Chronologie

Peuples autochtones

Les peuples autochtones racontent leurs propres histoires au sujet des origines du monde et de leur place au sein de celui-ci; ils affirment tous que leurs ancêtres remontent à des temps immémoriaux. En même temps, il existe des débats archéologiques considérables au sujet du moment où les humains sont venus pour la première fois en Amérique du Nord, la pensée dominante suggérant des vagues d’immigration venues du nord-est de l’Asie, par pont terrestre ou par bateau, il y a entre 30 000 et 13 500 ans. Note : Cette chronologie présente des éléments clés et des développements de l’histoire autochtone dans ce qui est maintenant le Canada, des temps immémoriaux jusqu’à aujourd’hui. Bien qu’elle ne puisse offrir une couverture complète, elle fournit un large aperçu chronologique afin de soutenir les éducateurs et les élèves.

Pitikwahanapiwiyin (Poundmaker), chef des Cris des Plaines, 1885

novembre 30, -1

Découvertes archéologiques 

Preuve d'occupation humaine

Preuves archéologiques irréfutables d’occupation humaine dans la moitié nord de l’Amérique du Nord, incluant la vallée de la rivière Tanana (Alaska), Haida Gwaii (Colombie-Britannique), Vermilion Lakes (Alberta), et Debert (Nouvelle-Écosse).

janvier 01, 1450

Peuples autochtones 

Confédération Haudenosaunee pour résoudre les disputes entre les membres des nations de la région des Grands Lacs

La Confédération Haudenosaunee (Ligue iroquoise), organisée par Dekanahwideh (le Pacificateur) et Hiawatha, essaie de fournir des moyens pacifiques et diplomatiques pour résoudre les disputes entre les membres des nations de la région des Grands Lacs.

janvier 01, 1493

La loi 

La « Doctrine de la découverte » est décrétée

La bulle pontificale Inter Caetera — la « Doctrine de la découverte » — est décrétée un an après le premier voyage de Christophe Colomb en Amérique. Faite sans consultation avec les peuples autochtones et sans reconnaissance de leurs droits, c’est la façon pour les Européens de revendiquer leur titre légal de possession du « Nouveau Monde ».

janvier 01, 1500

Peuples autochtones 

La population autochtone entre 200 000 et 500000

On estime la population autochtone entre 200 000 et 500000 personnes – bien que certains laissent entendre que cette population s’élève à 2,5 millions de personnes –, avec entre 300 et 450 langues différentes parlées.

janvier 01, 1500

Peuples autochtones 

Le contact entre les pêcheurs européens et les peuples autochtones sur la côte de l’Atlantique commence

Le contact continu entre les pêcheurs européens et les peuples autochtones sur la côte de l’Atlantique commence.

juin 02, 1537

Peuples autochtones 

Le pape déclare que les Autochtones sont des êtres humains

Le pape Paul III proclame que les Autochtones sont « vraiment des hommes », qu'ils ne devraient pas être soumis à l'esclavage et qu'ils sont aptes à recevoir la foi catholique.

janvier 01, 1600

Peuples autochtones 

La création d’alliances commerciales entre les peuples autochtones et les Européens

Les technologies et les connaissances autochtones dans les domaines de la chasse, la trappe, l’orientation, la nourriture et la maladie se montrent cruciales à la survie des Européens et des premières économies et sociétés coloniales, particulièrement pour l’approvisionnement en peaux, dont la peau de castor. La création d’alliances fournit l’accès aux armes européennes et à d’autres biens.

janvier 01, 1600

Peuples autochtones 

La maladie dévaste les populations autochtones

La tuberculose, la variole et la rougeole s’étendent, par erreur ou délibérément, en Amérique du Nord, dévastant les populations autochtones.

juin 28, 1609

Défaite des Iroquois au lac Champlain

Peuples autochtones 

Champlain explore l'Iroquoisie

Samuel de Champlain explore le pays des Iroquois, en naviguant sur la rivière des Iroquois (Richelieu), pagayant en amont et atteignant un grand lac qui portera plus tard son nom.

juillet 30, 1609

Défaite des Iroquois au lac Champlain

Peuples autochtones 

Champlain et les Iroquois

Champlain et ses alliés des Premières Nations combattent les Iroquois au lac Champlain. C'est le début d'une guerre de 150 ans entre Iroquois et Français. Champlain sidère l'ennemi en abattant trois Iroquois avec son mousquet.

janvier 01, 1613

Autonomie gouvernementale 

La Chaîne d’alliance est établis

La ceinture wampum à deux rangs (Kaswentha) établit la Chaîne d’alliance, une série de traités entre la confédération Haudenosaunee et les représentants européens. Les deux parties acceptent de travailler envers la paix ainsi que la souveraineté économique, politique et culturelle; des échanges de cadeaux honorent des promesses et renouvellent les alliances.

janvier 01, 1615

Peuples autochtones 

Des missionnaires européens arrivent en Amérique du Nord

Les premiers missionnaires européens (les récollets, et plus tard les jésuites) arrivent afin de convertir les populations autochtones au catholicisme.

octobre 11, 1615

Forteresse iroquoise

Peuples autochtones 

Troisième bataille de Champlain contre les Iroquois

Champlain et ses alliés arrivent à un fort iroquois sur le lac Onanadaga, juste au nord de ce qui est aujourd'hui Syracuse. Les Iroquois mettent les envahisseurs en déroute et blessent Champlain de deux flèches.

octobre 11, 1615

Dessin de Champlain à Tadoussac

Peuples autochtones 

Champlain blessé

Samuel de Champlain et ses alliés hurons tombent par hasard sur un fort iroquois. Les flèches décochées du fort blessent deux fois Champlain à la jambe.

mars 16, 1649

Martyre des Jésuites

Peuples autochtones 

Assassinat de jésuites

Les jésuites missionnaires Jean de Brébeuf et Charles Lalemant sont exécutés par les Iroquois.

avril 17, 1649

Huronia

Peuples autochtones 

Les Wendats sont vaincus par les Haudenosaunee

Affaiblis par la maladie et l’interférence culturelle des Français, les Hurons-Wendats perdent leur territoire traditionnel, Wendake (Huronie), aux mains des Haudenosaunee (Iroquois). Entre 1649 et 1650, près de 500Hurons-Wendats quittent la baie Georgienne pour chercher refuge près des Français, dans la région de Québec. Beaucoup d’entre eux ont été tués ou adoptés par les nations Haudenosaunee. Toutefois, la Première Nation Huron-Wendat existe toujours, à Wendake, au Québec.

mai 02, 1660

Iroquois, massue de guerre

Peuples autochtones 

Dollard et les Iroquois

Adam Dollard des Ormeaux, accompagné de 16 Français et de 44 Hurons et Algonquins, résistent à une expédition guerrière à la baie durant plusieurs jours avant de capituler. Tous les défenseurs des Français seront tués.

mai 02, 1670

Peuples autochtones 

La Compagnie de la Baie d’Hudson est fondée

La Compagnie de la Baie d’Hudson est fondée; c’est un monopole qui a pour effet d’augmenter le volume de marchandises produites par la traite des fourrures. Pour les siècles à venir, on fera le commerce à grande échelle de couvertures, dont l’emblématique couverture à points de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Cette couverture est produite pour la première fois en 1779, et on la vend toujours aujourd’hui. Considérée par certains comme un élément d’importance culturelle, la couverture évoque pour d’autres un colonialisme aux effets destructeurs.

janvier 01, 1677

Peuples autochtones 

Chaîne d'alliance en argent

Symbolisé par une ceinture wampum, ce traité entre la Grande Bretagne et les Haudenosaunees (Iroquois) repose sur une communication ouverte et honnête entre les deux peuples. Par la suite, les autres traités évoqués par la ceinture wampum renforcent cette idée, ainsi que l'idée de paix et d'intérêt mutuel. Ces traités obligent les parties à se venir en aide, même en période de guerre, si l'une des parties le demande à l'autre.

août 05, 1689

Peuples autochtones 

Attaque des Iroquois à Lachine

Mille cinq cents Iroquois attaquent Lachine dans ce qui deviendra l'assaut le plus sanglant de l'histoire de la colonie : 24 colons français sont tués, 42 des 90 prisonniers ne seront jamais libérés.

janvier 22, 1690

Discussions du Conseil iroquois

Peuples autochtones 

Traité de paix iroquois

Les Iroquois signent un traité de paix avec les Anglais et les tribus des Grands Lacs.

août 01, 1701

Peuples autochtones 

La Grande Paix de Montréal

Trois douzaines de groupes autochtones et le gouvernement colonial français signent la Grande paix de Montréal, forgeant des relations pacifiques qui mettent fin à près de cent ans de guerre entre les Haudenosaunee et les Français (et leurs alliés autochtones).

mai 01, 1756

Peuples autochtones 

Guerre de Sept Ans commence

La guerre de Sept Ans, le premier conflit mondial, se déroule en Europe, en Inde, en Amérique et en mer. En Amérique du Nord, la Grande-Bretagne et la France (avec le soutien d’alliés autochtones) engagent une lutte sans merci pour la suprématie. Avec la signature du traité de Paris, la France cède officiellement le Canada aux Britanniques.

septembre 05, 1760

Peuples autochtones 

Traité huron

Un traité est signé entre les Hurons et les Britanniques. Les Hurons acceptent de rendre les armes. En retour, on leur promet le droit de passage, le libre choix de leur religion, leur propre gouvernement et leur propre justice. En 1990, la Cour Suprême reconnaît le traité.

septembre 15, 1760

Peuples autochtones 

Traité d'Oswegatchie

Conformément au traité d'Oswegatchie, confirmé à Kahnawake, les Iroquois s'engagent à rester neutres. En retour, on leur promet qu'ils ne seront pas dépouillés de leurs terres, ni traités en ennemis par les Britanniques.

mai 09, 1763

Peuples autochtones 

La guerre de Pontiac

La résistance de Pontiac démontre une unité chez les peuples autochtones. Sous la gouverne du chef Ottawa Obwandiyag (Pontiac), une alliance autochtone essaie de résister à l’occupation européenne en se débarrassant des anglais de la région du bas des Grands Lacs.

octobre 07, 1763

La loi 

Proclamation royale du roi George III

Le roi George III d’Angleterre déclare un dominion sur l’Amérique du Nord à l’est des Appalaches. Cette Proclamation royale offre une reconnaissance limitée des droits territoriaux des communautés autochtones et fournit des lignes directrices pour la négociation des traités sur une base nation à nation.

