Saint-Constant

La colonisation de Saint-Constant remonte au milieu du XVIIIe siècle, bien que la paroisse de Saint-Constant-de-la-Prairie-de-la-Magdeleine n'ait été officiellement créée qu'en 1841.

Saint-Constant

Saint-Constant

Saint-Constant, ville du Qc; pop. 23 957 (recens. 2006), 22 577 (recens. 2001); const. en 1973. Saint-Constant est située à quelque 30 km au sud de MONTRÉAL, sur la rive Sud du fleuve Saint-Laurent.

La colonisation de Saint-Constant remonte au milieu du XVIIIe siècle, bien que la paroisse de Saint-Constant-de-la-Prairie-de-la-Magdeleine n'ait été officiellement créée qu'en 1841. Son nom lui vient de Constant Le Marchand de Lignery (1663-1731), officier français célèbre qui arrive au Canada en 1687. Son fils Jacques est responsable de la mission de Saint-Constant durant de nombreuses années. La petite paroisse devient économiquement indépendante lorsque le chemin de fer y fait son entrée dans les années 1850. Grâce aux lignes ferroviaires qui relient New York et Montréal, Saint-Constant et la paroisse voisine de Delson deviennent bientôt des centres ferroviaires importants. Saint-Constant est constituée en tant que municipalité de paroisse en 1855.

La ville accueille aujourd'hui l'un des plus célèbres musées ferroviaires de l'Amérique du Nord, le Musée ferroviaire canadien, une collection prestigieuse de 130 locomotives, wagons et tramways. Même si la ville s'efforce de devenir une collectivité résidentielle, 79 p. 100 de son territoire est utilisé pour l'agriculture. En raison d'une croissance démographique de 186 p. 100 depuis 1976, Saint-Constant est la municipalité à la croissance la plus rapide de la municipalité régionale de comté de Roussillon.


Liens externes