Kater, Wolfgang

Wolfgang Kater. Facteur et concepteur d'instruments de musique (Drangstedt, Allemagne, 5 juin 1946). B.Mus. (McGill) 1972. Il vint au Canada en 1953 et vécut à Toronto jusqu'en 1959, année où il se fixa à Montréal.

Kater, Wolfgang

Wolfgang Kater. Facteur et concepteur d'instruments de musique (Drangstedt, Allemagne, 5 juin 1946). B.Mus. (McGill) 1972. Il vint au Canada en 1953 et vécut à Toronto jusqu'en 1959, année où il se fixa à Montréal. Autodidacte, il commença à fabriquer des instruments à 11 ans, réalisant d'abord des guitares et des luths, puis des virginals et des violes de gambe. Au début des années 1970, il reçut la commande de son premier clavecin. Il enseigna la facture instrumentale à l'Université Concordia (1972-76). Au cours des années 1970, il étudia en Europe où il exposa des clavecins, grâce notamment à trois subventions du CAC. À son atelier d'Ormstown, Québec, Kater a fabriqué en moyenne quatre à six instruments par année, surtout des clavecins mais aussi des épinettes, virginals, clavicordes et, à l'occasion, des guitares, luths et violes de gambe. En 1980, il conçut et fabriqua le plus long instrument à cordes jamais créé (plus de 5 m), un clavecin flamand incorporant un registre de 16 pieds joué sur un troisième clavier inférieur, un pédalier ou les deux. En 1985, Kater étendit ses activités à la conception et la réalisation de machinerie lourde. Il ne fabrique ses instruments que sur commande et chacun d'eux s'inspire de modèles traditionnels adaptés aux besoins particuliers d'un musicien. Au Canada, Wolfgang Bottenberg, Martha Hagen, Christopher Jackson, André Laberge, Mireille et Bernard Lagacé et Valerie Weeks ont acquis ou utilisé des clavecins Kater. Martin Lucker (Allemagne) et Edmund Shay (États-Unis) possèdent également de ses instruments. Weeks et Mireille Lagacé ont utilisé ses instruments pour des enregistrements. Kater est le sujet du film « Harpsichord Builder » de Bernard Sauerman (1975).