Norm Amadio

Albert Norman Benedict Amadio, pianiste (né le 14 avril 1928 à Timmins, en Ontario; décédé le 22 janvier 2020). Norm Amadio a été une figure éminente de la scène du jazz de Toronto durant plus de 60 ans. Le journaliste Peter Goddard l’a décrit comme étant « incontestablement le meilleur accompagnateur de toute l’histoire canadienne du jazz ». Il était également membre de plusieurs orchestres de studio, ainsi que directeur musical à la CBC pendant de nombreuses années. Il a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière de la Toronto Musician’s Association en 2016.

Albert Norman Benedict Amadio, pianiste (né le 14 avril 1928 à Timmins, en Ontario; décédé le 22 janvier 2020). Norm Amadio a été une figure éminente de la scène du jazz de Toronto durant plus de 60 ans. Le journaliste Peter Goddard l’a décrit comme étant « incontestablement le meilleur accompagnateur de toute l’histoire canadienne du jazz ». Il était également membre de plusieurs orchestres de studio, ainsi que directeur musical à la CBC pendant de nombreuses années. Il a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière de la Toronto Musician’s Association en 2016.


Éducation et début de carrière

Norm Amadio étudie le piano durant sept ans chez les Sœurs Grises à Timmins, ainsi que brièvement au Conservatoire royal de musique avec Boris Berlin en 1947. Musicien de jazz inspiré du bebop (Lennie Tristano, Bud Powell et d’autres), Norm Amadio est une figure importante de la House of Hambourg de Toronto à la fin des années 1940 et au début des années 1950. Il devient par la suite l’un des accompagnateurs les plus renommés de la ville.

Faits saillants de carrière

Après avoir travaillé avec les groupes de bar de Jim Younger, Chicho Valle et Jimmy Amaro, Norm Amadio dirige l’orchestre maison (avec le batteur Archie Alleyne et une succession de bassistes) de la Town Tavern de manière intermittente jusqu’au milieu des années 1960 ; il accompagne des artistes de jazz américains comme Roy Eldridge, Stan Getz, Bill Harris, Coleman Hawkins, Carmen McRae, Mel Tormé et Lester Young. Il revient périodiquement au jazz durant les années 1970 et 1980 (par exemple au club Bourbon Street avec Chet Baker, Spanky Davis et Buddy Tate, et d’autres).

Norm Amadio dirige également des trios (habituellement avec Bob Price à la basse et Alex Lazaroff à la batterie) dans plusieurs bars de Toronto. Il est chef d’orchestre au Imperial Room de l’hôtel Royal York en 1987-1988. Parallèlement à son travail dans les clubs, il est membre de plusieurs orchestres de studio, et il est directeur musical de l’émission de télévision « Music Hop » (de 1963 à 1967) de la CBC, ainsi que de plusieurs émissions spéciales de musique pop et country sur cette même chaîne. Il est également pianiste et soliste occasionnel de la série télévisée « Nashville Swing » (de 1977 à 1981). Sa discographie comprend The Norman Amadio Trio (1963) avec Archie Alleyne et le bassiste Bill Britto, ainsi que d’autres disques sur lesquels il joue en tant qu’accompagnateur pour Tommy AmbroseMoe Koffman et Phyllis Marshall.

Norm Amadio joue son dernier concert au TD Toronto Jazz Festival en 2014, avant de prendre sa retraite cette même année à l’âge de 86 ans. Il a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière de la Toronto Musician’s Association en 2016.