Smithers

Smithers, municipalité de la Colombie-Britannique constituée en 1967; population de 5401 habitants (recensement de 2016), de 5404 (recensement de 2011). La municipalité de Smithers est située aux abords de la rivière Bulkley, dans le centre de la province, sur la route 16, à 334 km à l’ouest de Prince George et à 371 km à l’est de Prince Rupert.



Colonisation et développement

La ville doit son nom à sir Alfred Waldron Smithers. Il a été l’un des directeurs de la Grand Trunk Pacific Railway, à l’époque où l’on établit une limite divisionnaire dans la région, en 1913. Smithers se trouve sur le territoire ancestral des Wet'suwet'en, une Première nation qui appartiennent à la population autochtone des Dakelh et dont la subsistance dépend largement de la montaison du saumon. La colonisation européenne y est peu dense jusqu’à l’arrivée du chemin de fer.

En 1921, Smithers devient le premier village constitué de la Colombie-Britannique et obtient le statut de ville en 1967. C’est le centre régional de la vallée de Bulkley.

Économie

La ville prend de l’expansion grâce à son industrie forestière florissante. De nos jours, la scierie reste un employeur important dans la ville, bien que d’autres industries contribuent désormais de manière substantielle à l’économie. Ces industries comprennent notamment le tourisme. En effet, les résidents et les visiteurs peuvent profiter de diverses activités récréatives de plein air. La montagne de la baie d’Hudson, toute proche, permet de pratiquer le ski alpin et le surf des neiges.

Vie culturelle

En plus du campus du Coast Mountain College qu’elle abrite, la ville possède également une scène musicale et artistique très animée. Parmi les institutions culturelles locales d’importance, on compte le Bulkley Valley Museum et la Smithers Art Gallery.