Martha Salcudean

Martha Eva Salcudean (née Abel), O.C., O.B.C., professeure de génie mécanique (née le 26 février 1934 à Cluj-Napoca, en Roumanie). Martha Eva Salcudean est une somité reconnue à l’international en mécanique des fluides numériques et en transfert thermique. En 1985, elle est la toute première femme à diriger un département de génie dans une université canadienne lorsqu’elle est nommée présidente du Département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Martha Eva Salcudean a passé une grande partie de sa carrière universitaire à forger des partenariats de recherche et de développement avec d’autres établissements universitaires, des agences gouvernementales et des associés de secteurs industriels comme l’exploitation minière et forestière et l’aéronautique.

Enfance, formation et carrière en Roumanie

Martha Eva Salcudean naît de l’union d’Edmund et Sarolta Abel à Cluj, en Roumanie, le 26 février 1934. Cluj-Napoca est la deuxième ville en importance en Roumanie et le centre historique du développement culturel et pédagogique au pays. Martha et sa famille vivent la Deuxième Guerre mondiale en Roumanie et voient leur pays, après la guerre, se transformer en état satellite soviétique sous une dictature. Malgré la tourmente en Roumanie, Martha réussit à finir ses études. En 1956, un an après son mariage à George Salcudean, elle obtient un baccalauréat en génie mécanique de l’Institut polytechnique de Cluj (maintenant appelé l’Université technique de Cluj-Napoca).

Une fois son diplôme en poche, Martha Eva Salcudean commence à travailler à Armatura, une usine de fabrication roumaine de circuits pour le gaz naturel, l’eau et la vapeur à Cluj-Napoca. En 1962, tout en travaillant à Armatura, elle complète un diplôme de troisième cycle en systèmes d’instrumentation et de contrôle. L’année suivante, elle déménage à Bucarest pour un poste de chercheure en chef à l’Institut national de recherche en métallurgie, où elle se concentre sur la mécanique des fluides et le transfert thermique. En 1967, elle commence à enseigner à temps partiel à l’Institut polytechnique de Bucarest (maintenant l’Université polytechnique de Bucarest), la plus ancienne et la plus grande université technique de Roumanie. En 1969, elle finit un doctorat en génie mécanique à l’Institut polytechnique de Brasov.

Carrière au Canada

En 1976, après plus d’une décennie auprès de l’Institut national de recherche en métallurgie, Martha Eva Salcudean immigre au Canada, où, en tant qu’associée de recherche pour l’Université McGill à Montréal, elle se penche sur la modélisation de processus s’appliquant à la sidérurgie. En 1977, elle rejoint le Département de génie mécanique de l’Université d’Ottawa comme professeure adjointe. Elle est promue au poste de professeure associée deux ans plus tard, et obtient sa permanence en 1981. À Ottawa, les recherches de Martha Eva Salcudean portent sur la modélisation des processus de transfert thermique et d’écoulement des fluides.

En 1985, Martha Eva Salcudean accepte un poste à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle devient ce faisant la première femme à en diriger le Département de génie mécanique et aussi la première femme à la tête d’un département de génie au Canada. En tant que présidente, elle encourage ses collègues à demander des subventions au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et mène plusieurs projets novateurs qui jouent un rôle clé dans la stratégie de recherche du département. Afin de promouvoir davantage l’innovation en recherche, Martha Eva Salcudean encourage les collaborations entre les membres de sa faculté, les agences gouvernementales et les partenaires de l’industrie. Bien qu’elle exprime plus tard des craintes que les chercheurs s’éreintent sous les exigences du CRSNG en matière de production, elle réussit à créer une foule de partenariats dynamiques au sein de son département. Elle assemble entre autres un centre de recherche hautement respecté et reconnu à l’international dans le domaine de la modélisation de processus des pâtes et papiers. Avec ses équipes de recherche, Martha Eva Salcudean collabore avec des entreprises comme Pratt & Whitney, une société aéronautique spécialisée dans la construction de moteurs; Cominco, une société canadienne d’exploitation et de production de cuivre et de zinc; et Weyerhaeuser, une entreprise internationale de gestion des terrains forestiers et de production de biens en bois. Martha Eva Salcudean mène également des projets de recherche avec Énergie atomique du Canada Limitée.

En 1993, Martha Eva Salcudean commence un mandat de trois ans en tant que vice-présidente adjointe à la recherche à l’Université de la Colombie-Britannique. La même année, elle cofonde Process Simulations Ltd. (PSL), une société privée de recherche et développement axée sur la modélisation mathématique et les simulations informatiques appliquées aux procédés industriels. Au cours des phases de recherche et développement, PSL travaille en étroite collaboration avec l’Université de la Colombie-Britannique, brevetant les technologies développées par le Département de génie mécanique. Parmi les clients de PSL, on compte Weyerhaeuser, TransCanada et Canadian Forest Products.

En 1996, Martha Eva Salcudean est nommée titulaire de la chaire de recherche industrielle Weyerhaeuser en mécanique des fluides numérique au Département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle occupe maintenant le poste de professeure émérite dans cette université.

Martha Eva Salcudean est une autorité de réputation internationale en mécanique des fluides numérique, en transfert thermique et en modélisation des phénomènes de transport appliqués aux procédés industriels. Elle a publié plus de 80 articles et essais scientifiques sur une foule de sujets, mais de façon plus notable sur la mécanique des fluides et le transfert thermique. Elle s’est impliquée dans plus de 50 associations universitaires et professionnelles à l’échelle nationale et internationale et a fait partie du comité de sélection des subventions du CRSNG dans le domaine du génie mécanique. Elle a notamment présidé au Conseil scientifique de la Colombie-Britannique et au comité du fonds de dotation Leading Edge. Elle a siégé au Conseil consultatif sur les sciences appliquées à la défense du ministère canadien de la Défense nationale et participé au Comité consultatif national sur les matériaux industriels de pointe. Elle a de plus été membre de l’organe dirigeant du Conseil national de la recherche, et d’une foule d’autres organisations universitaires et de recherche, notamment la Société royale du Canada, la Société canadienne de génie mécanique et l’Académie canadienne du génie.

Vie personnelle

Martha Eva Salcudean épouse son mari George en 1955. Leur fils, Tim (Septimiu), est ingénieur électricien et informaticien et, tout comme sa mère, membre de l’Académie canadienne du génie. Il est professeur au Département de génie électrique et informatique de l’Université de Colombie-Britannique.

Prix et distinctions

  • Médaille d’or CHK en science appliquée et génie, Conseil scientifique de la Colombie-Britannique (1991)
  • Membre, Académie canadienne du génie (1992)
  • Médaille du 125e anniversaire de la Confédération du Canada (1993)
  • Membre, Société royale du Canada (1994)
  • Membre, Société canadienne de génie mécanique
  • Médaille Julian C. Smith, Institut canadien des ingénieurs (1995)
  • Prix du mérite, Association des ingénieurs et des géoscientifiques de Colombie-Britannique (1996)
  • Prix commémoratif Izaak Walton Killam du génie (1998)
  • Ordre de la Colombie-Britannique (1998)
  • Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II (2002)
  • Officier, Ordre du Canada (2004)
  • Officier, Société royale du Canada (2004)
  • Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II (2012)

Diplômes honorifiques