Crapaud

 On connaît quatre ou cinq espèces du genre Anaxyrus (autrefois Bufo) au Canada : le Crapaud de l'Ouest (A. boreas), le Crapaud des steppes (A. cognatus), le Crapaud de fowler (A. fowleri), le Crapaud d'Amérique (A. americanus) et le Crapaud du Canada (B.

Gaufre gris, habitat du
Le Crapaud d'Amérique vit dans des habitats plus secs que les autres grenouilles (oeuvre de Jan Sovak).
Crapaud de l
Il s'agit de l'une des quatre espèces de crapauds que l'on trouve au Canada (oeuvre de Jan Sovak, 1989).

Crapaud

Nom commun donné à certaines GRENOUILLES de la classe des AMPHIBIENS et de l'ordre des Anoures. La distinction entre les grenouilles et les crapauds n'est pas claire, mais le terme « crapaud » désigne habituellement les grenouilles à pattes assez courtes, à corps assez gros recouvert d'une peau sèche souvent verruqueuse et à palmure réduite entre les orteils. Les crapauds vivent dans des endroits plus secs que les autres espèces de grenouilles. La plupart appartiennent à la famille des Bufonidés qui est répartie naturellement sur tous les continents, sauf en Antarctique, au Groenland et en Australie (mais une espèce a été introduite et s'est largement répandue en Australie, dans les Antilles et dans certaines îles du Pacifique depuis le milieu des années 30).

On connaît quatre ou cinq espèces du genre Anaxyrus (autrefois Bufo) au Canada : le Crapaud de l'Ouest (A. boreas), le Crapaud des steppes (A. cognatus), le Crapaud de fowler (A. fowleri), le Crapaud d'Amérique (A. americanus) et le Crapaud du Canada (B. hemiophrys), que certains considèrent comme une sous-espèce de A. americanus.

Le Canada abrite, à ce que l'on sache, deux espèces de crapauds « pieds-en-bêche » de la famille plus primitive des Pélobatidés : le Crapaud des Plaines (Spea bombifrons), que l'on trouve en Alberta et en Saskatchewan, et le Crapaud du Grand Bassin (S. intermontanus), qui vit en Colombie-Britannique et dans les Prairies. Les crapauds des genres Anaxyrus et Spea possèdent une « bêche » sur chaque patte postérieure, ce qui leur permet de s'enfouir rapidement à reculons dans le sol mou.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Francis R. Cook, Introduction to Canadian Amphibians and Reptiles (1984); Darrel R. Frost et al, The Amphibian Tree of Life (2006).

Liens externes