Saint-Augustin-de-Desmaures

La région est colonisée pour la première fois en 1658, plus de 20 ans avant la création de la paroisse de Saint-Augustin-de-Desmaures. Le nom Saint-Augustin aurait été donné en l'honneur d'Augustin de Saffray deMÉZY, gouverneur de la Nouvelle-France de 1663 à 1665.

Saint-Augustin-de-Desmaures

Saint-Augustin-de-Desmaures

Saint-Augustin-de-Desmaures, municipalité de paroisse du Qc; pop. 15 727 (recens. 2001), 14 771 (recens. 1996), 12 680 (recens. 1991); superf. 85,78 km2. Fondée en 1855, elle est située à environ 20 km à l'ouest de QUÉBEC sur la rive Nord du fleuve Saint-Laurent. À l'est, ses voisines sont les villes de SAINTE-FOY et de Cap-Rouge.

La région est colonisée pour la première fois en 1658, plus de 20 ans avant la création de la paroisse de Saint-Augustin-de-Desmaures. Le nom Saint-Augustin aurait été donné en l'honneur d'Augustin de Saffray deMÉZY, gouverneur de la Nouvelle-France de 1663 à 1665. Le nom Desmaures se rapporte à la seigneurie concédée à Jean Juchereau de Maure et à son frère.

Cette banlieue résidentielle de Québec possède un important parc industriel. Son secteur agricole comprend la production laitière et l'élevage du boeuf ainsi que des produits de culture maraîchère, surtout les fraises, les framboises et les pommes. On y produit également du sirop d'érable.

Saint-Augustin-de-Desmaures est renommée pour la vue panoramique qu'elle offre des falaises de la rive Sud, de l'autre côté du fleuve.