Le prince Harry et Meghan Markle

Le prince Henry Charles Albert David, duc de Sussex, connu sous son surnom de prince Harry (né le 15 septembre 1984 à Londres, au Royaume-Uni). Meghan, duchesse de Sussex, née Rachel Meghan Markle (née le 4 août 1981 à Los Angeles, en Californie). Après avoir pris un recul de la famille royale en 2020, Harry, Meghan, et leur fils Archie, ont déménagé en Amérique du Nord pour y poursuivre des projets indépendants et des activités philanthropiques. 

Le prince Henry Charles Albert David, duc de Sussex, connu sous son surnom de prince Harry (né le 15 septembre 1984 à Londres, au Royaume-Uni). Meghan, duchesse de Sussex, née Rachel Meghan Markle (née le 4 août 1981 à Los Angeles, en Californie). Après avoir pris un recul de la famille royale en 2020, Harry, Meghan, et leur fils Archie, ont déménagé en Amérique du Nord pour y poursuivre des projets indépendants et des activités philanthropiques. 


Le prince Harry et Meghan Markle

Le prince Harry et Meghan Markle se rendant à l’église à Sandringham le jour de Noël 2017.
(photo de Mark Jones/Wikimedia CC)


Relation

Meghan et Harry se rencontrent en juin 2016. Bien qu’ils maintiennent leur relation privée pendant quelques mois, la presse l’apprend à l’automne 2016. Mais à partir de ce moment, la couverture médiatique sur le couple est intense. En novembre, Harry publie une déclaration qui confirme sa relation avec Meghan, et qui critique la presse pour son comportement intrusif, incluant les tentatives illégales pour entrer dans la demeure de Meghan à Toronto.

En 2017, Meghan et Harry font leur première apparition publique en couple lors des Jeux Invictus à Toronto. La mère de Meghan, Doria Ragland, assiste également aux Jeux. Après l’annonce des fiançailles du couple le 27 novembre 2017, Meghan déménage au Royaume-Uni.

Mariage

Le prince Harry et Meghan Markle se marient à la chapelle St George, à Windsor, le 19 mai 2018. Le jour de leur mariage, le prince Harry reçoit les titres de duc de Sussex, de comte de Dumbarton et de baron Kilkeel. Le frère de Harry, William, est son garçon témoin. À la grande fête du mariage, on voit des invités comme le prince George et la princesse Charlotte, les deux enfants aînés de William et Catherine, le duc et la duchesse de Cambridge, ainsi que Brian, John et Ivy Mulroney, les trois des petits-enfants de l’ancien premier ministre canadien Brian Mulroney. Un public estimé à plus de 2 milliards de personnes dans le monde entier regarde l’événement à la télévision.

Harry et Meghan vivent à Nottingham Cottage au palais de Kensington à Londres et assument immédiatement des fonctions royales en tant que couple marié. Ils déménagent rapidement à Frogmore Cottage à Windsor, pour préparer l’arrivée de leur premier enfant. Le 6 mai 2019, Meghan donne naissance à un garçon, que le couple nomme Archie Harrison Mountbatten-Windsor. Le couple choisit de ne pas ajouter de titre au nom de Archie.

Relation avec les médias

Harry et Meghan entretiennent une relation turbulente avec la presse, en particulier les tabloïdes britanniques, depuis le dévoilement de leur relation au public. Sur certains titres, comme dans le Daily Star Online, on peut lire : « Le prince Harry se marie avec la royauté des gangsters ? Une nouvelle histoire d’amour dans un quartier miné par la criminalité. » En novembre 2016, Harry publie un communiqué exprimant ses inquiétudes pour la sécurité de Meghan et critiquant les tabloïdes pour leurs sous-entendus racistes et sexistes lorsqu’ils parlent de Meghan. « Ce n’est pas un jeu : c’est sa vie à elle, et sa vie à lui, » déclare le lecteur du communiqué.

Malgré cet avertissement, Meghan continue de faire l’objet d’une couverture excessive de tabloïdes négatifs. En octobre 2019, le couple intente des poursuites contre le Mail et Associated Newspapers pour la publication illégale d’une lettre privée entre Meghan et son père, Thomas Markle. Harry publie un nouveau communiqué : « Ma plus grande peur est de voir l’histoire se répéter. J’ai vu ce qui peut se passer lorsqu’une personne que j’aime est transformée en commodité au point de ne plus être traitée ou considérée comme une vraie personne. J’ai perdu ma mère et maintenant je vois mon épouse être victime des mêmes forces puissantes. »

Harry et Meghan filment également un documentaire de ITV intitulé Harry & Meghan: An African Journey qui donne suite à leur tournée de 10 jours en Afrique du Sud durant l’automne 2019. Lorsqu’ils sont interviewés par le présentateur Tom Bradby, ils parlent tous deux de leurs difficultés avec la presse. Harry fait allusion à une dispute avec son frère William, tandis que Meghan décrit l’impact qu’a eu l’examen minutieux de sa vie fait par les médias durant sa grossesse : « Peu de gens m’ont demandé si j’allais bien. »

Recul par rapport à la famille royale

Le 8 janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle annoncent sur leur compte Instagram Sussex Royal leur intention de se retirer en tant que membres de haut rang de la famille royale.

