Lacs Quill

Les lacs Quill sont trois lacs d’eau saline qui sont reliés entre eux, et qui se trouvent dans le sud-est de la Saskatchewan. Ils sont situés à 150 km au nord de Regina et à 152 km à l’est de Saskatoon. D’ouest en est, les lacs sont nommés respectivement Big Quill, Middle Quill (aussi appelé Mud Lake), et Little Quill. Malgré son nom, la superficie de 181 km2 de Little Quill en fait le deuxième plus grand lac des trois lacs. Big Quill est le lac le plus grand avec sa superficie de 307 km2. Les trois lacs se trouvent à 516 mètres d’altitude.

Les lacs Quill sont trois lacs d’eau saline qui sont reliés entre eux, et qui se trouvent dans le sud-est de la Saskatchewan. Ils sont situés à 150 km au nord de Regina et à 152 km à l’est de Saskatoon. D’ouest en est, les lacs sont nommés respectivement Big Quill, Middle Quill (aussi appelé Mud Lake), et Little Quill. Malgré son nom, la superficie de 181 km2 de Little Quill en fait le deuxième plus grand lac des trois lacs. Big Quill est le lac le plus grand avec sa superficie de 307 km2. Les trois lacs se trouvent à 516 mètres d’altitude.


Géologie et hydrologie

Les lacs Quill sont les vestiges d’un grand lac glaciaire. Ce lac glaciaire s’est formé lors du retrait de la calotte glaciaire continentale, il y a plus de 10 000 ans. Ils forment un système hydrologique fermé, alimenté par de nombreux petits ruisseaux, rivières et lacs sans écoulement d’eau. Ils sont peu profonds et l’eau y est très salée. L’eau des lacs Quill est saline en raison de niveaux élevés d’évaporation qui laisse une eau fortement concentrée en sels et en minéraux. Le lac Big Quill est le plus grand lac d’eau saline du Canada, et Little Quill est le troisième. Le lac Old Wives, également en Saskatchewan, est le second plus grand lac d’eau saline avec sa superficie de 296 km2.

Végétation et faune

Les marais salants, une caractéristique notable de la rive, restreignent la végétation à des arbustes plus résistants. Cependant, les marais salants sont le haut lieu des sauvagines, des oiseaux de rivage, ainsi que d’autres oiseaux migrateurs. Ces oiseaux utilisent les lacs comme halte migratoire au printemps et à l’automne. L’importance des lacs Quill en tant que réseau de terres humides est bien reconnue. En 1987, les lacs Quill désignés en tant que site Ramsar (zone humide d’importance internationale). En 1988, ils sont désignés en tant que site protégé par le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine, et en 1994, en tant que Réserve d’oiseaux de rivage de l’hémisphère occidental.

Les lacs Quill doivent leur nom à la multitude de plumes (quills) que perdent les oiseaux migrateurs (plus particulièrement les outardes) qui font halte le long des rives des lacs. Le village de Quill Lake (fondé en 1904), avoisinant les lacs, est situé sur la ligne de chemin de fer du Canadien National. Un centre d’interprétation est établi à Wynyard. Une usine d’extraction crée du sulfate de potassium à partir de l’eau du lac Big Quill pour des fins agricoles et industrielles.