Willson, Thomas Leopold

Thomas Leopold Willson, surnommé « Carbide », inventeur (1860 -- New York, 20 déc. 1915). Poussé par la curiosité, Willson est un inventeur chronique doué aussi bien pour reconnaître le potentiel de ses découvertes que pour en financer le développement.

Willson, Thomas Leopold

Thomas Leopold Willson, surnommé « Carbide », inventeur (1860 -- New York, 20 déc. 1915). Poussé par la curiosité, Willson est un inventeur chronique doué aussi bien pour reconnaître le potentiel de ses découvertes que pour en financer le développement. Il obtient plus de 70 brevets au Canada, dont le premier a trait aux dynamos électriques et à leur application dans la production d'ALUMINIUM et dans l'éclairage privé. Il déménage aux États-Unis où, en 1892, il découvre un procédé de production de carbure de calcium et de gaz acétylène en grande quantité. Il revient ensuite au Canada pour prendre part à des polémiques liées aux carbures et pour promouvoir le développement de l'hydroélectricité à ses débuts. Il fait aussi breveter plusieurs dispositifs marins utilisant l'acétylène. Intrigué par les triphosphates et par leur potentiel dans la production de fertilisants et de papier, il hypothèque finalement ses biens auprès de l'Américain J.B. Duke pour obtenir des capitaux d'investissement. Il meurt après avoir perdu sa mise. Sa découverte sur les carbures a jeté les bases du développement de l'industrie électrochimique.