Ils espèrent ainsi « forger un nouveau rôle plus progressiste » tout en travaillant à devenir financièrement indépendants. Ils ont également l’intention de partager leur temps entre l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni. Une annonce officielle du palais de Buckingham suit quelques jours plus tard, le 18 janvier 2020, confirmant que Harry et Meghan ne seront désormais plus des membres actifs de la famille royale. À partir du 31 mars 2020, Harry et Meghan cessent de recevoir des fonds publics pour leurs fonctions royales. De plus, ils perdent le droit à l’image de marque « Sussex Royal ». Dans sa déclaration, la reine reconnaît « les défis qu’ils ont éprouvés à la suite des observations intenses de ces deux dernières années » et elle offre son soutien au couple pour leur démarche vers une vie plus indépendante.

Déménagement en Amérique du Nord

Après avoir passé six semaines à Vancouver en Colombie-Britannique à la fin de l’année 2019, Harry et Meghan rendent visite à la Maison du Canada à Londres pour exprimer leur reconnaissance. Ceci génère des spéculations quant à l’intention du couple de s’installer au Canada. Lorsqu’ils ont précédemment annoncé qu’ils se retiraient de la famille royale, ils ont accepté de partager leur temps entre l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni durant leur transition. À la mi-mars 2020, le couple et leur fils Archie déménagent du Canada vers Los Angeles afin de se rapprocher de la mère de Meghan, Doria Ragland.

À la mi-février 2021, Harry et Meghan annoncent qu’ils attendent leur deuxième enfant. Peu après, la chaîne de télévision américaine CBS annonce que le couple a été interviewé par Oprah Winfrey. La conversation « intime » et « à large portée » est diffusée le 7mars. Le 19 février, le palais de Buckingham confirme que Harry et Meghan ne reviendront pas en tant que membres actifs de la famille royale. À ce moment-là, le couple a déjà signé des contrats très lucratifs avec Spotify et Netflix.

Philanthropie et patronages

Au fil des ans, Harry et Meghan soutiennent publiquement de nombreuses causes, incluant les anciens combattants, les droits des femmes et la santé mentale. Harry est le fondateur des Jeux Invictus, une série de compétitions sportives pour les membres des forces armées blessés ou malades du monde entier. Selon l’ancien blogue de Meghan, The Tig, sa mère l’a inspirée à s’impliquer dans des activités philanthropiques dès son plus jeune âge.

En 2009, Harry met sur pied la Fondation royale avec son frère William. Les « Fab Four », comme la presse surnomme le quatuor formé par les deux frères et leurs épouses, travaillent tous ensemble à la Fondation royale. Cependant, en juin 2019, Harry et Meghan annoncent qu’ils se séparent de la fondation. Ils veulent mettre sur pied une fondation qu’ils souhaitent nommer « Sussex Royal Foundation », mais après leur retrait de la famille royale, ils ne sont plus autorisés à utiliser le terme « royal » pour leur image de marque. Leur nouvel organisme, appelé Archewell, est un organisme à but non lucratif plutôt qu’une fondation. Son lancement a été reporté en raison de la COVID-19, bien que Harry et Meghan redirigent leurs efforts pour faire face à la pandémie, ainsi que pour soutenir le mouvement Black Lives Matter (voir aussi Racisme).

À la mi-février 2021, le palais de Buckingham confirme que Harry et Meghan ne reviendront pas en tant que membres actifs de la famille royale, et qu’ils devront renoncer à leurs patronages royaux. Ceci comprend le patronage de Meghan pour le Royal National Theatre et pour la Association of Commonwealth Universities, ainsi que le patronage de Harry pour le Queen’s Commonwealth Trust, la Rugby Football Union, et la Rugby Football League. Cependant, ils conservent certains patronages privés, comme les Jeux Invictus. Harry perd également ses titres militaires honorifiques en tant que capitaine-général des Royal Marines ; commodore en chef de Royal Navy Small Ships and Diving ; et commandant aérien honoraire de RAF Honington.