Greenfield Park

La construction d'un chemin de fer électrique reliant la localité à Montréal a favorisé l'expansion de cette dernière. En 1939, Greenfield Park ne compte guère plus de 1700 habitants.

Greenfield Park
Greenfield Park, Qc, pop. 16 978 (recens. 2001), 17 337 (recens. 1996). Constituée en tant que ville en 1911, Greenfield Park est, depuis janvier 2002, un arrondissement de la nouvelle ville de LONGUEUIL créée par la fusion de huit villes. Elle est située en face de l'île de Montréal sur la rive Sud du fleuve Saint-Laurent. Le territoire de Greenfield Park fait partie de la seigneurie de Longueuil. La région demeure principalement agricole jusqu'au milieu du XIXe siècle, quand le développement des chemins de fer favorise la croissance des villes et des villages autour de la ville de MONTRÉAL. En 1854, le GRAND TRUNK RAILWAY (maintenant le Canadien National) commence la construction du pont Victoria, qui relie Montréal à la rive Sud. La construction du pont est terminée en 1859, et SAINT-LAMBERT, comme d'autres localités, commence à se développer en tant que banlieues de Montréal. Saint-Lambert, qui croît rapidement, s'étend bientôt dans la région agricole voisine et, à partir de 1907, des lots résidentiels sont mis en vente dans ce qui va devenir la ville de Greenfield Park. En 1911, la population a suffisamment augmenté pour justifier la constitution d'une ville autonome. Le nom de la ville décrit les champs et les boisés qui sont encore prédominants dans la région.

La construction d'un chemin de fer électrique reliant la localité à Montréal a favorisé l'expansion de cette dernière. En 1939, Greenfield Park ne compte guère plus de 1700 habitants. Elle s'est surtout développée de la fin des années 50 aux débuts des années 70, à peu près comme les autres banlieues résidentielles de la Communauté urbaine de Montréal. Contrairement à la plupart des autres banlieues résidentielles, la croissance de Greenfield Park a commencé à ralentir en 1981, alors que sa population diminuait. Bien qu'elle ait d'abord été habitée surtout par des immigrants britanniques, les francophones constituent maintenant la moitié de sa population.