Roy Lewis Taylor

Roy Lewis Taylor, botaniste (né le 12 avril 1932 à Olds, en Alberta, mort le 2 mai 2013 à Nanaimo, en Colombie-Britannique). Au cours de sa carrière, Roy Lewis Taylor occupe de nombreux postes de direction au sein de sociétés et de jardins botaniques au Canada et aux États-Unis. Il est également un des directeurs fondateurs de Botanic Gardens Conservation International, une organisation ayant pour mission la conservation des plantes menacées.

Roy Lewis Taylor, botaniste (né le 12 avril 1932 à Olds, en Alberta, mort le 2 mai 2013 à Nanaimo, en Colombie-Britannique). Au cours de sa carrière, Roy Lewis Taylor occupe de nombreux postes de direction au sein de sociétés et de jardins botaniques au Canada et aux États-Unis. Il est également un des directeurs fondateurs de Botanic Gardens Conservation International, une organisation ayant pour mission la conservation des plantes menacées.


Carrière

Taxonomiste et cytologiste, Roy Lewis Taylor participe à l’importante étude de la flore des îles de la Reine-Charlotte (maintenant nommées Haida Gwaii) de 1957 à 1965. L’étude aboutit à la publication de Flora of the Queen Charlotte Islands en 1968. De 1965 à 1968, il dirige la section de botanique économique et de taxonomie du ministère de l’Agriculture à Ottawa. Il aide également à fonder l’Association botanique du Canada en 1965, dont il devient vice-président puis président. De 1968 à 1985, il est directeur du Jardin botanique et professeur de botanique et de phytologie à l’Université de la Colombie-Britannique. De 1985 à 1994, il est président de la Chicago Horticultural Society en 1985 et directeur du Jardin botanique de Chicago. Par la suite et jusqu’à sa retraite en 1999, il dirige le Jardin botanique de Rancho Santo Ana à Claremont, en Californie, et il est à la fois professeur et directeur du programme d’études supérieures en botanique à la Claremont Graduate University.

Prix et distinctions

Au fil de sa carrière, Roy Lewis Taylor se taille une réputation internationale en direction de jardins botaniques. Il obtient une reconnaissance à ce titre lorsqu’il est choisi comme directeur fondateur de Botanic Gardens Conservation International, une organisation active à l’échelle mondiale dans la conservation des plantes menacées. Auteur, coauteur ou éditeur de plus de 150 publications, il a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment la Médaille du jubilé de la reine Elizabeth II. Il était aussi membre honoris causa de la Linnean Society of London.