Port Colborne

Port Colborne, ville d'Ontario; pop. 18 424 (recens. 2011), 18 599 (recens. 2006); const. en 1966. Port Colborne est située en bordure du lac ÉRIÉ au port d'entrée sud du CANAL WELLAND. Son nom lui vient de sir John COLBORNE, un lieutenant-gouverneur du Haut-Canada.

Port Colborne

Port Colborne

Port Colborne, ville d'Ontario; pop. 18 424 (recens. 2011), 18 599 (recens. 2006); const. en 1966. Port Colborne est située en bordure du lac ÉRIÉ au port d'entrée sud du CANAL WELLAND. Son nom lui vient de sir John COLBORNE, un lieutenant-gouverneur du Haut-Canada. L'établissement est fondé en 1833 par suite de la construction du canal et sa croissance est proportionnelle à la construction de chaque voie navigable. C'est à cet endroit que se trouve l'écluse 8, la plus longue du canal et, avec ses 392,1 m, l'une des plus longues du monde. La ville prend de l'expansion tout autour du port et tire profit de son emplacement le long du Welland Railway et du Buffalo and Lake Huron Railway (aujourd'hui le Canadien National).

Les industries associées au canal comprennent l'entretien des navires, les meuneries, la réparation et le dégagement des navires, la pêche en eau douce et l'extraction du calcaire. La ville compte aussi une importante affinerie de nickel. Les régions industrielles avoisinantes sont situées sur des terres gagnées sur le lit du lac. L'agriculture intensive dans la région rurale avoisinante se fait sur d'anciens terrains marécageux. À la fin des années 1880, Port Colborne attire de riches touristes américains, et leur influence se fait toujours sentir le long de l'avenue Tennessee où ils construisirent de vastes demeures pour servir de résidences secondaires. Le tourisme d'aujourd'hui se reflète dans les chalets d'été et les ensembles résidentiels le long du littoral, dans les deux directions. Le Historical and Marine Museum occupe sept édifices du patrimoine situés dans le centre de la ville. Port Colborne s'efforce de remplacer son industrie manufacturière en voie de disparition grâce à l'expansion du commerce de détail et des industries du spectacle et du tourisme (p. ex. les Jours du Canal) et à faire oublier son titre de seule municipalité de Niagara à connaître une baisse de la population entre 1991 et 1996.


Lecture supplémentaire

  • Renato Salerno, The Transformation of a Non-Metropolitan Urban Centre: A Case Study of Port Colborne, Ontario (1991).

Liens externes