juillet 24, 1766

Pontiac

Peuples autochtones 

Traité de Pontiac

Le chef outaouais Pontiac signe un traité avec les Britanniques mettant fin à l'insurrection qu'il avait lui-même initié trois ans auparavant.

avril 20, 1769

Pontiac

Peuples autochtones 

Assassinat de Pontiac

Pontiac est assassiné sur l'emplacement actuel de la ville de St. Louis, au Missouri.

septembre 07, 1783

Joseph Brant (Thayendanegea)

Peuples autochtones 

Brant essaie de former une alliance

Joseph Brant s'adresse au Conseil des Indiens à Lower Sandusky, en Ohio, où sont réunis des Shawnis, des Cherokees ainsi que des membres d'autres tribus, et tente de les convaincre de s'unir en « une seule voix ».

octobre 25, 1784

La loi 

La Proclamation Haldimand

La Proclamation Haldimand accorde des terres, négociées neuf ans plus tôt par Thayendanegea (Joseph Brant), à la confédération Haudenosaunee en échange de l’aide offerte à la Grande-Bretagne durant la révolution Américaine.

janvier 01, 1791

Peuples autochtones 

Le chef Haida Koyah organise attaques sur les Britanniques

Le chef Haida Koyah organise la première de plusieurs attaques sur les Britanniques, qui avaient commencé des explorations côtières dans le cadre d’un commerce de fourrure émergent sur la côte ouest.

novembre 07, 1811

Peuples autochtones 

Bataille de Tippecanoe

William Henry Harrison, gouverneur du territoire de l’Indiana, attaque la Confédération de l’Ouest de Tecumseh dans le village shawnee de Prophetstown, dans l’Indiana. Indigné, Tecumseh s’allie aux Britanniques afin d’empêcher l’expansion américaine dans les territoires de son peuple.

juin 18, 1812

Peuples autochtones 

La guerre de 1812 éclate

La guerre de 1812 voit des dizaines de milliers d’Autochtones se battre pour leurs terres, indépendance et culture comme alliés de la Grande-Bretagne ou des États-Unis. En Amérique du Nord britannique, la Confédération de l’Ouest, menée par Tecumseh et Tenskwatawa, joue un rôle crucial dans la protection du Haut et du Bas-Canada pendant l’invasion américaine. À la fin des hostilités, près de 10 000 Autochtones sont morts de blessures ou de maladie. Le Traité de Ghent, qui devait rendre aux peuples autochtones affectés par la guerre « toutes leurs possessions, leurs droits et privilèges », est ignoré.

décembre 24, 1814

Peuples autochtones 

Traité de Gand

Au mois d'août, la Grande Bretagne et les États Unis entament des négociations de paix aux Pays Bas (dans un territoire qui appartient maintenant à la Belgique). Ces négociations se terminent par la signature du Traité de Gand, la veille de Noël. Les Britanniques insistent pour que les deux gouvernements ratifient le traité avant son entrée en vigueur. En effet, les Américains ont refusé de signer les trois traités précédents. Le traité de Gand est ratifié par le prince régent (qui deviendra le roi George IV) en décembre 1814, puis par les Américains en février 1815. Par conséquent, il met fin à la guerre.

février 15, 1815

Peuples autochtones 

La guerre de 1812 se termine

La guerre de 1812 prend fin avec la signature du Traité de Gand. Toutefois, les Premières Nations ayant appuyé les causes britannique et canadienne ne sont pas au nombre des vainqueurs: elles perdent de nombreux guerriers (y compris le grand Tecumseh) et perdent tout espoir d’enrayer l’expansion américaine dans l’ouest. De plus, leurs alliés dans la guerre ont tôt fait d’oublier leurs contributions.

juin 06, 1829

Demasduwit (Mary March)

Peuples autochtones 

Mort de la dernière Béothuk

Shawnadithit avait été capturée par des fourreurs anglais en 1823. Vivant dans le foyer d'un planteur, ses dessins et descriptions de son peuple s'avèrent être de valeureux témoignages de leur quotidien. Morte de la tuberculose, comme plusieurs de ses pairs, elle était la dernière survivante connue des Béothuks.

janvier 01, 1831

Institut mohawk

Peuples autochtones 

Arrivée des premiers pensionnaires au Mohawk Institute

Géré par l’Église anglicane, le Mohawk Institute de Brantford, dans le Haut-Canada (Ontario), devient la première école du système de pensionnats indiens du Canada. N’accueillant au départ que des garçons, il ouvre ses portes aux filles en 1834.

juin 24, 1837

Camp des Pieds-Noirs

Peuples autochtones 

La variole frappe les Prairies

Une épidémie de variole tue, selon une estimation, les trois-quarts des Pieds-Noirs, Kainahs, Peigans, Sarsis et Assiniboines des Prairies.

février 06, 1840

Peuples autochtones 

Traité de Waitangi

Un groupe de chefs maoris et le capitaine William Hobson signent le traité de Waitangi, qui autorise la Grande-Bretagne à annexer la Nouvelle-Zélande.

mars 20, 1845

Peuples autochtones 

Présentation du rapport Bagot

Le rapport de la commission Bagot (1842-1844) est présenté à l’Assemblée législative. Il suggère que la meilleure manière d’assimiler les enfants autochtones à la culture euro-canadienne est de les séparer de leurs parents. Il recommande également que le Mohawk Institute serve de modèle pour d’autres écoles industrielles.

février 07, 1850

Peuples autochtones 

Enquête sur les incidents de la baie Mica

L'enquête portant sur les attaques qui ont eu lieu à la baie Mica, Québec, commence par le témoignage de l'agent John Bonner de la Quebec Mining Company. Les incidents de la baie Mica portaient sur les droits miniers dans la région. En novembre 1849, des Indiens et des Métis, menés par l'entrepreneur Allan Macdonnell, avaient attaqué les installations minières de la compagnie.

septembre 07, 1850

La loi 

Traités Robinson

Les traités Robinson-Supérieur et Robinson- Huron sont signés dans ce qui est aujourd’hui l’Ontario, comme le sont les traités Douglas dans la Colombie-Britannique. Les ententes controversées permettent l’exploitation des ressources naturelles sur de grandes surfaces de terres en échange d’un paiement annuel en argent, et souligne clairement les différences de compréhension de la propriété foncière et de la création de relations grâce aux traités.

juin 10, 1857

Peuples autochtones 

L’Acte pour encourager la civilisation graduelle

L’Acte pour encourager la civilisation graduelle exige des Indiens inscrits et des Métis de sexe masculin ayant plus de 21 ans de lire, d’écrire et de parler l’anglais ou le français et de choisir un nom de famille approuvé par le gouvernement. En vertu de l’Acte, tout homme autochtone « suffisamment avancé » reçoit 200 000 m2 (50 acres) de terre et, en contrepartie, perd son appartenance tribale ou ses droits issus de traités.

avril 30, 1864

Peuples autochtones 

Incident des Chilcotins

Les Chilcotins de la Colombie-Britannique tuent de nombreux ouvriers qui construisent une route sur leur territoire. En guise de représailles, cinq Chilcotins sont exécutés.

mars 29, 1867

Peuples autochtones 

Prise en charge du fédéral

En vertu de la Loi constitutionnelle (Acte de l’Amérique du Nord britannique), le gouvernement fédéral devient responsable des Premières Nations et de leurs terres de réserve. Cette prise en charge s’étend plus tard à l’éducation des Indiens inscrits.

novembre 02, 1869

Louis Riel et le gouvernement provisoire

Organisations et activisme politiques 

Résistance de la rivière Rouge

Avec 120 hommes, Louis Riel occupe Upper Fort GParry, dans la Colonie de la rivière Rouge, afin d’empêcher le transfert de la Terre de Rupert de la Compagnie de la Baie d’Hudson(CBH) au Canada. Durant ce qu’on appellera la Rébellion de la rivière Rouge, les Métis conduits par Louis Riel et leurs alliés des Premières Nations défendent la colonie de la rivière Rouge contre les colons blancs et la prise de contrôle de leur terres par le gouvernement. Louis Riel est pendu pour trahison et les chefs cris Mistahimaskwa (Big Bear) et Pitikwahanapiwiyin (Poundmaker) sont emprisonnés. Une décennie plus tard, la promesse de protéger les Métis n’a toujours pas été respectée, ce qui déclenche la Rébellion du Nord-Ouest en 1885. En2019, Poundmaker est disculpé par le gouvernement fédéral.

août 03, 1871

Premières Nations  La loi 

Traités numérotés signés

Les 11 traités numérotés sont signés par le gouvernement canadien et des nations autochtones. Ces traités, toujours controversés et contestés aujourd’hui, permettent le développement et la colonisation par les blancs sur de grandes étendues traditionnellement autochtones en échange d’un système de réserves (terres des traités), un paiement en argent, l’accès à des outils agricoles et des droits de chasse et de pêche. Les aînés remarquent que l’intention et l’esprit initiaux des traités ont été ignorés.

août 03, 1871

Signature du Traiténo 1

Peuples autochtones 

Le Traité no 1

Le premier traité depuis la Confédération est signé à Lower Fort Garry, au Manitoba. Premier d’une longue série de « traités numérotés », le Traité no 1 est signé par la Couronne, ainsi que par les nations des Ojibwés et des Moskégons. Le traité décrit notamment l’approvisionnement en bétail, l’équipement agricole et la création d’écoles en échange desquels les Autochtones cèdent de larges parties de leurs territoires de chasse.

août 21, 1871

Peuples autochtones 

Le traité no 2

Le 17 août, le traité no 2 est signé par les Chippewas.

juin 01, 1873

Cyprès, collines

Peuples autochtones 

Massacre des collines du Cyprès

Une bande de chasseurs de loups, à la recherche d'un cheval volé, tuent 20 Assiniboines qui campaient dans les collines du Cyprès. Certains des agresseurs seront poursuivis, mais aucun ne sera condamné. L'événement accéléra l'arrivée de la police.

octobre 03, 1873

Peuples autochtones 

Le traité no 3

Le traité no 3 est signé par les Saulteaux (Chippewa) du nord ouest de l'Ontario et du Manitoba. Pour la cessation d'un terrain comprenant environ 55 000 pieds carrés, le gouvernement du Dominion ne réservait qu'un peu plus qu'un mille carré pour chaque famille comprenant 5 membres; de plus, il s'engageait à verser 12$ par tête et une compensation de 5$ par tête.

