Trois-Rivières-Ouest

L'histoire de Trois-Rivières-Ouest est étroitement liée à celle de Trois-Rivières. Établie en tant que municipalité de paroisse en 1855, elle conserve son caractère rural et semi-rural pendant de nombreuses années, sa population étant peu importante par rapport à celle de sa voisine.


Trois-Rivières-Ouest

 Trois-Rivières-Ouest, ville du Qc; pop. 23 287 (recens. 2001), 22 886 (recens. 1996), 20 046 (recens. 1991); superf. 29,73 km2; const. en 1963; située sur la rive Nord du fleuve Saint-Laurent, à l'ouest de TROIS-RIVIÈRES. Le pont Laviolette (1967), célèbre pour son architecture en acier semblable à de la dentelle, relie les deux villes à la rive Sud.

L'histoire de Trois-Rivières-Ouest est étroitement liée à celle de Trois-Rivières. Établie en tant que municipalité de paroisse en 1855, elle conserve son caractère rural et semi-rural pendant de nombreuses années, sa population étant peu importante par rapport à celle de sa voisine. Toutefois, entre 1961 et 1996, elle connaît une croissance démographique spectaculaire de près de 460 p. 100.

Cette banlieue résidentielle de Trois-Rivières possède de nombreux espaces verts et parcs récréatifs. Le plus grand, le parc Laviolette, entoure l'extrémité nord du pont Laviolette. Le Théâtre des Marguerites, théâtre d'été renommé, est situé à Trois-Rivières-Ouest. Dans la ville, un monument commémore le massacre de près du tiers de la population de Trois-Rivières par les Iroquois à Pointes-aux-Ormes en août 1652.


Liens externes