Festival choral international 1989/1989 International Choral Festival

Festival choral international 1989/1989 International Choral Festival. Série de manifestations consacrées au chant choral tenues durant un mois (1er au 30 juin 1989) à Toronto, conçues par Nicholas Goldschmidt, son dir. artistique.

Festival choral international 1989/1989 International Choral Festival

Festival choral international 1989/1989 International Choral Festival. Série de manifestations consacrées au chant choral tenues durant un mois (1er au 30 juin 1989) à Toronto, conçues par Nicholas Goldschmidt, son dir. artistique. Le thème du festival, « The Joy of Singing », fut illustré par sa spectaculaire ouverture civique, le 31 mai au square Nathan Phillips : un concert par un choeur de 2000 écoliers et écolières, accompagné par une harmonie scolaire formée des meilleurs intrumentistes des écoles secondaires. À la fin du concert de clôture - une exécution du Requiem de Verdi au Roy Thomson Hall - plus de 4000 interprètes avaient présenté 71 concerts dans 35 lieux différents à l'intérieur du Toronto métropolitain et de ses banlieues, ceci pour plus de 65 000 personnes. L'affiche internationale incluait des ensembles chorals (du quatuor vocal aux choeurs monstres) venant du pays de Galles, d'Angleterre, de France, d'Espagne, d'Allemagne, de Bulgarie, de Lettonie, de Finlande, d'Union soviétique, du Tibet, des États-Unis et de chacune des provinces du Canada. Le TS accompagna sept des concerts du Roy Thomson Hall, l'OSM et l'OCNA, un chacun. Charles Dutoit, Gunther Herbig, Krzyztof Penderecki, Helmut Rilling, Gennady Rozhdestvensky et Robert Shaw étaient au nombre des chefs invités. Les solistes invités étaient tout aussi représentatifs du monde international de la musique que l'étaient les ensembles chorals eux-même. Le répertoire n'en fut pas moins éclectique - avant-garde, baroque, « barbershop » et folklore, requiems, messes classiques et folk, chants grégorien et tibétain, gospel et pop, musiques électroacoustique et liturgique, sans compter les créations d'oeuvres commandées. De ce nombre étaient The Death of a Buddha de R. Murray Schafer, commande de la BBC pour les BBC Singers (6 juin); Songs of Creation de Srul Irving Glick, pour le Choeur Mendelssohn de Toronto (14 juin); Learsongs de William Mathias, du Welsh Arts Council pour le Toronto Children's Chorus (15 juin); et Les Illusions fanées de Jacques Hétu, pour l'Ensemble vocal Tudor de Montréal (18 juin).

Les 31 ensembles chorals canadiens qui participèrent aux 39 concerts du secteur communautaire du festival avaient été choisis par un jury de la Fédération chorale de l'Ontario. La plupart inclurent des oeuvres de compositeurs canadiens dans leur programme. Le Festival présenta plusieurs concerts dans des églises et des synagogues, et ces institutions y contribuèrent également en programmant elles-mêmes des offices du culte avec choeurs durant ce mois. Il y eut aussi un festival parallèle - série indépendante organisée par huit groupes chorals. L'Université de Toronto et le RCMT organisèrent des ateliers de direction, des classes de maîtres pour les chanteurs et chanteuses, des répétitions publiques et des conférences, ceci dans le cadre du secteur « Joy of Learning » du festival. Au nombre des chefs et artistes participants, on note Jean Ashworth Bartle, Iwan Edwards, Elmer Iseler, Imants Kokars et Ave Sol, Penderecki, Erkki Pohjola et le choeur Tapiola, Valeri Polansky et le choeur Polansky, John Poole et les BBC Singers, Doreen Rao, Rilling, Shaw, et Jon Washburn. La SRC radiodiffusa en stéréo 34 concerts et Gloucester Films réalisa un long métrage documentaire - The Joy of Singing - qui fut présenté en première le 19 décembre 1989 à TV Ontario. Le programme-souvenir The Joy of Singing donne la liste de tous les participants, manifestations et lieux, ainsi que les noms de tous ceux qui ont contribué au succès de ce festival choral vraiment international.