septembre 15, 1874

Peuples autochtones 

Le traité no 4

Le traité no 4 est signé par les Cris et les Chippewas à Fort Qu'Appelle, en Saskatchewan.

septembre 20, 1875

Peuples autochtones 

Le traité no 5

Le traité no 5 est signé par les Cris des marais et les Chippewas, au lac Winnipeg.

avril 12, 1876

Premières Nations  La loi 

Adoption de la Loi sur les Indiens

La Loi sur les Indiens est adoptée. Elle vise à éradiquer la culture des Premières Nations et à assimiler les Autochtones à la société euro-canadienne.

août 23, 1876

Campement cri

Peuples autochtones 

Le traité no 6

Le traité no 6 est signé par les Indiens des Plaines et les Cris des bois, à Fort Carlton, en Saskatchewan.

septembre 16, 1877

Peuples autochtones 

Négociations avec les autochtones des Plaines

Les autorités gouvernementales canadiennes rencontrent Pied-de-Corbeau et ses chefs alliés pour discuter de l'avenir des autochtones des Plaines. Après avoir réglé quelques désaccords au sein des autochtones, Corbeau Rouge accepte de signer un traité si Pied-de-Corbeau accepte. Ce qui arriva.

septembre 22, 1877

Red Crow

Peuples autochtones 

Le traité no 7

Les Pieds-Noirs et les autres tribus du centre-sud de l'Alberta signent le traité no 7 à Blackfoot Crossing. En vertu de ce traité, les autochtones cèdent ce territoire à la Couronne contre des réserves, des versements et des rentes.

janvier 01, 1880

Peuples autochtones  La loi 

Modification de la Loi sur les Indiens

Un amendement à la Loi sur les Indiens prive les femmes autochtones de leurs droits et pouvoirs en déclarant qu’une femme autochtone « cesse d’être Indienne, sous toute forme, lorsqu’elle marie tout homme qui n’est pas un Indien, ou un Indien hors traité ».

juillet 01, 1883

Peuples autochtones 

Autorisation de la création de pensionnats indiens

Selon les recommandations du rapport Davin, sir John A. Macdonald autorise la création du système de pensionnats indiens, conçu pour isoler les enfants autochtones de leurs familles et de couper tous les liens avec leur culture.

avril 19, 1884

Ornementation de potlatch

Peuples autochtones 

Le gouvernement fédéral proscrit la cérémonie du potlatch des Autochtones de la Colombie-Britannique, cédant ainsi aux pressions exercées par les missionnaires.

avril 19, 1884

Peuples autochtones 

Création des pensionnats indiens

Des modifications à la Loi sur les Indiens de 1876 permettent la création de pensionnats indiens, financés et gérés par le gouvernement du Canada et les églises catholique romaine, anglicane, méthodiste, presbytérienne et unie. Le gouvernement interdit également les cérémonies autochtones traditionnelles, y compris les potlatchs, les pow-wow et les danses du soleil.

septembre 15, 1884

Peuples autochtones 

Les voyageurs du Nil

Les premiers participants canadiens officiels à une guerre outre-mer, appelés les voyageurs du Nil, partent pour l'Égypte : 386 bûcherons, des Indiens de Kahnawake et des loueurs de canots d'Ottawa sont sous le commandement de F.C. Denison.

avril 02, 1885

Big Bear

Peuples autochtones 

Incident du lac Frog

Durant la rébellion des Territoires du Nord-Ouest, Esprit Errant et d'autres cris de la tribu du chef Grand Ours tuent neuf Blancs au lac Frog, en Saskatchewan.

juillet 02, 1885

Big Bear

Peuples autochtones 

Grand Ours capitule

Grand Ours (Mistahimaskwa) capitule à Fort Carlton. Bien qu'il ait toujours privilégié la paix, il sera condamné à trois ans de prison.

avril 25, 1890

Crowfoot

Peuples autochtones 

Mort de Crowfoot

Le grand chef cri Crowfoot meurt à Blackfoot Crossing. Chef perspicace, prévoyant et diplomate, il avait manifesté à plusieurs reprises sa déception envers le gouvernement canadien.

décembre 15, 1890

Sitting Bull

Peuples autochtones 

Mort de Sitting Bull

Tatanka Iyotake, le guerrier sioux et chef de la tribu Hunkpapa Lakota, aussi connu sous le nom de Sitting Bull, décède à Standing Rock, dans le Dakota du Sud. Sitting Bull a été l’un des meneurs de la résistance autochtone envers l’expansion américaine vers l’Ouest. Avec son peuple, il cherche un asile au Canada, mais doit repartir lorsque le gouvernement canadien refuse de leur édifier une réserve. Sitting Bull est tué lors d’une fusillade, alors que les autorités américaines tentent d’exécuter un mandat d’arrestation contre lui.

décembre 29, 1890

Peuples autochtones 

Massacre à Wounded Knee

À Wounded Knee, au Dakota du Sud, des troupes américaines massacrent quelque 200 hommes, femmes et enfants sioux au cours du dernier affrontement armé d'importance entre les autochtones et les soldats américains.

janvier 01, 1896

Peuples autochtones 

Augmentation du nombre de pensionnats indiens

Le nombre de pensionnats au Canada grimpe rapidement à plus de quarante. Le budget de chaque école est déterminé par le nombre d’élèves, ce qui mène à une surpopulation et à une forte propagation des maladies.

juin 21, 1899

Pitikwahanapiwiyin (Poundmaker), chef des Cris des Plaines, 1885

Peuples autochtones 

Traité no 8

Par la signature du traité no 8, les Cris, les Castors, les Chipewyans et les Esclaves cèdent le Nord de l'Alberta au gouvernement fédéral.

juillet 24, 1899

Peuples autochtones 

Naissance de Dan George

L'acteur Dan George, dit Teswahno, qui fut fort apprécié dans ses rôles d'aîné autochtone au cinéma, et qui a ainsi aidé à revaloriser l'image populaire des autochtones, est né à la réserve indienne No 3 de Burrard.

juillet 03, 1906

Peuples autochtones 

Rencontre du chef autochtone Capilano et du roi Edward VII

Le chef de la nation Squamish, Joe Capilano, est à Londres pour y rencontrer le roi Edward VII et la reine Alexandra. Accompagné par d'autres représentants autochtones, le chef remet au roi une pétition sur les droits territoriaux des Autochtones.

novembre 15, 1907

Peuples autochtones 

Constat de problèmes de santé dans les pensionnats indiens

Après avoir visité 35pensionnats indiens, le docteur Peter Henderson Bryce, médecin-chef du ministère des Affaires intérieures et indiennes (1904-1921), annonce un taux de mortalité alarmant chez les enfants autochtones: 25% lorsqu’ils fréquentent l’école et 69% après leur départ.

août 04, 1914

Peuples autochtones 

La Première Guerre mondiale commence

Entre 4 000 et 6 000 autochtones s’enrôlent dans les Forces armées canadiennes durant la Première Guerre mondiale, mais ils n’ont pas droit aux prestations aux vétérans après leur retour, malgré avaient gagné de nombreuses médailles militaires, comme celles de Francis Pegahmagabow (en haut).

février 04, 1916

BПuf musquésur la glace

Peuples autochtones 

Naissance de Pudlo Pudlat

Naissance, à Camp Kamadjuak, sur l'île de Baffin, alors dans les Territoires du Nord-Ouest, de Pudlo Pudlat, graphiste inuit, dont l'œuvre reflète les paradoxes de la rencontre de deux cultures.

décembre 01, 1918

Organisations et activisme politiques 

Fred Loft forme la Ligue des Indiens

La Ligue des Indiens est formée afin de se battre pour de meilleures conditions de vie et la protection des droits et des pratiques autochtones. Bien que son efficacité soit altérée par le harcèlement gouvernemental, la surveillance policière et le manque d’unité entre les groupes autochtones, elle établit les bases de l’organisation politique autochtone pour le futur.

février 26, 1920

Peuples autochtones 

Modification de la Loi sur les Indiens prévoit l’émancipation forcée des autochtones

La modification de la Loi sur les Indiens inclut une loi impopulaire prévoyant l'émancipation forcée des autochtones que le gouvernement jugeait à propos de radier des listes des bandes. Le terme « émancipation » désigne le processus juridique le plus courant qui pouvait amener des autochtones à perdre leur Statut d'Indien sous le régime de la Loi sur les Indiens.

avril 01, 1920

Peuples autochtones 

Pensionnats indiens devient obligatoire

Le surintendant général adjoint des Affaires indiennes, Duncan Campbell Scott, rend la fréquentation des pensionnats indiens obligatoire pour tous les enfants des Premières Nations âgés de 7 à 16ans. Cette règle s’applique également de manière irrégulière aux enfants métis et inuits.

juin 27, 1921

Mackenzie, fleuve

Peuples autochtones 

Les autochtones cèdent le Mackenzie

Les Esclaves, les Plats-Côtés-de-Chien, les Lièvres, les Loucheux et d'autres tribus cèdent la région du Mackenzie, dans les Territoires du Nord-Ouest, au gouvernement fédéral.

janvier 01, 1922

Peuples autochtones 

Publication de L’histoire d’un crime national

Le docteur Peter Henderson Bryce publie The Story of a National Crime, où il critique le gouvernement canadien pour avoir dissimulé des renseignements sur la santé des peuples autochtones. Il affirme que Duncan Campbell Scott et le ministère des Affaires indiennes ont négligé les besoins sanitaires des Autochtones et dénonce une « négligence criminelle quant aux promesses des traités ».

juillet 14, 1923

Organisations et activisme politiques 

Le chef Cayuga Deskaheh navigue vers Genève

Le chef Cayuga Deskaheh (Levi General) se bat pour que la Ligue des Nations reconnaisse la souveraineté des Six Nations de la rivière Grand.

octobre 03, 1927

« Festival Owl »

Peuples autochtones 

Naissance d'Kenojuak Ashevak

L'artiste inuk Kenojuak Ashevak, qui est sans doute l'artiste inuk la mieux connue grâce à sa célèbre gravure « The Enchanted Owl », naît à Ikirasaq camp, sur l'île de Baffin du Sud, dans les Territoires du Nord-Ouest.

