Masson-Angers

Masson-Angers a à la fois une vocation industrielle et résidentielle. Une usine de pâtes et papiers, James MacLaren Industries, est le principal employeur depuis 1932.

Masson-Angers

Masson-Angers

Masson-Angers, ville du Qc, pop. 9799 (recens. 2001), 7989 (recens. 1996), 5753 (recens. 1991), superf. 54,97 km2, const. en 1979, est située à 30 km du centre-ville d'OTTAWA. Masson-Angers chevauche la rivière du Lièvre, un affluent de la RIVIÈRE OTTAWA. D'abord constituée sous le nom de Masson - en l'honneur de Louis-François Masson (1833-1903), un politicien du Québec - à la suite du morcellement de BUCKINGHAM, une ville créée en 1975 par la fusion forcée de Buckhingham, Masson, Angers, Buckhingham-Sud-Est, Buckhingham-Ouest, L'Ange-Gardien, Notre-Dame-de-la-Salette et du canton de Buckhingham. La nouvelle entité, qui regroupe les municipalités de Masson, d'Angers et de Buckhingham-Sud-Est, prend le nom de Masson-Angers à la suite d'un référendum tenu en 1992.

Masson-Angers a à la fois une vocation industrielle et résidentielle. Une usine de pâtes et papiers, James MacLaren Industries, est le principal employeur depuis 1932. Des centaines de résidants travaillent aussi comme fonctionnaires fédéraux, faisant quotidiennement la navette entre Ottawa-Hull et Masson-Angers.