Crapaud de Fowler | l'Encyclopédie Canadienne

article

Crapaud de Fowler

Le crapaud de Fowler (Anaxyrus fowleri) est un crapaud de taille moyenne, couleur de terre, natif de l’est de l’Amérique du Nord. Au Canada, le crapaud de Fowler n’est présent que dans quelques petites zones le long de la rive nord du lac Érié. L’espèce vit dans des régions où l’on retrouve des sols sablonneux ou graveleux permettant aux individus de s’enfouir, car le crapaud de Fowler passe la plus grande partie de sa vie sous terre. Sa population étant petite et déclinante, le crapaud de Fowler est considéré comme une espèce menacée au Canada.

Crapaud de Fowler

Description

Le crapaud de Fowler adulte mesure typiquement entre 4,5 et 8,2 cm de long. Il est le plus souvent gris ou brun clair sur le dos et les côtés, mais certains individus peuvent être de couleur brun-rouge, gris-vert, gris foncé ou brun foncé. Sur le dos et les côtés, on observe des taches brun plus foncé contenant habituellement plus de deux petites protubérances semblables à des verrues. Le dessous est blanc uni ou crème, avec peu ou pas de motif, bien que certains individus ont une tache sombre entre les membres antérieurs. Les mâles adultes ont une gorge de teinte plus sombre. Comme d’autres crapauds, le crapaud de Fowler a une peau granuleuse avec de petites protubérances semblables à des verrues, une crête crânienne osseuse entre les yeux et des glandes parotoïdes, c’est-à-dire de grandes poches de forme ovale, produisant du venin, derrière les yeux. Le crapaud de Fowler s’hybride parfois avec le crapaud d’Amérique, ce qui peut rendre l’identification difficile dans les zones où les deux espèces sont présentes. Les têtards sont brun foncé à noir, avec une quantité croissante de taches ou de marbrures brunes à mesure qu’ils grandissent. Les têtards atteignent une longueur maximale de moins de 3 cm.

(Carte par L’Encyclopédie canadienne, données de la liste rouge de Union internationale pour la conservation de la nature, version 2022‑1, avec la permission de l’organisation.)

Distribution et habitat

Au Canada, le crapaud de Fowler est présent dans trois zones disjointes, le long de la rive nord du lac Érié : la péninsule du Niagara, Long Point et le parc provincial Rondeau (incluant la pointe Erieau adjacente). Autrefois, cette espèce était plus répandue au Canada, avec des populations à Pointe-Pelée et sur l’île Pelée. Aux États-Unis, la zone de répartition du crapaud de Fowler s’étend du sud du New Hampshire et du sud-est du Vermont à l’est, jusqu’à la bande côtière de la Floride au sud et jusqu’à l’Iowa, l’est du Kansas, l’Arkansas et la Louisiane à l’ouest.

Le crapaud de Fowler vit dans des endroits où le sol est sablonneux ou graveleux et bien drainé, comme des dunes de sable, des plages, des rives de lacs et de rivières et des forêts de feuillus sableuses. Au Canada, l’espèce est fortement associée au rivage du lac Érié, où les individus sortent la nuit pour se nourrir. Durant le jour, les crapauds s’enterrent sous les dunes où se réfugient sous les bûches, la végétation ou d’autres couverts. Le crapaud de Fowler se reproduit dans des eaux stagnantes et peu profondes, dans des bassins saisonniers, des étangs, des marécages ou des baies de lacs ou de rivières. Pendant l’hiver, le crapaud de Fowler creuse profondément dans de grandes dunes de sable afin de se réfugier sous la ligne de gel.

Le saviez-vous?
Comme tous les crapauds, le crapaud de Fowler produit des sécrétions toxiques à même sa peau et ses glandes parotoïdes. Ces sécrétions ont un goût déplaisant et peuvent même être nocives pour de nombreux prédateurs potentiels. Toutefois, certains serpents, comme la couleuvre à nez plat, la couleuvre rayée et la couleuvre d’eau, ont une grande tolérance aux toxines produites par le crapaud de Fowler et comptent parmi ses principaux prédateurs.