janvier 01, 1929

Inuit 

Des plaintes concernant les noms des Inuits commencent

Des plaintes que certains Inuits ne portent pas de noms chrétiens traditionnels marquent le début de plusieurs décennies de tentatives d’étiquetage par le gouvernement pour faciliter le processus de recensement et tenter d’imposer l’autorité fédérale dans le Nord. Parmi les tentatives échouées, on compte des disques de métal gravés d’un numéro d’identification, et le Projet Noms de famille.

janvier 02, 1929

« Where I Used To Live »

Peuples autochtones 

Naissance de Allen Sapp

Naissance, dans la réserve de Red Pheasant, en Saskatchewan, de l'artiste cri Allen Sapp, l'un des principaux peintres autochtones du Canada.

juillet 13, 1929

Peuples autochtones 

Naissance de Basil Johnston

L’auteur, conteur et éducateur anishinaabe Basil Johnston est né à la Première Nation Wasauksing en Ontario. Survivant du système des pensionnats, Basil Johnston publie son premier livre dans la quarantaine, un premier effort qui sera bientôt rejoint par plus de 20 autres ouvrages, la plupart dédiés à l’histoire, aux contes et à la langue du peuple anishinaabe. Parmi ses œuvres, on en compte cinq écrites en anishinaabemowin. Basil Johnston était membre de la Première Nation des Chippewas de Nawash et a eu un impact majeur sur toute une génération d’écrivains autochtones, dont Tomson Highway, Drew Hayden Taylor et Joseph Boyden.

janvier 01, 1930

Peuples autochtones 

Expansion du réseau de pensionnats indiens

Un nombre record de pensionnats est atteint: plus de 80écoles en activité au Canada accueillent plus de 17000élèves.

janvier 01, 1934

Peuples autochtones 

Lancement de la recherche sur l’éducation inuite par le gouvernement fédéral

Pour la première fois, le gouvernement canadien mène des recherches sur l’éducation inuite. J.LorneTurner, de la direction des Terres, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon du ministère de l’Intérieur, incite fortement le gouvernement à offrir une éducation formelle aux enfants inuits.

septembre 10, 1939

Peuples autochtones 

La Seconde Guerre mondiale commence

Entre 5 000 et 8 000 soldats autochtones se battent pour le Canada durant la Deuxième Guerre mondiale, se battant au sein de toutes les campagnes et batailles principales. La plupart ne reçoivent pas le même soutien ou la même compensation que les autres vétérans après leur retour au pays.

avril 27, 1948

Kusugak, Michael

Peuples autochtones 

Naissance de Michael Kusugak

Michael Kusugak, écrivain inuit pour enfants, naît à Repulse Bay, dans les Territoires du Nord-Ouest.

mai 05, 1949

« Mother & Child » (Mère et enfant)

Peuples autochtones 

Naissance de George Arluk

George Arluk, artiste inuit, sculpteur, qui regroupe des figures pour former des compositions abstraites de formes légèrement courbées ondulant avec rythme, est né dans la région de Keewatin, dans les Territoires du Nord-Ouest.

janvier 01, 1950

Inuit 

Chiens de traîneau inuits tués

Des chiens de traîneau sont tués dans le cadre du massacre des chiens de traîneau, une initiative d’assimilation du gouvernement pour forcer les Inuits au nord du Québec à abandonner leur mode de vie nomade et pour les forcer à s’éloigner de leurs terres traditionnelles.

septembre 04, 1951

Autonomie gouvernementale 

Des amendements à la Loi sur les Indiens qui donnent aux conseils de bande élus plus de pouvoirs

Le lobbying autochtone mène à des amendements à la Loi sur les Indiens qui donnent aux conseils de bande élus plus de pouvoirs, donnent aux femmes autochtones le droit de voter dans les élections de bande et lève l’interdiction de pratiquer le potlatch et les danses du soleil. Certains soldats qui se sont battus aux côtés d’hommes et de femmes autochtones durant la Deuxième Guerre mondiale soutiennent ces changements.

juillet 01, 1953

Inuit 

Le cadre de la réinstallation d’Inuits dans l’Arctique extrême

Dans le cadre de la réinstallation d’Inuits dans l’Arctique extrême, le gouvernement fédéral déplace de force 87 Inuits d’Inukjuak, dans le nord du Québec, vers les îles Ellesmere et Cornwallis. La réinstallation faisait partie de l’effort du gouvernement d’assurer sa souveraineté dans les territoires du Nord durant la guerre froide. Le soutien adéquat pour ces communautés ne suit pas.

janvier 01, 1954

Premières Nations 

Elsie Marie Knott devient la première femme chef d’une Première Nation

Elsie Marie Knott devient la première femme chef d’une Première Nation au Canada lorsqu’elle est élue pour diriger la Première Nation Anishinaabe (Ojibwé) Curve Lake près de Peterborough, en Ontario. Elle demeure en poste pendant 16 ans.

août 17, 1956

Churchill

Réconciliation 

Relocalisation forcée des Dénés sayisi

Jugeant que les Dénés sayisi chassent le caribou de façon excessive dans les environs de Little Duck Lake au nord du Manitoba, la province demande au gouvernement fédéral de déplacer la communauté dénée en périphérie de Churchill. En dépit des promesses du gouvernement, les 250 personnes déplacées sont laissées pour compte dans la toundra, privées de nourriture, d’abris ou de moyens de subsistance loin de leurs terrains de chasse. Entre 1956 et 1973, 117 membres de la communauté périssent et les survivants sont traumatisés par ces années de misère. En août 2016, lors du 60e anniversaire de la relocalisation forcée, la ministre des Affaires autochtones Carolyn Bennett offre des excuses officielles aux survivants au nom du gouvernement fédéral.

juillet 19, 1958

Peuples autochtones 

Totem Royal présenté à la reine mère

À l'occasion du 100e anniversaire commémorant la création de la colonie de la Colombie-Britannique, le chef des Kwakwaka'wakw, Mungo Martin (Naka'pankam) présente le Totem royal à Sa Majesté la reine mère, à Londres, qui l'accepte au nom de la reine Elizabeth II.

janvier 01, 1960

Peuples autochtones 

La rafle des années 60

Alors que les pensionnats indiens ferment, des milliers d’enfants autochtones sont retirés de leurs familles par des travailleurs sociaux des gouvernements fédéraux et provinciaux et sont placés dans des familles d’accueil. Ces maisons sont souvent non autochtones. Certains enfants sont même envoyés à l’extérieur du Canada.

juillet 01, 1960

Peuples autochtones 

Droit de vote pour les Indiens inscrits

Les Indiens inscrits obtiennent le droit de voter dans les élections fédérales, ne perdant désormais plus leur statut ou leurs droits relatifs aux traités durant le processus.

janvier 14, 1961

Peuples autochtones 

Première femme élu chef d'une Première nation

Gertrude Guerin devient la première femme à être élue chef de la bande Musqueam, installée sur la rive nord du fleuve Fraser.

novembre 17, 1966

Chanie Wenjack

Peuples autochtones 

Enquête du coroner sur le décès de Chanie Wenjack

Une enquête sur le décès de Chanie Wenjack est menée. Le jury, entièrement composé de Blancs, déclare que les pensionnats indiens causent d’énormes problèmes émotionnels et psychologiques. Il recommande qu’une étude soit réalisée quant à l’éducation indienne et à la philosophie actuelles, afin de déterminer si l’on fait « la bonne chose ».

janvier 27, 1967

Aglukark, Susan

Peuples autochtones 

Naissance de Susan Aglukark

La chanteuse inuite, Susan Aglukark, naît à Churchill, au Manitoba.

janvier 01, 1968

Organisations et activisme politiques 

Fondation de la Voice of Alberta Native Women’s Society

L’organisation Voice of Alberta Native Women’s Society (VANWS) est fondée par des militantes autochtones, dont l’ancienne combattante métisse Bertha Clark‑Jones. La société vise à défendre les droits des femmes autochtones inscrites et non inscrites dans les années précédant le projet de loi C-31, qui permettait à celles qui avaient perdu leur statut d’Indienne en épousant un non-Indien de le retrouver. En 1974, la VANWS cède sa place à l’Association des femmes autochtones du Canada.

janvier 01, 1969

Peuples autochtones 

Livre blanc publié

Un livre blanc sur affaires autochtones propose l’abolition de la Loi sur les Indiens, du statut d’Indien et des réserves, transférant la responsabilité des affaires autochtones aux provinces. En réponse au document, le chef cri Harold Cardinal écrit un « livre rouge » demandant la reconnaissance de peuples autochtones comme des « citoyens plus » (Citizens Plus). Le gouvernement retire sa proposition suite à une opposition considérable des organismes autochtones.

janvier 01, 1969

Pensionnat White Eagle

Peuples autochtones 

Transfert au gouvernement de l’autorité sur les pensionnats indiens

Le gouvernement canadien prend le relais des églises et prend en charge la responsabilité des pensionnats indiens encore en activité.

mai 11, 1969

Annie Pootoogook Homme parlant à la radio, 2006

Inuit 

Naissance d’Annie Pootoogook

Annie Pootoogook naît à Cape Dorset, au Nunavut, au sein d’une famille d’artistes inuits accomplis. Lauréate du Sobey Art Award et exposée internationalement, elle est surtout connue pour ses dessins au stylo et aux crayons de couleur.

janvier 01, 1970

Inuit 

Des discussions sur le territoire inuit commence

Les Inuits de l’Est de Arctique, dans les Territoires du Nord-Ouest, entament la conversation visant à la création d’un territoire inuit.

janvier 01, 1971

Inuit 

Inuit Tapiriit Kanatami est fondée

L’Inuit Tapirisat du Canada, renommée Inuit Tapiriit Kanatami en 2001, est fondée en tant qu’organisation nationale se battant pour l’autonomie gouvernementale et le bien-être social, économique, environnemental, politique et de santé des Inuits au Canada, ainsi que la préservation de leur langage et de leur histoire.

janvier 01, 1973

La loi 

La Cour suprême du Canada reconnaît les titres fonciers des peuples autochtones

La Cour suprême du Canada confirme que les peuples autochtones possédaient des titres fonciers avant la colonisation européenne, que ces titres existaient au sein de la loi, et qu’ils sont toujours valides, à moins d’avoir été spécialement éliminés. Nommé en l’honneur du chef Nisga’a Frank Calder, l’affaire Calder force le gouvernement à adopter de nouvelles politiques afin de négocier les revendications territoriales qui ne sont pas couvertes par les traités.

