Fort Saskatchewan

Fort Saskatchewan (Alberta), ville constituée en 1985, population de 24 149 habitants (recensement de 2016), de 19 051 (recensement de 2011). La ville de Fort Saskatchewan est située au nord-est d’Edmonton dans la prairie-parc le long de la rivière Saskatchewan Nord.



Peuples autochtones

Les peuples autochtones vivent dans la région de Fort Saskatchewan depuis des millénaires. Cette région fait à présent partie du territoire visé par le traité no 6, une entente signée en 1876 par la Couronne et les dirigeants cris, assiniboines et ojibwés. Selon le recensement de 2016, 6 % de la population de Fort Saskatchewan déclare avoir une identité autochtone (4 % sont Métis et 2 % sont Inuits ou membres d’une Première Nation).

Établissement et développement de la population européenne

Dès les années 1790, la traite des fourrures s’étend à toute la région. En 1872, des pionniers canadiens-français commencent à y pratiquer l’agriculture. Toutefois, ce n’est qu’en 1875, avec l’établissement d’un poste de la Police à cheval du Nord-Ouest, que cette communauté prend vraiment naissance. L’inspecteur William D. Jarvis mène un groupe de cette force policière jusqu’au Fort Edmonton lors de la Marche vers l’Ouest (voir Red Coat Trail [Sentier des tuniques rouges]). Cependant, il choisit d’établir le poste à Fort Saskatchewan, où les berges de la rivière Saskatchewan Nord sont plus douces, et facilitent donc la traversée au futur chemin de fer. L’inspecteur privilégie aussi cet emplacement pour éviter les terrains de la Compagnie de la Baie d’Hudson. À l’origine, le fort porte le nom de Sturgeon Creek Post, et ce n’est que plus tard qu’on le rebaptise Fort Saskatchewan.

Pendant les années 1880, on procède à l’arpentage systématique du territoire urbain en expansion et des terres agricoles riveraines des environs. Un an après sa constitution en tant que ville (1904), Fort Saskatchewan est reliée aux chemins de fer nationaux du Canada et on construit alors le pont que William D. Jarvis avait envisagé des années plus tôt. La ville demeure un petit centre agricole rural jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Économie

En 1954, la Sherritt Gordon Mines Ltd. (aujourd’hui Sherritt International Corp) crée une raffinerie de nickel de plusieurs millions de dollars. Il s’agit de la première industrie importante de la localité. Dans les années subséquentes, l’arrivée de l’industrie pétrochimique dans la région assure à la ville une croissance continue. En 1966, Sherritt commence à produire des pièces de monnaie et des médaillons, dont le flan de la pièce d’un dollar canadien. L’entreprise a depuis vendu sa participation dans la production de monnaie.

Fort Saskatchewan compte aujourd’hui plusieurs sociétés de premier plan, dont Dow Canada, Praxair Canada et Nutrien. Aujourd’hui, ces industries, la prison provinciale (dans la localité depuis 1914) et un secteur de service en pleine croissance contribuent à assurer la vitalité de l’une des plus anciennes communautés de l’Alberta.


Lecture supplémentaire

  • P.T. Ream, The Fort on the Saskatchewan (1974).