Varennes

Varennes possède la plus grande concentration de chercheurs dans le domaine de l'ÉNERGIE au Canada. On y trouve en effet le siège social de l'Institut de recherche en électricité du Québec, l'Institut national de recherche scientifique (énergie et matériaux) de l'U.

Maison Saint-Louis
À Varennes, au Québec (avec la permission de la ville de Varennes).
Varennes

Varennes

Varennes, ville du Qc; pop. 20 950 (recens. 2006), 19 653 (recens. 2001); const. en 1972. Varennes est située en face de Montréal-Nord, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Fondée en 1672, elle prend le nom de l'ancien propriétaire de la seigneurie de Varennes, René-Gaultier de Varennes, qui devient par la suite gouverneur de Trois-Rivières. Le vieux village, qui a bien été préservé, entoure la grande basilique dédiée à Sainte-Anne. La basilique est aussi un lieu de dévotion à mère Marie-Marguerite D'YOUVILLE, canonisée en 1990 (voir SAINT).

Varennes possède la plus grande concentration de chercheurs dans le domaine de l'ÉNERGIE au Canada. On y trouve en effet le siège social de l'Institut de recherche en électricité du Québec, l'Institut national de recherche scientifique (énergie et matériaux) de l'U. du Québec ainsi que le Laboratoire de recherche en diversification énergétique du gouvernement fédéral. Un grand parc industriel et pétrochimique comptant plus de 10 entreprises multinationales se trouve aussi à Varennes.

Construite sur le bord du Saint-Laurent, la ville jouit du calme d'un milieu rural où les champs de maïs abondent.