février 14, 1973

Whitehorse, rapides de

Peuples autochtones 

Revendications territoriales au Yukon

Le gouvernement fédéral crée un comité pour négocier les revendications territoriales au Yukon.

mars 18, 1973

Hay River, église de

Peuples autochtones 

Première réserve indienne dans les Territoires du Nord-Ouest

La première réserve indienne dans les Territoires du Nord-Ouest est créée à Hay River.

septembre 07, 1973

Peuples autochtones 

La Cour suprême permet une revendication de territoire

La Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest permet à la Fraternité des premières nations des Territoires du Nord-Ouest de déposer une requête en revendication pour le tiers des Territoires du Nord-Ouest.

janvier 01, 1974

Association des femmes autochtones du Canada

Organisations et activisme politiques 

Création de l’Association des femmes autochtones du Canada

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est mise sur pied par des femmes autochtones et leurs alliés, y compris des féministes non autochtones impliquées dans les mouvements des femmes. Les membres de l’AFAC se préoccupent de la conservation et de la pérennité de la culture autochtone au niveau local, tout en luttant à l’échelle nationale contre les inégalités entourant le statut d’Indien chez les femmes en vertu de la Loi sur les Indiens. La première présidente de l’AFAC est l’ancienne combattante et militante métisse Bertha Clark‑Jones.

juillet 02, 1974

Peuples autochtones 

Nomination de Ralph Steinhauer au poste de lieutenant-gouverneur

Ralph Steinhauer est nommé lieutenant-gouverneur de l'Alberta. Il est le premier autochtone à occuper la fonction de vice-roi au Canada.

janvier 01, 1976

Inuit 

Une campagne contre la chasse aux phoques menée par Greenpeace

Une campagne contre la chasse aux phoques menée par Greenpeace attaque les pratiques de chasse des Inuits, dévastant l’économie des communautés inuites pour plusieurs années. Greenpeace exprime leur regret publiquement en 2014.

avril 05, 1977

Peuples autochtones 

Premier Inuit membre du Parlement

Willy Adams est nommé au Sénat pour les Territoires du Nord-Ouest. Il est le premier Inuit à occuper ce poste au Parlement.

août 14, 1978

Peuples autochtones 

Nation dénée

La Fraternité des premières nations des Territoires du Nord-Ouest devient la Nation dénée lors de la 8e Assemblée nationale des Dénés qui s'est tenue à Fort Norman, NT.

janvier 01, 1979

Peuples autochtones 

Poursuite des activités de 28 pensionnats indiens

Des milliers d’élèves autochtones fréquentent les 28pensionnats encore en activité au Canada.

janvier 01, 1980

Organisations et activisme politiques 

Des affrontements se produisent sur les terres contestées

Plusieurs confrontations de nature politique ont lieu sur des terres contestées. Plus de 800 personnes sont arrêtées durant la « guerre dans les bois », lorsque les Tla-o-qui-aht et les activistes environnementaux se battent pour protéger les anciennes forêts des bûcherons à Clayoquot Sound, en Colombie-Britannique. La crise d’Oka voit une confrontation de 78 jours entre les activistes mohawks et la police provinciale du Québec. Les tensions reliées à l’occupation par les Premières Nations de Kettle et Stony Point dans le parc provincial d’Ipperwash contribuent à la mort du protestataire Dudley George aux mains d’un officier de la police provinciale de l’Ontario.

novembre 24, 1980

Organisations et activisme politiques 

« Constitution Express » commence

Des activistes voyagent en train de Vancouver à Ottawa à bord du « Constitution Express » dans le but d’augmenter la sensibilisation au manque de reconnaissance des droits autochtones proposés dans la constitution canadienne.

septembre 23, 1981

Peuples autochtones 

Décès à Dan George

Décès à Vancouver de Tes-wah-no, plus connu sous le nom de chef Dan George. Il avait longtemps été docker avant de commencer une carrière au théâtre et au cinéma.

avril 01, 1982

Autonomie gouvernementale 

L’Assemblée des Premières Nations est formée

L’Assemblée des Premières Nations est formée à partir de la Confrérie autochtone nationale afin de promouvoir les intérêts des Premières Nations sur les questions d’autonomie gouvernementale, de respect des droits des traités, d’éducation, de santé, des terres et des ressources.

avril 17, 1982

Organisations et activisme politiques 

La Constitution canadienne est rapatriée

La Constitution canadienne est rapatriée et, grâce à l’activisme des peuples autochtones, l’article 35 reconnaît et affirme les droits et titres autochtones. Plus tard, l’article 37 est modifié, obligeant le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux à consulter les peuples autochtones au sujet des questions en suspens.

mai 28, 1983

Pitseolak Ashoona, Joys of Summer Inland,  47.5 x 60.5 cm, 1960.

Peuples autochtones 

Décès de Pitseolak Ashoona

Décès, à Cape Dorset, alors dans les Territoires du Nord-Ouest, de Pitseolak Ashoona, graphiste inuite connue pour ses gravures pleines de vie qui montrent « ce que nous faisions il y a longtemps ».

juin 05, 1984

Autonomie gouvernementale 

Signature de l'entente définitive des Inuvialuit

Les Inuvialuit et le gouvernement fédéral signent la Convention définitive des Inuvialuit finale, une énorme revendication territoriale de l’Arctique occidental.

avril 01, 1985

La loi 

Modification de la Loi sur les Indiens pour rétablir le statut

La Loi sur les Indiens est modifiée afin d’aborder la discrimination à laquelle font face les femmes des Premières Nations, qui perdent leur statut indien si elles marient un Indien non inscrit. Ce changement se produit lorsque Sandra Lovelace Nicholas, une femme Wolastoqiyik (Maliseet) du Nouveau-Brunswick, présente son cas au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

juin 23, 1990

Elijah Harper

Organisations et activisme politiques 

L'Accord du lac Meech s'effondre

L'Accord du lac Meech s'effondre après l'échéance autoimposée, en grande partie à cause du blocage effectué par le premier ministre de Terre-Neuve, Clyde Wells, et de son rejet par le Manitoba grâce au député Elijah Harper. Cet échec aboutit à de nouveaux conflits sur la question constitutionnelle et à la relance du mouvement souverainiste au Québec.

juillet 11, 1990

Oka, affrontement d'

Peuples autochtones 

Affrontement à Oka

Un affrontement commence à Oka, au Québec, lorsque la police essaie d'enfoncer une barricade érigée par les Mohawks afin d'empêcher l'expansion d'un terrain de golf sur des terres qu'ils disent leur appartenir. Les manifestants se rendent aux militaires le 26 septembre après un siège de deux mois.

août 17, 1990

Peuples autochtones 

Intervention des Forces canadiennes à Oka

Le premier ministre Robert Bourassa demande que les Forces canadiennes remplacent la Sûreté du Québec (SQ) pour tenter de mettre fin à la crise d'Oka. Les Mohawks de Kanesatake avaient érigé des barricades pour protester contre l'agrandissement d'un terrain de golf sur des terres revendiquées. Le caporal Marcel Lemay de la SQ y trouva la mort le 11 juillet, lorsque la SQ avait tenté de démanteler les barricades. La crise d'Oka se dénouera paisiblement 78 jours après avoir commencé.

octobre 30, 1990

Phil Fontaine

Peuples autochtones 

Témoignage de Phil Fontaine sur la maltraitance dans les pensionnats indiens

Phil Fontaine, président de l’Assemblée des chefs du Manitoba, fait part publiquement de la maltraitance dont il a été victime au pensionnat indien de Fort Alexander. Il demande alors une enquête publique sur les pensionnats, que le gouvernement fédéral entreprend en 1991.

mars 08, 1991

Peuples autochtones 

L'affaire Gitksan en cour

Dans l'affaire Delgamuukw et al c. La Reine, la Cour suprême de la Colombie-Britannique juge que, selon les traités, les Gitksans n'ont aucun titre aborigène sur ces terres, mais qu'ils ont le droit d'en tirer leur subsistance.

juin 27, 1991

Peuples autochtones 

Le rapport de la commission Spicer

La commission Spicer recommande que le Canada favorise un sentiment d'appartenance au pays, reconnaisse au Québec le statut de province à caractère unique, voit au règlement rapide de toutes les revendications territoriales des autochtones et à la réforme

août 26, 1991

Peuples autochtones 

Début de la Commission royale sur les peuples autochtones

À la suite de la Crise d’Oka, le premier ministre, Brian Mulroney, lance la Commission royale sur les peuples autochtones, qui a comme mandat d’étudier l’évolution des relations entre les peuples autochtones, le gouvernement du Canada et la société canadienne dans son ensemble.

août 16, 1992

Peuples autochtones 

Jocelyne Gros-Louis est élue Grand Chef

Jocelyne Gros-Louis est élue Grand Chef des Hurons de Lorrettville, Québec. Elle est la première femme à diriger une nation autochtone au Canada.

novembre 12, 1992

Peuples autochtones 

Les Inuits appuient le Nunavut

Lors d'un référendum, les Inuits appuient la création du Nunavut, un territoire semi-autonome.

mai 25, 1993

Inuit 

Signature de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut

Les Inuits et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et du Canada signent l’entente des revendications territoriales du Nunavut, le plus grand de l’histoire du Canada. En 1999, un nouveau territoire, le Nunavut, est créé avec les portions centrales et de l’est des Territoires du Nord-Ouest.

juin 06, 1995

Peuples autochtones 

Barrage au Douglas Lake Ranch

Les membres de la bande des Premières Nations d'Upper Nicola acceptent de démanteler le barrage érigé depuis deux semaines, qui bloque la route vers le ranch de Douglas Lake, en échange de pourparlers avec le gouvernement de la C.–B. à propos de leurs droits de pêche.

septembre 17, 1995

Peuples autochtones 

Fin du siège au lac Gustafsen

Un siège tendu opposant la GRC aux Ts’peten Defenders armés au lac Gustafsen, en Colombie-Britannique, prend fin. Les occupants autochtones considèrent que les terres du ranch privé où a eu lieu le siège sont sacrées et font partie d’un large territoire non cédé appartenant aux Shuswaps.

octobre 24, 1995

Peuples autochtones 

Référendum cri à la Baie James

La communauté crie de la Baie James tient un référendum pour décider si leur territoire doit rester un territoire canadien advenant le cas où le Québec deviendrait souverain à la suite de son référendum. Les résultats du vote, avec un taux de participation de 77 %, sont quasi unanimes : 96,3 % des voies signifient la volonté de conserver le statut de territoire canadien. Ce vote est une critique politique lancée au gouvernement du Québec qui s’est approprié les territoires cris traditionnels en 1898 et en 1912 et une opposition officielle à la souveraineté québécoise.

