Kelsey, Henry

Cette expédition marque la première fois qu'un homme blanc pénètre dans la région de la Saskatchewan actuelle. Le journal de voyage de Kelsey, qui commence par d'étranges vers rimés, décrit des bisons, des grizzlis et un groupe d'autochtones, peut-être des Sioux ou des Gros-Ventres.

Découvertes, terres intérieures de l

Kelsey, Henry

 Henry Kelsey, explorateur (East Greenwich?, Angl., 1667? -- id., inhumé le 2 nov. 1724). En mars 1684, il entre comme apprenti à la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON (CBH), où il travaille durant près de 40 années, toutes passées à la baie d'Hudson, sauf trois. Il est surtout connu pour son expédition dans les plaines canadiennes de 1690 à 1692. On ignore son itinéraire exact, mais il quitte York Factory en juin 1690 et, avec ses guides autochtones, il remonte les rivières Hayes et Saskatchewan, puis passe l'hiver près de Le Pas, au Manitoba, avant de traverser les Prairies à pied, se rendant peut-être aussi loin que la rivière Red Deer.

Cette expédition marque la première fois qu'un homme blanc pénètre dans la région de la Saskatchewan actuelle. Le journal de voyage de Kelsey, qui commence par d'étranges vers rimés, décrit des bisons, des grizzlis et un groupe d'autochtones, peut-être des Sioux ou des Gros-Ventres. L'emprise de la Compagnie sur la baie ne tient qu'à un fil, et Kelsey négocie deux fois la capitulation d'York aux mains de Pierre Le Moyne d'IBERVILLE (1694 et 1697). En reconnaissance de ses bons et loyaux services, il est nommé agent principal à Albany (1705), puis gouverneur de tous les postes de traite de la baie (1717). Les cahiers de Kelsey, réunis en un seul volume à couverture souple daté de 1693, ont été découverts par les historiens seulement en 1926 et demeurent entourés de mystère.