Racquetball

Le racquetball est l'un des sports les plus récents et les plus populaires à l'heure actuelle en Amérique du Nord. Il se joue à l'intérieur, sur un court entouré de quatre murs. La largeur du court est de 6 m, sa longueur de 12 m et sa hauteur de 6 m.

Le racquetball est l'un des sports les plus récents et les plus populaires à l'heure actuelle en Amérique du Nord. Il se joue à l'intérieur, sur un court entouré de quatre murs. La largeur du court est de 6 m, sa longueur de 12 m et sa hauteur de 6 m. Le jeu se joue avec une balle de caoutchouc de 6,35 cm et consiste à frapper la balle pour la renvoyer au mur frontal avant qu'elle ne fasse un deuxième bond sur le sol. Le plafond et les murs servent aussi au jeu. En 1970, seulement 50 000 personnes y jouent, mais au milieu des années 1970, on prétend que trois millions de personnes s'y adonnent. Le jeu dérive probablement du paddle-ball, inventé dans les années 1930 et transformé par un joueur de squash professionnel du Connecticut en paddle-racquet. Pour jouer au paddle-racquet, on utilisait une raquette à manche court et en corde de boyau. En 1968, le premier tournoi national de paddle-racquet attire l'attention des médias et des hommes d'affaires et en moins d'un an, La Fédération Internationale de Racquetball est formée.

En 1971, l'Association canadienne de racquetball est constituée en corporation et une croissance importante du sport s'ensuit, particulièrement dans les provinces de l'Ouest. Edmonton est qualifiée de capitale du racquetball en Amérique du Nord et l'U. de l'Alberta devient l'hôte de nombreux tournois. Des clubs privés existent maintenant dans plusieurs villes, tout comme des courts de racquetball dans les collèges et les YMCA. Deux événements marquent le racquetball en 1976-1977 : une subvention de Sport Canada ainsi que des subventions du Gouvernement du Canada sont remises à deux joueurs de racquetball. Certains joueurs canadiens, comme Wayne Bowes et Lindsay Myers, ont participé avec succès à des compétitions aux États-Unis, où il existe un circuit professionnel lucratif. Toutefois, pendant les années 1980, le racquetball connaît une baisse de popularité alors que le sport rival, le SQUASH, connaît une recrudescence.