janvier 01, 1996

Peuples autochtones 

Fermeture du dernier pensionnat indien géré par le gouvernement fédéral

Le dernier établissement géré par le gouvernement fédéral, le pensionnat de Gordon, à Punnichy en Saskatchewan, ferme ses portes.

février 15, 1996

Peuples autochtones 

Accord portant sur les revendications territoriales des Nisga'a

Des représentants officiels des gouvernements fédéral et provincial signent un accord sur les revendications territoriales avec les Nisga'a du Nord-Ouest de la Colombie-Britannique. L’Accord définitif prévoit des paiements en espèces aux Nisga’a d’environ 190 millions de dollars sur un certain nombre d’années, et reconnaît à cette nation la propriété et l’autogouvernance de près de 2000 km2 de terres nisga’a dans la vallée du fleuve Nass.

février 23, 1996

Peuples autochtones 

Établissement de liens culturels

Le rapport préliminaire de la Commission royale d'enquête sur les affaires autochtones recommande que les premières nations puissent mettre sur pied leur propre système juridique, plus approprié à leur culture.

novembre 21, 1996

Peuples autochtones 

Publication du rapport final de la Commission royale sur les peuples autochtones

Le rapport final de la Commission royale sur les peuples autochtones recommande une enquête publique sur les effets des pensionnats indiens, notamment sur les pertes linguistiques et les traumatismes. Le rapport de 4000pages, publié en cinq volumes, comprend 440recommandations pour améliorer les relations entre les peuples autochtones, les peuples non autochtones et tous les paliers de gouvernement du Canada.

février 10, 1997

Peuples autochtones 

Nouvelle datation des Amériques

D'après une équipe de scientifiques, la datation des restes humains découverts au Chili indique que des êtres humains habitaient les Amériques 1300 ans avant les dates estimées précédemment.

juillet 31, 1997

Peuples autochtones 

Nouveau président de l'APN

Phil Fontaine défait Ovide Mercredi et est élu chef de l'Assemblée des Premières nations.

avril 23, 1999

Peuples autochtones 

Décision de la Cour suprême sur le prononcé de sentence contre des Autochtones

La Court suprême du Canada statue que les tribunaux inférieurs doivent appliquer les pratiques disciplinaires traditionnelles lorsqu'ils prononcent une sentence de condamnation contre un Autochtone reconnu coupable d'infraction criminelle.

mai 20, 1999

Peuples autochtones 

Droit de vote aux autochtones hors-réserve

La Cour suprême du Canada décide à l'unanimité d'ouvrir les élections des bandes autochtones aux membres hors réserve des bandes. Elle statue que leur exclusion viole les dispositions de la Charte canadienne des droits et libertés.

septembre 17, 1999

Peuples autochtones 

Maintien des droits de pêche des Micmacs

La Cour suprême du Canada juge que les traités de 1760 garantissent les droits de pêche, de chasse et de trappe des Micmacs à longueur d’année. Cette décision cause la controverse lorsque les Micmacs se mettent à pêcher le homard hors-saison. Des pêcheurs non autochtones, furieux, coulent un bateau, détruisent des casiers à homards et d’autre équipement et mènent un blocus armé au port de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse. Le conflit prend fin avec l’accord des Micmacs de ne pêcher que pour des raisons de subsistance.

octobre 15, 1999

Peuples autochtones 

L'homme de Kennewick

Un groupe d'experts scientifiques américains concluent que les os du squelette trouvé dans l'État de Washington ressemblent plus à ceux des Polynésiens qu'à ceux des Amérindiens, en contradiction avec l'opinion voulant que les premiers humains ayant vécu en Amérique du Nord venaient de Sibérie.

novembre 17, 1999

Peuples autochtones 

Clarification des droits des Mi'kmaqs

La Cour suprême clarifie son jugement précédent (17 septembre) concernant les droits de pêche des Mi'kmaq (Micmacs). Elle déclare que son jugement a été mal interprété et qu'il ne garantit pas la pêche en toutes saisons.

décembre 13, 1999

Peuples autochtones 

Le traité Nisga'a approuvé

La Chambre des communes vote (217-48) en faveur d'un projet de loi accordant aux Nisga'a du nord-ouest de la C.-B. le droit à l'autonomie gouvernementale. La bande reçoit 2000 m2 de terre et 253 millions de dollars. En retour, ils acceptent de payer des impôts et abandonnent toute future plainte.

avril 13, 2000

Peuples autochtones 

Traité Nisga'a

La gouverneure générale du Canada, Adrienne Clarkson, accorde la sanction royale au traité Nisga'a.

mai 11, 2000

Peuples autochtones 

Accord définitif nisga''a

Entrée en vigueur de la Loi sur l''Accord définitif nisga'a qui donne aux Nisga''a le pouvoir de gérer leurs terres et l''autonomie gouvernementale.

juillet 12, 2000

Peuples autochtones 

Nouveau chef des Premières Nations

L'Assemblée des Premières Nations élit Matthew Coon comme chef. L'ex-grand chef des Cris du nord du Québec défait le chef en titre Phil Lafontaine.

mars 10, 2001

Peuples autochtones 

Les Nuu-chah-nulth acceptent un traité

Le conseil tribal Nuu-chah-nulth, le plus grand groupe autochtone de la Colombie-Britannique, conclut un traité avec les gouvernements fédéral et provincial. Ce traité lui accorde une autonomie accrue sur ses territoires des îles de Vancouver et Meares et un important et unique règlement monétaire.

octobre 04, 2003

Peuples autochtones 

Refus d'un casino à Kahnawake

Les Mohawks de Kahnawake rejettent par référendum le projet d'un casino sur leur réserve, deuxième refus dix ans.

novembre 24, 2005

Peuples autochtones 

L’Accord de Kelowna

L’Accord de Kelowna nait après une consultation de 18 mois auprès des chefs autochtones fédéraux, provinciaux et territoriaux sur la santé, l’éducation et les améliorations sociales et économiques pour les peuples autochtones. Bien que 5 milliards de dollars soient promis, aucune entente formelle sur la façon dont l’argent sera octroyé n’est atteinte. Une élection fédérale est déclenchée, et l’accord n’est pas mis en œuvre par le nouveau gouvernement.

décembre 01, 2006

Inuit 

L’entente des revendications territoriales des Inuits du Nunavik est mise en œuvre

L’entente des revendications territoriales des Inuits du Nunavik est mise en œuvre, traitant de la propriété foncière et des ressources de la baie James, la baie d’Hudson, le détroit d’Hudson et la baie d’Ungava, ainsi qu’une partie du nord du Labrador.

septembre 01, 2007

Peuples autochtones 

Entrée en vigueur de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens

La Convention de règlement relative aux pensionnats indiens offre une compensation aux survivants, notamment le Paiement d’expérience commune, basé sur le nombre d’années passées dans un pensionnat. Les allégations d’abus sexuels et de maltraitance physique sont étudiées par une instance indépendante. La Convention, qui se concentre sur le financement et le soutien des services de santé et de guérison, mène également à la création d’un fonds pour la Commission de vérité et de réconciliation (CVR).

janvier 01, 2008

Peuples autochtones 

Affaires autochtones et du Nord Canada reconnaît officiellement l'obligation de la Couronne de consulter les peuples autochtones

Affaires autochtones et du Nord Canada reconnaît formellement les décisions de la Cour suprême sur le « devoir de consulter » de la Couronne et, si approprié, d’offrir des accommodements lorsque la Couronne pense initier des activités ou décisions qui peuvent affecter les droits des traités des peuples autochtones, souvent en lien avec l’extraction de ressources naturelles.

juin 01, 2008

Réconciliation 

Création de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada

Le gouvernement canadien autorise la Commission de vérité et de réconciliation du Canada à consigner les témoignages des survivants, des familles et des communautés et à informer toute la population canadienne des événements s’étant déroulés dans les pensionnats indiens. La Commission est financée par la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens.

juin 11, 2008

Peuples autochtones 

Présentation d’excuses officielles aux anciens élèves de pensionnats indiens

Le premier ministre Stephen Harper, au nom du gouvernement du Canada, présente des excuses officielles dans la Chambre des communes aux anciens élèves, à leurs familles et aux communautés pour le rôle qu’a joué le Canada dans le réseau des pensionnats indiens. Au cours des années suivantes, les provinces et les territoires présentent eux aussi leurs excuses.

avril 03, 2009

Peuples autochtones 

Traité des Tsawwassen

Entrée en vigueur officielle du traité signé avec la Première Nation Tsawwassen de Colombie-Britannique qui offre aux Autochtones de la vallée du Bas-Fraser l'appui financier nécessaire pour revitaliser économiquement leur région. C'est le premier traité faisant intervenir une région urbaine à être signé par la Colombie-Britannique.

juin 16, 2010

Réconciliation 

Déroulement du premier événement national pour la vérité et la réconciliation

La Commission de vérité et de réconciliation du Canada organise son premier événement national à Winnipeg, au Manitoba. Celui-ci traite de l’histoire du système de pensionnats indiens, de l’expérience des anciens élèves et de leurs familles ainsi que des effets qu’ont eus de tels établissements sur les peuples autochtones au Canada. Au cours des cinq années suivantes, six autres événements sont organisés dans des villes partout au pays. Une cérémonie de clôture nationale a lieu à Ottawa.

novembre 01, 2012

Organisations et activisme politiques 

Le mouvement Idle No More commence

Quatre femmes mettent sur pied le mouvement Idle No More, prenant la forme de protestations et de séances d’information en personne et en ligne à l’échelle nationale; on souhaite sensibiliser le public aux droits des Autochtones et plaider en faveur de l’autodétermination.

janvier 08, 2013

Peuples autochtones 

Décès de Kenojuak Ashevak

Kenojuak Ashevak, une artiste Nunavummiuq dont l'œuvre est devenue icône de l'Arctique canadien, est décédée dans sa maison à Cape Dorset, au Nunavut, à 85 ans.

