Fort Steele



Steele, sir Samuel Benfield
Homme doté d'une force physique et d'une endurance colossales, Steele s'arrange pour se trouver au coeur de l'action (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/PA-28146).

Fort Steele

  Fort Steele, Fort Steele, localité non const. de la région de East Kootenay; pop. 5794 (recens. 2001), 5817 A (recens. 1996), 99 (recens. 1991); située à la jonction du ruisseau Wild Horse et de la rivière Kootenay, à 17 km au nord-est de Cranbrook. La ruée vers l'or de Wild Horse favorise l'établissement de colons dans la région en 1863. On estime que de 9 à 20 millions de dollars d'or sont extraits des ruisseaux de la région. Des chercheurs d'or y trouvent un étalon noir, ce qui donne lieu au nom initial de « Stud Horse Creek ». Une seconde ruée vers l'or en 1884 provoque des conflits entre les mineurs et les Kootenays. Sam STEELE et la Police à cheval du Nord-Ouest interviennent et construisent un poste qu'ils nomment Fort Steele. Après 1904, quand le chemin de fer contourne la localité pour faire de Cranbrook le principal centre de la région, Fort Steele devient une ville fantôme. Au cours des années 60, le gouvernement provincial en fait un site historique et la reconstruit selon le modèle des années 1880. Le tourisme et l'élevage sont les principales industries de la région.

Liens externes