Jean-Baptiste Gaultier de La Vérendrye

Jean-Baptiste Gaultier de La Vérendrye, commerçant de fourrures et explorateur, fils de Pierre Gaultier de Varennes et de la Vérendrye (né le 3 septembre 1713 sur l’île Dupas, au Québec; décédé le 6 juin 1736 au lac des Bois). En 1731, Jean-Baptiste est membre du premier groupe qui part vers l’Ouest sous le commandement de son père. En automne 1731, il termine la construction du fort Saint-Pierre, au lac à la Pluie. Son rôle dans la construction du Fort Maurepas en 1734 l’établit comme l’un des fondateurs de l’actuel Manitoba (voir aussiFrancophones du Manitoba.)



Source: Bibliothèque et Archives Canada/Collection Arthur H. Hider (C-006896)

Jean-Baptiste est l’aîné des quatre fils de Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye. Les autres fils sont Pierre Gaultier de La Vérendrye,François Gaultier de La Vérendrye etLouis-Joseph Gaultier de La Vérendrye.

Explorations de La Vérendrye

Au printemps de 1733, Jean-Baptiste se rend jusqu’à la rivière Winnipeg et y érige un petit fort. En janvier 1734, son père le laisse chez les Cris, qui le traitent comme l’un des leurs. Il construit le premier fort Maurepas (à environ 10km au nord de l’emplacement actuel de Selkirk, au Manitoba) sur la rivière Rouge en 1734, où il reste jusqu’en 1735. Il passe l’hiver de 1735-1736 au fort Saint-Charles. Le 5 juin, Jean-Baptiste part avec le père Jean-Pierre Aulneau, un prêtre missionnaire jésuite, et 19 autres personnes pour aller chercher des provisions au Fort Michilimakinac. Le groupe est surpris par des guerriers sioux (voir Dakota) et tous se font tuer dans une petite île du lac des Bois. Les corps sont trouvés le 20 juin et transportés au fort Saint-Charles pour y être inhumés.