Reproduction et croissance

Au Canada, le crapaud de Fowler sort habituellement de son hibernation au mois de mai. La période de reproduction dure quelques semaines en mai ou juin. L’appel du mâle reproducteur est un trille pulsatile rapide d’une durée de deux à cinq secondes. Le trille produit un « waaaaaah » parfois décrit comme un gémissement ou un bourdonnement. La femelle pond typiquement entre 2 000 et 10 000 œufs, habituellement inclus dans deux chaînes gélatineuses pouvant atteindre plusieurs mètres de longueur. Comme chez la plupart des grenouilles et des crapauds, le mâle fertilise les œufs au moment de la ponte. Les œufs de crapaud de Fowler ont un diamètre variant de 1,0 à 1,5 mm et sont noirs sur le dessus et beige ou jaune en dessous. Les œufs se développent rapidement et éclosent après une semaine ou moins. La larve aquatique entreprend sa métamorphose au bout de trois semaines à deux mois pour se transformer en individu juvénile terrestre. Le crapaud de Fowler atteint sa maturité après une période de un à trois ans, et peut vivre jusqu’à cinq ans.

Diète et prédation

Le crapaud de Fowler est habituellement actif la nuit, mais peut aussi être actif pendant les journées nuageuses ou pluvieuses. Les adultes sont des prédateurs qui chassent à l’affût, c’est-à-dire qu’ils restent immobiles et attendent que les proies s’approchent d’eux. Le crapaud de Fowler se nourrit principalement d’insectes, particulièrement des fourmis et des coléoptères, mais il consomme aussi une grande variété d’autres invertébrés, comme des araignées, des vers et des mollusques. Les têtards se nourrissent de restes de plantes et d’animaux morts au fond de leur habitat aquatique. Le crapaud de Fowler est bien camouflé et s’immobilise à l’approche d’un prédateur potentiel. Ses principaux prédateurs sont des serpents. Parmi ses autres prédateurs, on compte des mammifères comme le raton laveur et la mouffette, des oiseaux, des poissons, des tortues ainsi que la grenouille taureau nord-américaine.

Habitat du crapaud de Fowler

Menaces

La destruction des habitats de plages et de dunes résultant de la construction de résidences, de chalets ou d’installations récréatives représente une sérieuse menace pour les populations de crapauds de Fowler au Canada. La stabilisation des rives, par exemple par la construction de brise-lames, entraîne aussi la perte et la fragmentation de leurs habitats de plages et de dunes. Le ratissage, le terrassement et autres activités de « nettoyage » pratiqués sur de nombreuses plages privées et publiques endommagent les habitats en plus de présenter de sérieux risques pour les individus vivant sous la surface. Une autre menace sérieuse au Canada provient d’espèces végétales non autochtones. La plus importante est le roseau commun (Phragmites australis), qui s’est répandu rapidement dans le sud de l’Ontario. Il envahit les habitats d’eau peu profonde et forme des colonies très denses qui réduisent la biodiversité et abaissent le niveau de l’eau. Ceci réduit la disponibilité des habitats où se reproduit le crapaud de Fowler et contribue à un déclin accentué des populations, particulièrement dans la région de Long Point. Les orages violents, de plus en plus fréquents et sévères à cause du changement climatique, peuvent aussi réduire la disponibilité des habitats de plages à cause de l’érosion. En plus de ces menaces, les populations canadiennes de crapauds de Fowler sont petites et isolées, ce qui les rend particulièrement susceptibles à l’extirpation locale.

Statut et conservation

Au plan mondial, le crapaud de Fowler est listé dans la catégorie préoccupation mineure par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Toutefois, la population canadienne étant petite et déclinante, l’espèce est menacée de disparition au Canada. Le crapaud de Fowler se trouve dans la liste des espèces en voie de disparition selon la Loi sur les espèces en péril canadienne. Des efforts concertés pour protéger ce qui reste de l’habitat de l’espèce, ainsi que pour contrôler ou mitiger d’autres menaces majeures, sont nécessaires pour rétablir la population de crapauds de Fowler au Canada. Par exemple, les efforts de conservation entrepris en 2013 pour restaurer l’habitat de reproduction et contrôler les phragmites à Long Point ont joué un rôle important pour enrayer un déclin rapide de la population dans cette région.

Taxonomie

Règne

Animalia

Embranchement

Chordata

Classe

Amphibia

Ordre

Anura

Famille

Bufonidae

Genre

Anaxyrus

Espèce

Anaxyrus fowleri

Liens externes