Bublé, Michael

Michael (Steven) Bublé. Chanteur pop, auteur-compositeur, acteur (9 septembre 1975, Burnaby, C. -B.). Michael Bublé est également citoyen italien. Il est allé à l'école secondaire Cariboo Hill à Burnaby.

Bublé, Michael

Michael (Steven) Bublé. Chanteur pop, auteur-compositeur, acteur (9 septembre 1975, Burnaby, C. -B.). Michael Bublé est également citoyen italien. Il est allé à l'école secondaire Cariboo Hill à Burnaby. Au début des années 1990, il commence à chanter devant un public et déjà, ses prestations témoignent de l'influence qu'a exercée son grand-père italo-canadien et grand amateur de swing et de crooners, et des leçons de chant prises avec le baryton américain Joseph Shore (qui enseignait à l'époque à l'Université de Colombie-Britannique). Michael Bublé remporte le premier prix du BC Youth Talent Search en 1993. Au tout début de sa carrière, il se produit en direct sur de très nombreuses scènes semi-professionnelles, il interprète de petits rôles ou se voit relégué à jouer des figurants à la télévision (Death Game, Aux frontières du réel), il enregistre un premier album sous étiquette indépendante (First Dance, 1996) et apparaît dans le documentaire diffusé sur Bravo!, Big Band Boom! en 1997. Entre-temps, il s'installe à Toronto et joue dans plusieurs comédies musicales.

Au cours de l'été 2000, l'ancien rédacteur de discours de Brian Mulroney, Michael McSweeny, entend Michael Bublé chanter lors d'un d'une réception privée et en parle avec beaucoup d'enthousiasme à l'ancien premier ministre. Les Mulroney invitent le chanteur à se produire au mariage de leur fille Caroline en septembre. Il chante "Mack the Knife" et il est ensuite présenté au producteur David Foster. À cette même époque, Michael Bublé écrit deux chansons pour le film canadien Here's To Life (2000), qui seront finalistes aux prix Génie. Il s'installe brièvement aux États-Unis, à Los Angeles. Il apparaît alors sous les traits d'un chanteur de karaoké dans le film Duets (2000) et sous ceux d'un chanteur de boîte de nuit dans Totally Blonde (2001). Il enregistre deux autres albums sous étiquette indépendante, Babalu (2001) et Dream (2002).

Ses débuts avec une importante maison de disques

En 2002, encouragé par Paul Anka, David Foster fait signer Michael Bublé avec la maison 143 Records (Reprise/Wagner). L'artiste lance son premier album éponyme sous grande étiquette, Michael Bublé (2003). Il reprend de grands succès du répertoire populaire et rock comme "Fever", "The way You Look Tonight", "Moondance" de Van Morrison et "How Can You Mend a Broken Heart" des Bee Gees. L'album reçoit un accueil mitigé (il est dans les dix premiers au classement des ventes au Canada et au Royaume-Uni, dans les cinquante premiers aux États-Unis, mais le premier en Australie. Pour faire la promotion de son album, Michael Bublé participe à plusieurs émissions de télévision aux États-Unis (le Today Show du réseau NBC), part en tournée internationale, produit rapidement un deuxième album, Let It Snow, qui regroupe des chansons de Noël (EP, novembre 2003) un CD/DVD enregistré en direct, Come Fly with Me en 2004. Plusieurs titres de ce dernier album font partie de la trame sonore du film Down with Love (v. f. : Assez avec l'amour, 2003). Parallèlement, il fait une apparition dans The Snow Walker (v. f. : Le détour, 2003) et dans les séries télévisées américaines Days of Our Lives (2003) et Las Vegas (2004).

Autres enregistrements et récompenses

L'album It's Time (2005) qui comprend plusieurs nouveaux titres dont "Home", écrits en collaboration avec divers auteurs-compositeurs se classe au sommet du palmarès des ventes au Canada et dans plusieurs autres pays, se classe au deuxième rang en Australie et au septième rang aux États-Unis. Pour le magazine Billboard, cet album est l'album jazz de l'année en 2005 et en 2006 et il conservera la première place du classement pendant plus de 80 semaines consécutives. Michael Bublé remporte par ailleurs quatre prix Juno en 2006 (Album populaire de l'année, Single de l'année pour "Home", Album de l'année et Artiste de l'année). Le vidéoclip de "Save the Last Dance for Me" remporte le prix MuchMoreMusic décerné par MuchMusic Video Awards en 2006. Le CD/DVD enregistré en public, Caught in the Act, est lancé sur le marché en 2005. L'album Call Me Irresponsible est lancé en 2007 (qui comprend le single "Everything", croisement de plusieurs types musicaux) est premier au palmarès américain et se vend très bien dans le monde. La chanson "Everything" est dixième au classement canadien et le vidéoclip qui l'accompagne remporte un prix MuchMoreMusic en 2007. Michael Bublé remporte le prix Chanteur de l'année aux National Jazz Awards (2007), un Grammy dans la catégorie Album de chansons populaires traditionnelles (2008) et un prix Juno du public (2008). Un troisième CD/DVD, Michael Bublé Meets Madison Square Garden, est lancé en 2009, il sera récompensé par un Grammy dans la catégorie Album de chansons populaires traditionnelles (2010). Quand il lance son quatrième album studio, Crazy Love, en 2010, Michael Bublé a déjà vendu plus de 11 millions d'albums dans le monde entier. Crazy Love remporte les prix Juno de l'Album de l'année et Album populaire de l'année en 2010. De plus, le chanteur décroche le prix Juno du public et le prix du meilleur single pour la chanson "Haven't Met You Yet" et il est finaliste dans les catégories Artiste de l'année et Auteur-compositeur de l'année.

Discographie Selectionné

Michael Bublé. 2003. Reprise CDW 48376 143

Come Fly With Me. 2004. Reprise CDW 48683 143

It's Time. 2005. Reprise CDW 48946 143

Call Me Irresponsible. 2007. Reprise 2 100324 143

Michael Bublé Meets Madison Square Garden. 2009. Reprise 2-517750 143

Crazy Love. 2009. Reprise 2-520733 143


Music of
Bublé, Michael

Lecture supplémentaire

  • Mallon, Matthew. "Michael Bublé: Singing on a star," The Vancouver Sun, 10 Nov 2001

    Hilborn, Dan. "Michael Bublé is poised for greatness with first CD," Burnaby Now, 12 Mar 2003

    Hayes, David. "The making of pop sensation Michael Bublé," Saturday Night, April 2005

    Jackson, Alan. "The youngest swinger in town," The Times, 28 Apr 2007

    Derdeyn, Stuart, "Michael Bublé," The Province (Vancouver), 6 Oct 2009