Mont-Saint-Hilaire

Historique À la fin du XVIIIe siècle, il y a assez de colons dans cette région, qui fait partie de la seigneurie concédée à Jean-Baptiste Hertel de Rouville en 1694, pour ériger l'église de la mission Saint-Hilaire.


Mont-Saint-Hilaire

 Mont-Saint-Hilaire, ville du Qc; pop. 15 720 (recens. 2006), 14 270 (recens. 2001); const en 1966. Mont-Saint-Hilaire est située à 35 km environ de MONTRÉAL, à l'est de la rivière RICHELIEU, face à BELOEIL. Confortablement nichée entre le mont Saint-Hilaire, point culminant de la Montérégie (411 m), et la rivière Richelieu, Mont-Saint-Hilaire est issue de la fusion de la municipalité de village originale de Saint-Hilaire (1855) et de la ville de Mont-Saint-Hilaire (1950). Elle doit son nom à saint Hilaire, évêque de Poitiers (315-367), célèbre pour son opposition à l'arianisme.

Historique
À la fin du XVIIIe siècle, il y a assez de colons dans cette région, qui fait partie de la seigneurie concédée à Jean-Baptiste Hertel de Rouville en 1694, pour ériger l'église de la mission Saint-Hilaire. En 1844, la seigneurie est vendue au major Thomas Edmund Campbell, qui se consacre pleinement à développer son domaine. Il transforme le vieux manoir en une belle demeure de style Tudor, construit un moulin à broyer le grain (Maison Guérin) et investit dans un lien ferroviaire entre Saint-Hilaire et la région de Montréal. Il encourage les industries de la pomme, du cidre et du sirop d'érable, encore très typiques de cette région de la province. Pour ramasser des pommes ou goûter à quelques-uns des meilleurs cidres du Canada, les visiteurs ont le choix de s'arrêter à l'un des vergers de la région ou au musée de la Cidrerie du Verger Gaston.

Situation actuelle
C'est là qu'habitent les célèbres artistes Ozias LEDUC, Paul-Émile BORDUAS et Jordi BONET. La ville s'enorgueillit de plusieurs centres et de galeries d'art, dont les plus importants sont le Musée d'art de Mont-Saint-Hilaire, le Centre d'art Ozias Leduc et la galerie d'art contemporain, les Ateliers du Faubourg des arts et le Manoir Rouville-Campbell. Le CENTRE DE CONSERVATION DE LA NATURE MONT-SAINT-HILAIRE, station de recherches de l'Université McGill, est un refuge d'oiseaux bien connu et la première réserve de la biosphère du Canada, reconnue par l'UNESCO en 1978.