août 15, 2013

Peuples autochtones 

Le mât héraldique commémoratif de Gwaii Haanas, sculpté par une équipe d’artisans haïdas sous la supervision de Jaalen Edenshaw, est érigé dans la réserve de parc national de Gwaii Haanas et le site du patrimoine haïda sur Haida Gwaii. Ce mât est le premier érigé sur Gwai Haanas en plus de 130 ans. Il marque le site de la confrontation de 1985 à propos du projet de coupes à blanc sur le territoire qui mène, 8 ans plus tard, soit en 1993, à l’entente sur Moresby Sud. Cette entente amène la création de Gwaii Haanas, un partenariat entre la nation haïda et Parcs Canada pour la sauvegarde du patrimoine et de l’environnement.

janvier 10, 2014

Autonomie gouvernementale 

Première constitution autochtone en Ontario

Les membres de la Première Nation Nipissing choisissent de se doter de leur propre constitution, ou Gichi-Naaknigewin, qui serait le premier document du genre à être écrit par l’une des Premières Nations de l’Ontario. Sa raison d’être est de permettre à la nation de définir ses principes d’appartenance et de créer des lois. Les experts juridiques ignorent cependant si cette constitution entrera en conflit avec diverses lois canadiennes, notamment la Loi sur les Indiens, qu’elle espère remplacer.

mars 27, 2014

Réconciliation 

Déroulement du dernier événement national pour la vérité et la réconciliation

Le septième et dernier événement national de la Commission de vérité et de réconciliation (CVR) du Canada se déroule sur trois jours à Edmonton, en Alberta, et invite les personnes, les familles et les communautés à partager leurs expériences par rapport aux pensionnats indiens.

mai 16, 2014

Réconciliation 

Aperçu opérationnel national sur les cas de femmes autochtones disparues et assassinées

La GRC rend public son Aperçu opérationnel national sur les cas de femmes autochtones disparues et assassinées. Les recherches ont permis de recenser 1 181 dossiers de femmes autochtones disparues et assassinées dans les bases de données policières canadiennes : 164 disparitions (depuis 1952) et 1 017 meurtres (de 1980 à 2012).

mai 26, 2014

Peuples autochtones 

Inauguration d’un monument à Winnipeg

Un monument pour honorer les survivants des pensionnats indiens est inauguré dans le Jardin de la paix près du Musée canadien pour les droits de la personne, à Winnipeg, au Manitoba.

juin 02, 2015

Réconciliation 

Publication du rapport sommaire de la Commission de vérité et de réconciliation

La Commission de vérité et de réconciliation publie un résumé de son rapport final sur le système de pensionnats indiens et les expériences des survivants. La façon dont le Canada a traité les peuples autochtones y est qualifiée de «génocide culturel». Le rapport comprend 94appels à l’action visant à « remédier aux séquelles laissées par les pensionnats et à faire avancer le processus de réconciliation ».

juillet 25, 2015

Peuples autochtones 

Premier défilé officiel de la fierté gaie des Autochtones

Un défilé de la fierté de la communauté LGBTQ – apparemment le premier défilé de ce type à l’intérieur d’une réserve au Canada – a été organisé sur la réserve de la Première Nation Six Nations of the Grand River, en Ontario. Les dirigeants locaux, notamment la chef Ava Hill, ont rendu hommage aux personnes bispirituelles de leur communauté.

septembre 08, 2015

Peuples autochtones 

Décès de Basil Johnston

L’auteur, conteur et éducateur anishinaabe Basil Johnston décède à l’âge de 86 ans à Wiarton, en Ontario. Survivant du système des pensionnats, Basil Johnston publie son premier livre dans la quarantaine, un premier effort qui sera bientôt rejoint par plus de 20 autres ouvrages, la plupart dédiés à l’histoire, aux contes et à la langue du peuple anishinaabe. Parmi ses œuvres, on en compte cinq écrites en anishinaabemowin. Basil Johnston était membre de la Première Nation des Chippewas de Nawash et a eu un impact majeur sur toute une génération d’écrivains autochtones, dont Tomson Highway, Drew Hayden Taylor et Joseph Boyden.

octobre 04, 2015

Réconciliation 

Appel aux dons pour le REDress Project

Le REDress Project, installation d’art rendant hommage aux femmes autochtones disparues et assassinées du Canada, invite la population à faire don de robes rouges. C’est Jaime Black, artiste métisse, qui lance le projet, dans le cadre duquel des centaines de robes rouges sont accrochées dans des espaces publics comme le Musée canadien pour les droits de l’homme.

novembre 03, 2015

Réconciliation 

Ouverture du Centre national pour la vérité et la réconciliation à Winnipeg

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation, où sont archivés les contenus, les documents et les témoignages sur les pensionnats indiens recueillis pendant la Commission de vérité et de réconciliation, ouvre ses portes à l’Université du Manitoba, à Winnipeg.

novembre 22, 2015

Peuples autochtones 

Décès de Gil Cardinal

Le réalisateur métis Gil Cardinal décède à Edmonton, en Alberta, à 65 ans. Il a écrit et réalisé une foule de documentaires, de miniséries et d’épisodes de télévision, dont certaines productions acclamées de l’Office national du film et de la CBC. Il est l’un des premiers réalisateurs autochtones canadiens à avoir percé le marché de masse et à avoir reçu une reconnaissance internationale.

décembre 15, 2015

Réconciliation 

Publication du rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation

La Commission de vérité et de réconciliation publie son rapport final: Honorer la vérité, réconcilier pour l’avenir. Le premier ministre Justin Trudeau, qui assiste à la cérémonie de publication du rapport, s’engage à ce que son gouvernement mette en œuvre les 94 recommandations énoncées dans le sommaire de juin 2015.

décembre 29, 2015

« Where I Used To Live »

Peuples autochtones 

Décès d'Allen Sapp

Décès, à North Battleford, en Saskatchewan, de l'artiste cri Allen Sapp, l'un des principaux peintres autochtones du Canada. Il avait 87 ans.

février 11, 2016

Réconciliation 

Mort du dernier locuteur du nuchatlaht

Alban Michael, le dernier homme à parler couramment la langue nuchatlaht, décède à Campbell River, en Colombie-Britannique, à 89 ans. Élevé sur l’île Nootka, Alban Michael ne parle que le nuchatlaht jusqu’à ce qu’on le force à apprendre l’anglais, enfant, dans un pensionnat de Tofino. Il conserve toutefois la pleine maîtrise du nuchatlaht afin de pouvoir communiquer avec sa mère, qui ne parle pas l’anglais.


avril 14, 2016

Cour suprême du Canada

Peuples autochtones 

Un jugement de la Cour suprême modifie la définition légale d’un « Indien »

La Cour suprême du Canada juge à l’unanimité que la définition légale d’un « Indien » – telle que stipulée dans la Constitution – englobe les Métis et les Indiens non inscrits. Cette décision légale va faciliter les négociations concernant les droits territoriaux traditionnels des Autochtones ainsi que leur accès à l’éducation, aux programmes de santé et à un certain nombre d’autres services gouvernementaux.

mai 10, 2016

Drapeau des Nations Unies

Peuples autochtones 

Le Canada appuie la déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones, annonce le plein appui du Canada à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le gouvernement conservateur de Stephen Harperavait appuyé la déclaration en 2010, avec cependant certaines qualifications qui conféraient au Canada le statut d’« objecteur » à l’ONU en ce qui concerne ce document. Avec l’annonce de la ministre Bennett, ce statut est révoqué. La Déclaration reconnaît un large éventail de droits autochtones, allant des droits de la personne fondamentaux aux droits relatifs à la terre, la langue et l’autodétermination.

mai 30, 2016

Kathleen Wynne

Peuples autochtones  Réconciliation 

Présentation des excuses de la première ministre Wynne

À la suite des recommandations de la Commission de vérité et de réconciliation, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, présente des excuses officielles au nom du gouvernement provincial pour la maltraitance infligée aux peuples autochtones dans le réseau de pensionnats indiens et pour les politiques et les pratiques opprimantes des gouvernements ontariens précédents. La province annonce alors un investissement de 250 millions de dollars, échelonné sur trois ans, pour financer plusieurs initiatives de réconciliation.

septembre 19, 2016

Annie Pootoogook, Sourcil fait avec un Fine Liner, 2001-2002

Inuit 

Décès d’Annie Pootoogook

Le corps de l’artiste de 47 ans Annie Pootoogook est repêché dans la rivière Rideau à Ottawa, en Ontario. Originaire d’une famille d’artistes inuits de renom, Annie Pootooogook expose ses œuvres à l’étranger et est lauréate du Sobey Art Award. En 2007, s’étant fait un nom sur la scène artistique internationale, elle quitte son village natal de Cape Dorset au Nunavut et emménage à Ottawa.

Quelques jours après sa mort, Chris Hrnchiar, un policier d’Ottawa, écrit des remarques que plusieurs jugent racistes dans la section des commentaires d’un article du Ottawa Citizen portant sur la mort d’Annie Pootoogook. L’incident provoque une enquête interne, à l’issue de laquelle Chris Hrnchiar est rétrogradé au rang de simple policier pendant trois mois après avoir plaidé coupable à deux accusations de conduite répréhensible, conformément à la Loi sur les services policiers.

