Denise Bombardier

​Denise Bombardier, C.Q., journaliste, essayiste, romancière, productrice et animatrice de télévision (née le 18 janvier 1941 à Montréal, au Québec).

Denise Bombardier, C.Q., journaliste, essayiste, romancière, productrice et animatrice de télévision (née le 18 janvier 1941 à Montréal, au Québec). Auteure d’une vingtaine d’essais et de romans, elle anime pendant plus de 30 ans des émissions d’affaires publiques au cours desquelles elle s’entretient avec des personnalités québécoises, canadiennes et françaises ayant marqué la politique et la littérature.

L’animatrice de Radio-Canada

Détentrice d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Montréal (1971) et d’un doctorat en sociologie de la Sorbonne (1974), Denise Bombardier débute sa carrière comme recherchiste à Radio-Canada, d’abord pour le magazine télévisé Aujourd’hui, puis pour Format 30 et Format 60. À partir de 1975, elle anime plusieurs émissions, dont Présent international, Hebdo dimanche, Noir sur blanc et Entre les lignes.

Avec l’émission hebdomadaire Noir sur blanc présentée de 1979 à 1983 à Radio-Canada, Denise Bombardier devient la première femme à produire et animer une émission d'affaires publiques. Cultivée et libre penseur, elle offre une analyse percutante de l’actualité. Alors que le Québec est plongé dans le débat sur l’indépendance, elle s’entretient avec les acteurs des camps du oui et du non, tels Lise Payette, Claude Ryan et Jean Chrétien (voir Référendum du Québec – 1980). C’est avec aisance qu’elle reçoit sur son plateau de télévision des personnalités d’envergure internationale comme l’écrivain Georges Simenon, le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau, la première ministre d’Israël Golda Meir, le président français Valéry Giscard d’Estaing ainsi que son successeur, François Mitterrand. Antonine Maillet, Alice Parizeau et Margaret Atwood comptent aussi parmi les auteures canadiennes de passage à son émission.

Au fil des années, madame Bombardier anime des émissions inspirantes et souvent controversées, comme Trait d’union (1987-1988), Aujourd'hui dimanche (1988-1991) et L’envers de la médaille. En 1992, passée maître dans l’art de l’entrevue, on lui confie Raison Passion à la télévision de Radio-Canada ainsi que Le biographe et sa passion sur les ondes de la radio FM de Radio-Canada. À l’automne 1998, elle entreprend la série d’entretiens Au-delà des apparences pour la télévision de Radio-Canada. En 1999, elle produit et anime l’émission Les idées lumière, également diffusée sous forme d’entretiens, toujours à la télévision de Radio-Canada.

La chroniqueuse et l’éditorialiste

Madame Bombardier collabore à de nombreux magazines et quotidiens, dont Le Monde, L’Express, Châtelaine et L’Actualité. Elle signe une chronique hebdomadaire dans Le Devoir de 2001 à 2012. En 2004, elle se joint à l’équipe de l’information au réseau de télévision TVA en tant qu’éditorialiste. Elle tient actuellement une chronique dans le Journal de Montréal et on peut l’entendre à Culture club, sur Ici Radio-Canada Première.

La romancière et l’essayiste

En 2007, Denise Bombardier écrit les paroles de La Diva pour Céline Dion. La chanson est mise en musique par Erick Benzi pour l’album D’elles. Elle accompagne d’ailleurs la chanteuse dans sa tournée mondiale Taking Chances (2008), au terme de laquelle elle rédige la biographie autorisée L’énigmatique Céline Dion. Dans cet ouvrage, madame Bombardier lève le voile sur la vie publique et privée de Céline Dion mais surtout, elle analyse le phénomène social que représente l’artiste.

Cette prolifique femme de lettres est aussi l’auteure d’une vingtaine de titres. Son talent d’écrivaine engagée se manifeste pour la première fois en 1975 avec la parution de La Voix de la France. Ne craignant pas la critique, qui est parfois acerbe à son endroit, elle produit des écrits aux titres évocateurs et parfois provocateurs comme La déroute des sexes (1993), qui porte sur la nécessité d’une réconciliation entre hommes et femmes, ou encore Lettre ouverte aux Français qui se croient le nombril du monde (2000) et Propos d'une moraliste (2003).

En 2011, dans la foulée de l’affaire Dominique Strauss-Kahn, elle coécrit Ne vous taisez plus! avec la journaliste française Françoise Laborde. Dans cet ouvrage percutant, les deux auteures comparent les réactions de leurs cultures respectives devant le geste sexuel de l’ancien président du FMI ainsi que le traitement qui y en a été fait dans les médias des deux côtés de l’Atlantique. En 2012, des allégations de plagiat fusent à l’endroit des auteures de l’essai. L’éditeur Fayard est contraint à une amende de plusieurs milliers d’euros, mais Denise Bombardier est lavée des accusations; les passages incriminants auraient été rédigés par Françoise Laborde.

En 2012 paraît un roman autobiographique, L’Anglais, dans lequel madame Bombardier relate sa rencontre avec le Britannique Philip T. Spencer (nom fictif de James Jackson, devenu son deuxième époux en 2003). Elle avait épousé en première noce le réalisateur radio-canadien Claude Sylvestre (1927-2014), avec qui elle a eu un fils, Guillaume Sylvestre, également réalisateur et documentariste. Elle avait aussi fréquenté Lucien Bouchard dans les années 1980.

L’actrice

Denise Bombardier a participé à différentes productions cinématographiques, la plus ancienne alors qu’elle est âgée d’une quinzaine d’années. C’est ainsi qu’on la retrouve dans Le Cas Labrecque (1956), Amanita Pestilens (1963), Entre la mer et l'eau douce (1967) et L’âge de braise (1998). En 2002, elle personnifie une reine féministe dans une comédie sentimentale réalisée par Sophie Lorain, L’Odyssée d'Alice Tremblay.

Bien qu’on l’ait critiquée, voire caricaturée, le regard sociologique et les propos aiguisés de Denise Bombardier ne laissent personne indifférent. Cette grande journaliste et essayiste a su faire sa marque autant au Québec que dans la francophonie d'outre-mer. Sa contribution à la promotion de la langue française et à la diffusion de la culture québécoise à l’étranger a aussi été récompensée.

Publications

La Voix de la France (1975)

Une enfance à l’eau bénite (1985)

Avec Claude Saint-Laurent, Le mal de l’âme (1989)

Tremblement de cœur (1990)

La déroute des sexes (1993)

Nos hommes (1995)

Aimez-moi les uns les autres (1999)

Lettre ouverte aux Français qui se croient le nombril du monde (2000)

Ouf! (2002)

Propos d’une moraliste (2003)

Et quoi encore! (2004)

Sans complaisance (2005)

Edna, Irma et Gloria (2007)

Nos chères amies (2008)

L’énigmatique Céline Dion (2009)

Au risque de déplaire (2009)

Avec Françoise Laborde, Ne vous taisez plus! (2011)

L’Anglais (2012)

Vieillir avec grâce (2013)

Dictionnaire amoureux du Québec (2014)

Prix et distinctions

Chevalier de la Légion d’honneur de France (1993)

Chevalier de l’Ordre national du Québec (2000)

Officier de la Légion d’honneur de France (2009)

Prix Reconnaissance-Francophonie du gouvernement du Québec pour sa contribution à la langue française et à la culture québécoise sur la scène internationale (2010)


Lecture supplémentaire

  • Denise Bombardier et Pierre Maisonneuve, Denise Bombardier : tête froide, cœur tendre (Ottawa : Novalis, 1998).

Liens externes