Hubert, Jean-François

Jean-François Hubert, évêque catholique (Québec, 23 févr. 1739 -- id., 17 oct. 1797). Il étudie au SÉMINAIRE DE QUÉBEC et est ordonné prêtre en 1766. Il devient le premier supérieur canadien du Séminaire en décembre 1774, mais démissionne en 1778 pour oeuvrer dans la mission de l'Église en Illinois.
Jean-François Hubert, évêque catholique (Québec, 23 févr. 1739 -- id., 17 oct. 1797). Il étudie au SÉMINAIRE DE QUÉBEC et est ordonné prêtre en 1766. Il devient le premier supérieur canadien du Séminaire en décembre 1774, mais démissionne en 1778 pour oeuvrer dans la mission de l'Église en Illinois.

Hubert, Jean-François

Jean-François Hubert, évêque catholique (Québec, 23 févr. 1739 -- id., 17 oct. 1797). Il étudie au SÉMINAIRE DE QUÉBEC et est ordonné prêtre en 1766. Il devient le premier supérieur canadien du Séminaire en décembre 1774, mais démissionne en 1778 pour oeuvrer dans la mission de l'Église en Illinois. Évêque coadjuteur en 1786, il devient évêque de Québec en 1788 et réussit en 1789 à empêcher la fondation d'une université non confessionnelle à Québec. Il appuie le gouvernement britannique contre la France révolutionnaire dans les années 1790 et est autorisé à faire venir dans son diocèse, où le manque de prêtres est très grave, des prêtres français réfugiés. Usé par un épiscopat actif et d'une importance capitale, pendant lequel il préconise la modération et le traditionalisme, Hubert démissionne en septembre 1797 et meurt un mois plus tard.