, quand il devient évident que le mandat premier de Dancemakers, qui consiste à offrir un répertoire de danse moderne grand public, doit être repensé. Pendant plusieurs années, la troupe permet à son public local de se familiariser avec différents styles de mouvements. Toutefois, l'apparition d'autres troupes locales et, pour le public, les occasions de plus en plus fréquentes de voir évoluer des troupes venues de partout au Canada et de l'étranger, font que Dancemakers doit s'ajuster et revoir son mandat, comme le souligne Anderson au conseil d'administration de la compagnie lors de sa démission. Le conseil d'administration engage alors Bill James, un ancien danseur et un chorégraphe innovateur, avec l'entente que la troupe servira de vitrine aux œuvres du directeur artistique. Ce concept est retenu par Serge BENNATHAN, qui succède à James en 1990. Le succès des œuvres de Bennathan donne à Dancemakers une nouvelle identité et marque le début d'une longue période de croissance pour la troupe. Sous la direction de Bennathan, la compagnie est encensée par la critique pour la qualité de sa danse et l'originalité de son répertoire. Comme nombre de compagnies de danse moderne, Dancemakers ne se base pas sur un répertoire historique, mais passe d'un projet à un autre. Bennathan met l'accent sur le partage des processus de création et leur exposition au public lors des ateliers en studio qui précèdent la première officielle de chacune de ses œuvres. En 2002, Bennathan déménage la compagnie dans le quartier de la distillerie de Toronto et donne au nouveau studio le nom de Centre for Creation. Ce nouvel espace comprend une salle de spectacles qui fait de Dancemakers non seulement une compagnie de danse contemporaine mais aussi une compagnie spécialisée dans les arts de la scène.

En 2006, à la suite de la démission de Bennathan, Michael Trent accède au poste de directeur artistique et chorégraphe attitré de Dancemakers. Il continue de faire de la collaboration et de l'expérimentation artistique une pierre d'angle du travail de Dancemakers.


Liens externes