Peguis | l'Encyclopédie Canadienne

article

Peguis

Peguis, chef des Saulteaux (né en 1774 près de Sault Ste. Marie, en Ontario; décédé le 28 septembre 1864 à la colonie de la rivière Rouge, au Manitoba). Le chef Peguis était un éminent dirigeant de son propre peuple, et il est reconnu pour avoir signé un traité avec Lord Selkirk permettant aux colons européens de s’installer dans ce qui est maintenant le sud du Manitoba. De plus, Peguis et son peuple ont aidé les colons de Lord Selkirk à s’installer dans la colonie nouvellement formée.

Leadership

Le chef Peguis est un éminent dirigeant des Saulteaux. En 1817, le chef Peguis, accompagné d’autres chefs, signe un traité avec Lord Selkirk qui vise à créer la paix et à permettre aux colons européens de s’installer dans les régions qui comprennent une partie de ce qui est aujourd’hui le Manitoba. Lorsque les colons européens arrivent à la colonie de la rivière Rouge en 1812, il les défend, il leur apprend comment subsister dans le pays, et, plus tard, il vient en aide aux survivants de la bataille de la Grenouillère. Le chef Peguis et sa femme sont baptisés par des missionnaires anglicans en 1840, et ils prennent les noms William et Victoria King, tandis que leurs enfants adoptent le nom de famille Prince (voir aussi Tommy Prince). Bien qu’il demeure amical avec les colons européens, le chef Peguis devient plus tard désillusionné en raison des intrusions sur sa réserve et des violations de son Traité Peguis-Selkirk de 1817.

Lecture supplémentaire