Pintendre

À l'origine, Pintendre fait partie du territoire de Lévis et sa population vit surtout de l'agriculture et des ressources forestières. La municipalité doit fort probablement son nom aux forêts de tendres ou pins blancs souples qui couvraient la région.


Pintendre

 Pintendre, municipalité du Québec; pop. 6209 (recens. 2001), 6035 (recens. 1996), 5028 (recens. 1991); superf. 54,65 km2; const. en 1901; située sur la rive Sud du fleuve Saint-Laurent, à 5 km au sud de LÉVIS, dans la plaine agricole voisine des Appalaches. Trois rivières la traversent : Etchemin, la Scie et des Couture.

À l'origine, Pintendre fait partie du territoire de Lévis et sa population vit surtout de l'agriculture et des ressources forestières. La municipalité doit fort probablement son nom aux forêts de tendres ou pins blancs souples qui couvraient la région. En 1901, elle est constituée sous le nom de Saint-Louis-de-Gonzague-de-Pintendre; la version abrégée est adoptée en 1986.

L'agriculture continue d'occuper une place importante dans l'économie. La région est connue pour l'élevage de chevaux mais on y pratique également la fabrication de textiles et la distribution de quincaillerie d'ameublement.