Klein, George Johnn

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il crée des systèmes de pointage pour l'artillerie et les mortiers anti-sous-marins. Septuagénaire, il est le principal consultant pour la conception de l'engrenage du BRAS SPATIAL CANADIEN.

Klein, George
George Klein a mis au point des syst\u00e8mes de visée pour l'artillerie et, par la suite, les engrenages du bras spatial canadien (oeuvre d'Irma Coucill).

Klein, George Johnn

George Johnn Klein, ingénieur d'études (Hamilton, Ont., 15 août 1904 -- Ottawa, 4 nov. 1992). La carrière de cet inventeur, probablement le plus productif au Canada au cours du XXe siècle, s'étend de l'époque « des baguettes en bois tenues par de la ficelle » à l'époque de la navette spatiale. Il travaille au CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DU CANADA (CNRC) de 1929 à 1969, puis comme consultant après sa retraite. Il conçoit les premières souffleries aérodynamiques du CNRC et entreprend des recherches sur les moyens de fixer des skis à un avion, ce qui le mène à concevoir la motoneige Weasel de l'armée (fabriquée en série aux États-Unis sous le nom de M-29) et, finalement, à étudier la mécanique de la neige, domaine dans lequel il fait autorité. Toute sa vie, il est expert des systèmes d'engrenage.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il crée des systèmes de pointage pour l'artillerie et les mortiers anti-sous-marins. Septuagénaire, il est le principal consultant pour la conception de l'engrenage du BRAS SPATIAL CANADIEN. En 1951, il invente le mât STEM, une antenne radio qu'on peut escamoter sur un enrouleur plat et déployer de nouveau sur commande. Utilisé pour la première fois dans l'espace par le satellite Alouette 1, lancé en 1962, le STEM a permis d'accroître la longueur maximale des antennes de satellites de 6 à 45 mètres et a depuis été couramment adopté comme une norme en technologie spatiale.

En 1944-1945, Klein dirige l'équipe qui conçoit la pile expérimentale d'énergie zéro, le premier réacteur atomique à l'extérieur des États-Unis. Ses autres inventions vont d'un fauteuil roulant pour quadriplégiques à une agrafeuse utilisée en microchirurgie pour suturer les vaisseaux sanguins.


Lecture supplémentaire

  • W.E.K. Middleton, Mechanical Engineering at the National Research Council of Canada, 1929-1951 (1984).

Liens externes