Plusieurs mois après la mort d’Annie Pootoogook, le service de police d’Ottawa continue d’étudier divers éléments suspects en lien avec l’affaire.

janvier 11, 2017

Organisations et activisme politiques 

Décès d’Arthur Manuel

Arthur Manuel, ancien chef de la bande Neskonlith, en Colombie-Britannique, et connu pour son activisme pour l’environnement et les droits des Autochtones, est décédé d’une insuffisance cardiaque à l’âge de 66 ans.

février 14, 2017

Rafle des années soixante

La loi  Réconciliation 

Première victoire d’une poursuite de la rafle des années soixante

Le juge Edward Belobaba de la Cour supérieure de l’Ontario statue en faveur des victimes de la rafle des années soixante, considérant que le gouvernement fédéral n’a pas pris les mesures adéquates pour protéger l’identité culturelle des enfants dans les réserves qui ont été enlevés à leur foyer. Ceci représente la première victoire d’une poursuite de la rafle des années soixante au pays.

mars 10, 2017

Premières Nations 

Mort de Richard Wagamese

Le romancier et journaliste anishinaabe (ojibwé) Richard Wagamese décède à Kamloops, en Colombie-Britannique, à l’âge de 61 ans. Membre de la Nation indépendante Wabaseemoong, Richard Wagamese est enlevé à sa famille alors qu’il est encore tout jeune pendant la rafle des années soixante. Il ne la retrouve qu’une fois adulte. Cette expérience est à la base de l’exploration de ses racines anishinaabes à laquelle il se livre dans son écriture. Il publie plus d’une douzaine d’œuvres de son vivant, en plus de rédiger des chroniques populaires sur les affaires autochtones et de travailler dans les médias.

mars 27, 2017

Organisations et activisme politiques 

Décès de Beau Dick

Le maître-sculpteur, militant autochtone et chef héréditaire des Kwakwaka’wakw Beau Dick décède à l’âge de 61 ans des complications d’un accident vasculaire cérébral.

juin 21, 2017

Bureau du premier ministre et du Conseil privé

Réconciliation 

Trudeau annonce que l’édifice Langevin sera rebaptisé

À l’occasion de la Journée nationale des Autochtones, dans l’esprit de réconciliation, le premier ministre Justin Trudeau annonce que l’édifice Langevin au Parlement sera rebaptisé le « Bureau du premier ministre et du Conseil privé ». L’édifice a été nommé en l’honneur de sir Hector-Louis Langevin, qui a joué un rôle important dans la Confédération mais qui a également été l’un des premiers architectes du système des pensionnats indiens conçu pour assimiler les enfants autochtones à la culture eurocanadienne.

juillet 26, 2017

Construction d’un gazoduc

La loi 

La Cour suprême se prononce sur les projets de pipeline

La Cour suprême du Canada juge que les peuples autochtones n’ont pas l’autorité de mettre un veto sur les projets de développement d’exploitation des ressources tels que les pipelines. Elle précise que, bien que le gouvernement ait le devoir de consulter les communautés autochtones, c’est à l’Office national de l’énergie (ONE) qu’appartient la décision sans appel. Les Chippewas de la Première Nation Thames en appellent alors à l’accord donné par l’ONE pour la modification du pipeline la ligne 9 d’Enbridge, qui traverse des terres ancestrales chippewas près de London, en Ontario.


août 28, 2017

Loi sur les Indiens

Réconciliation 

Promesse du gouvernement fédéral de faire disparaître la Loi sur les Indiens

Le premier ministre Justin Trudeau annonce la scission des Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) en deux départements, nommant Jane Philpott ministre des Services autochtones et Carolyn Bennet ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord. Carolyn Bennet se voit confier le projet de longue haleine de supprimer la Loi sur les Indiens et de restituer certains pouvoirs gouvernementaux aux peuples autochtones. La recommandation de scinder l’AANC en deux date du rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones, paru en 1996.

août 28, 2017

Réconciliation 

Dissolution de l’AANC et introduction de deux nouveaux ministères

Implantant une recommandation de la Commission royale sur les peuples autochtones (1996), le gouvernement fédéral dissout Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) et le remplace par deux nouveaux ministères : Relations Couronne-Autochtones Canada, et Services aux Autochtones Canada (SAC). Le gouvernement décrit cette restructuration comme étant la « prochaine étape » dans l’abolition de la Loi sur les Indiens.

septembre 13, 2017

Réconciliation 

Changement d’armureries et de nom pour la rue Amherst à Montréal

Denis Coderre, le maire de Montréal, annonce l’ajout d’un pin blanc aux armoiries de la ville afin de reconnaître l’importante contribution des Autochtones à son histoire. Cette initiative souligne le 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Denis Coderre annonce en outre que la rue Amherst, baptisée en l’honneur du général britannique Jeffrey Amherst, sera renommée. Jeffrey Amherst avait en effet contribué au génocide des peuples autochtones, et plus précisément à la propagation des épidémies, notamment en distribuant des couvertures contaminées par la petite vérole.

septembre 20, 2017

Réconciliation 

Gain d’une partie des terres ancestrales des Sayisi Dene

Le gouvernement du Manitoba signe un accord selon lequel une partie des terres ancestrales des Sayisi Dene, près de Little Duck Lake, sera reconvertie en réserve pour cette Première Nation. En effet, en 1956, les Sayisi Dene sont retirés de ces terres et déplacés de force dans les environs de Churchill, où leurs conditions de vie deviennent extrêmement difficiles. En août 2016, lors du 60e anniversaire de ce déménagement forcé, la ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, offre des excuses officielles aux survivants au nom du gouvernement fédéral.

octobre 05, 2017

Construction d’un gazoduc

Organisations et activisme politiques 

Annulation du projet du pipeline Énergie Est

TransCanada annonce l’annulation du projet de construction du pipeline Énergie Est, qui devait transporter du pétrole brut de l’Alberta et de la Saskatchewan jusqu’aux raffineries du Québec et du Nouveau-Brunswick, qui l’auraient exporté à l’international. L’entreprise justifie sa décision en citant les conditions changeantes du marché et le retard des évaluations de l’Office national de l’énergie. Les partisans du pipeline, dont les premiers ministres provinciaux Rachel Notley et Brad Wall, expriment leur grande déception et critiquent le processus d’évaluation du gouvernement fédéral. Les opposants au projet, qui incluent de nombreuses municipalités au Québec et les collectivités autochtones au travers desquelles le pipeline devait passer, eux, crient plutôt victoire.

octobre 06, 2017

Rafle des années soixante

La loi 

Obtention d’un règlement pour les survivants de la rafle des années soixante

Le gouvernement fédéral annonce qu’un règlement de 800 millions de dollars a été conclu avec les survivants de la rafle des années soixante. Ce terme désigne l’enlèvement à grande échelle d’enfants autochtones à leur domicile ainsi que leur adoption subséquente par des familles de classe moyenne — la plupart non autochtones — aux États-Unis et au Canada dans les années 1960. Les survivants de ces politiques provinciales et fédérales ressentent encore les effets traumatisants de cette séparation de leur famille, de leur communauté et de leur culture.

novembre 24, 2017

Réconciliation 

Présentation des excuses de Justin Trudeau aux pensionnaires de Terre-Neuve-et-Labrador

Le premier ministre Justin Trudeau présente ses excuses aux survivants des pensionnats indiens de Terre-Neuve-et-Labrador, qui ont été exclus des excuses de 2008 de Stephen Harper : les pensionnats indiens de la province n’étaient pas gérés par le gouvernement fédéral et ont été créés avant que Terre-Neuve ne se joigne à la Confédération en 1949. Le survivant Toby Obed, qui a joué un rôle clé dans le recours collectif contre le gouvernement fédéral, accepte les excuses de Justin Trudeau au nom de sa communauté. Cependant, le grand chef de l’Innu Nation, Gregory Rich, les refuse au nom de l’Innu Nation, affirmant qu’elles ne sont pas suffisamment larges.

janvier 01, 2018

Découvertes archéologiques 

Le plus ancien artéfact de Toronto est confié à la ville plus de 80 ans après sa découverte.

Une pointe de flèche autochtone, ayant entre 4000 et 6000 ans, a été confiée à la ville de Toronto par la femme qui l’a découverte pendant une excursion scolaire à Fort York en 1935. Jeanne Carter a découvert ce qu’on considère maintenant comme étant l’artéfact le plus ancien trouvé sur le territoire actuel de la ville de Toronto.

janvier 08, 2019

Manifestation contre le pipeline Trans Mountain

Peuples autochtones  Organisations et activisme politiques 

La GRC arrête 14 personnes lors d’une manifestation contre la construction d’un pipeline en Colombie Britannique.

Mettant à exécution une injonction de la Cour suprême de la Colombie‑Britannique adoptée en décembre, des agents de la GRC ont pénétré un barrage routier au sud de Houston, en Colombie‑Britannique, et ont arrêté 14 membres de la nation Wet’suwet’en. Les manifestants étaient installés là pour empêcher les travailleurs de Coastal GasLink, une filiale de TransCanada, d’accéder au site, au motif que l’entreprise n’avait pas obtenu le consentement des chefs héréditaires pour construire un pipeline transportant du gaz naturel de Dawson Creek à Kitimat. Le jour suivant, des manifestations de soutien à la nation Wet’suwet’en ont eu lieu dans différentes villes du Canada.

février 05, 2019

Jeune adepte de la danse des herbes sacrées dans un pow-wow

Peuples autochtones 

Le gouvernement fédéral propose une journée fériée pour souligner la réconciliation

Le projet de loi C-369 ferait du 30 septembre un jour férié appelé « Journée nationale pour la vérité et la réconciliation » (voir aussi Commission de vérité et de réconciliation). Le 30 septembre est actuellement reconnu comme l’« Orange Shirt Day » (Journée du t-shirt orange), qui rend hommage aux survivants des pensionnats indiens. L'objectif du jour férié serait de faire en sorte que « la commémoration publique de l'histoire et de l'héritage des pensionnats indiens et des autres atrocités commises contre les Premières nations, les Inuits et les Métis demeure une composante essentielle du processus de réconciliation ». Le projet de loi doit être approuvé par la Chambre des communes et le Sénat pour devenir loi. Il faudra ensuite obtenir l'approbation des provinces et des territoires pour qu'il soit officiellement observé.

février 12, 2019

Peuples autochtones 

Jody Wilson-Raybould démissionne du cabinet suivant le scandale SNC-Lavalin

Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice jusqu'au remaniement ministériel du 14 janvier, a démissionné de son poste quelques jours après la publication d’une nouvelle selon laquelle le cabinet du premier ministre aurait exercé des pressions sur elle pour qu'elle aide SNC-Lavalin, une entreprise de construction du Québec, à éviter des poursuites au criminel. Suivant cette nouvelle, le secrétaire principal de Justin Trudeau, Gerald Butts, a démissionné le 18 février et une audience fédérale sur la question a été lancée le 20 février. Dans son témoignage à l'audience du 27 février, Jody Wilson-Raybould a affirmé que près d'une douzaine de hauts fonctionnaires du gouvernement avaient fait un « effort soutenu » pour la convaincre d'abandonner les poursuites contre SNC-Lavalin. Justin Trudeau a quant à lui contesté ce témoignage, affirmant au contraire que son personnel et lui ont « toujours agi de façon appropriée et professionnelle ».

juin 03, 2019

Peuples autochtones 

Publication du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées révèle que des violations continuelles et intentionnelles des droits de la personne sont à l’origine des taux ahurissants de violence contre les femmes, les filles et les personnes LGBTQ2S des communautés autochtones au Canada. Le rapport contient 231 appels à la justice adressés aux gouvernements, aux forces de police et aux institutions du pays.

août 15, 2019

Loi sur les Indiens

Réconciliation